Activités scientifiques

Recrutement : Ingénieur-e d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes

Recrutement : Ingénieur-e d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes

INFORMATIONS

La MSH Val de Loire recrute un.e ingénieur-e d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes (H/F) pour un CDD de 12 mois à compter de mars 2023.

Missions :

  • Mise en œuvre de protocole de traitement, d’analyse et de visualisation de données ou corpus en relation avec les problématiques du collectif de recherche, sous l’autorité de la direction de la MSH Val de Loire et l’encadrement de la responsable de l’Atelier numérique
  • Relais de la MSH Val de Loire auprès des équipes de recherche d’Orléans, en étroite collaboration avec la direction adjointe de l’unité sur le site, pour les orienter selon leurs besoins tout au long de leurs projets vers les services mutualisés de l’Atelier numérique

Consulter le profil complet

Modalités de candidature :

Les candidat(e)s sont invité(e)s à soumettre leur candidature  jusqu’au 1er mars 2023 sur le site dédié.

Mauvaises filles ! À la Scène de recherche
8, 9 et 10 février 2023

Mauvaises filles ! À la Scène de recherche

INFORMATIONS

La sociologue Natacha Chetcuti-Osorovitz a participé à la création de la pièce Mauvaises filles ! avec des étudiants de l’École Normale Supérieure Paris-Saclay et de CentraleSupélec dans le cadre d’un projet interdisciplinaire collectif. La pièce a bénéficié d’une résidence de création à la Scène de recherche en 2022 et y est présentée la semaine au public.

Programme du Spectacle

Mauvaises filles !

Mercredi 8, jeudi 9 et vendredi 10 février à 19h à la Scène de recherche – ENS Saclay
20 € tarif plein / 10 € étudiants et personnel de l’UPS (et composante)

Jeunes et insoumises, ces « mauvaises filles » brûlent d’une soif vitale d’émancipation. Danser toute la nuit, flâner dans la ville, vivre comme elles veulent, sortir des cadres, loin des familles, de l’ordre moral et sexuel. Elles passent devant le juge des enfants, finissent dans des institutions disciplinaires. Dans les années cinquante, on les enferme au Bon Pasteur. En 2020, on les place en milieu fermé.
La metteuse en scène Sandrine Lanno compose une mosaïque de portraits de femmes authentiques à soixante-dix ans d’écarts, révoltées des années cinquante ou rebelles d’aujourd’hui.
Une véritable ode à la liberté !

Rencontre autour du spectacle
Ven. 10 février à 13h
Rencontre et discussion avec Sonia Chiambretto, auteure de Mauvaises Filles !, Natacha Chetcuti-Orosovitz, Enseignante-Chercheure Centrale Supélec-Université Paris-Saclay, rattachée au Laboratoire Institutions et Dynamiques de l’Économie et de la Société de l’ENS Paris-Saclay et Sandrine Lanno, metteuse en scène du spectacle.

Informations et réservation sur l’agenda de l’ENS Paris-Saclay

Appel à projets 2023 thèses AID

Appel à projets 2023 thèses AID

INFORMATIONS

L’appel à projets 2023 thèses de l’AID est sorti (thèses cofinancées par l’Agence de l’Innovation de Défense placée sous la responsabilité du Délégué général pour l’armement du ministère des Armées).

Vous trouverez les informations sur les domaines scientifiques en suivant ce lien.

Chaque année l’AID met à jour sa liste des thématiques prioritaires. Les thématiques sont réparties en 14 domaines chacun donnant lieu à une fiche disponible en téléchargement.

Les sous-thématiques identifiées pour le volet SHS sont :

  • l’enrichissement des approches théoriques et conceptuelles pour l’ingénierie de l’information,
  • le management de l’innovation.

La date limite de demande de numéro de dossier au responsable AID est le 28/02/2023. La date limite de dépôt des dossiers finalisés est le 21/04/2023.

Appel à communications : Nouveaux enjeux liés aux usages des applications et des services mobiles : Quelles opportunités et quels risques ? (ACFAS)

Appel à communications : Nouveaux enjeux liés aux usages des applications et des services mobiles : Quelles opportunités et quels risques ? (ACFAS)

INFORMATIONS

Dans le contexte actuel de transformation numérique de notre société où les usages quotidiens des applications mobiles (tant par les individus que par les entreprises ou les États/Gouvernements) ont dépassé les prévisions les plus optimistes, il importe d’interroger les nouveaux enjeux et questionnements politiques, économiques, technologiques, éthiques, juridiques et culturels que soulève le recours massif à ces applications mobiles, tout en évaluant et en anticipant leurs impacts actuels et futurs sur la société, notamment en termes d’opportunités et de risques.

Au regard de tous ces enjeux, les conférences/communications qui seront présentées dans le cadre du colloque tenteront d’apporter des éléments de réponses aux questions suivantes :

1) En quoi, les applications mobiles (servicielles) reflètent-elles ou impactent-elles (positivement/négativement et durablement) nos modes de vie ainsi que l’évolution de nos sociétés ?

2) Dans quelle mesure peuvent-elles constituer un appui à un changement comportemental dans nos rapports (individuel et collectif) à la technologie et dans notre manière de concevoir le progrès technologique et ses impacts potentiels sur notre société et sur le développement, dans une perspective durable ?

3) Enfin, qu’en est-il du rôle des pouvoirs publics face aux défis de régulation que posent ces dispositifs (sociotechniques) mobiles (qui ne sont pas neutres) et leurs développeurs ou fabricants par rapport à l’intérêt public, à l’épanouissement des citoyens qui les utilisent et à un développement numérique généralisé de la société qui soit plus inclusif, durable et équitable pour tous ?

Cet appel est lancé conjointement par des chercheurs de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université Paris-Saclay.

Date limite de proposition : 20 février 2023.

L’adresse à laquelle envoyer vos propositions se trouve dans le document d’appel ci-dessous.

Appel à communications

Séminaire du Gerpisa 2022-2023 : « The Post-covid Automotive Industry »

Séminaire du Gerpisa 2022-2023 : « The Post-covid Automotive Industry »

Porteurs

  • Tommaso PARDI (IDHES)
  • Yannick PEREZ (LGI)

Résumé

Ce séminaire fait suite à une première série de séances réalisées en 2021-2022. Il s’intéresse cette fois aux enjeux économiques, sociaux et industriels de l’électrification en France et en Europe. Organisé en 7 séances, au rythme d’une par mois à partir du 07 octobre 2022, il fait varier les approches : présentations de travaux, journée internationale, journée de jeunes chercheurs, discussion autour d’un ouvrage, etc.

Proposé par Tommaso Pardi, directeur du GIS Gerpisa et Yannick Perez, PR en Sciences Économiques, ce séminaire constituera un événement de grande qualité scientifique, et sera ouvert aussi bien à des chercheurs qu’à des décideurs et acteurs de la filière automobile française, notamment des fonctionnaires du ministère de l’Économie et de celui de la Transition Écologique.

Fédérer et développer les recherches sur l’éducation dans Paris-Saclay, Saison 2

Fédérer et développer les recherches sur l’éducation dans Paris-Saclay, Saison 2

Porteurs

  • Gilles UHLRICH (CIAMS)
  • Florent LE BOT (IDHES, Université d’Évry Paris-Saclay)
  • Ghislaine GUEUDET (EST)
  • Maryse BRESSON (PRINTEMPS)

Résumé

Ce séminaire s’inscrit dans la lignée du séminaire labellisé par la MSH PS en 2021. Celui-ci avait permis des échanges fructueux entre chercheurs de différents laboratoires travaillant sur l’éducation, la formation et l’enseignement.  Ce nouveau séminaire fera la place à des présentations croisées et pluridisciplinaires (histoire, sociologie, psychologie sociale et ergonomique, didactique…) afin de mieux appréhender ce qui pourrait constituer les grandes tendances de recherches en éducation sur Paris-Saclay.

Quatre séances seront organisées comme suit, permettant de développer un vocabulaire commun et des questions de recherche partagées :

  • La question de la réussite scolaire et universitaire, la part des collectifs enseignants et des dispositifs de soutien (Didasco / CIAMS)
  • Formateurs et formations (EST / IDHES)
  • Transmission et modelage des savoirs : enseigner les questions vives du 19ème siècle à nos jours (CHCSC, Printemps, UMI-SOURCE)
  • Synthèse et travail collectif à propos de la mise en œuvre d’une publication

Les séances s’organiseront entre avril 2023 et septembre 2023. Une publication dans la collection ACTES est envisagée.

Séminaires de l’Ecopolien (Groupe universitaire de recherche en écologie politique francilien)

Séminaires de l’Ecopolien (Groupe universitaire de recherche en écologie politique francilien)

Porteurs

  • Steve HAGIMONT (CHCSC)
  • Jeanne GHERARDI-SCAO (LSCE)
  • Pablo DE OLIVEIRA CASTRO (Li-PaRAD)

Résumé

L’objectif de ce séminaire d’écologie politique est de faire dialoguer et de créer du lien entre les chercheur.es intéressé.es par la question écologique, de mettre en commun les savoirs scientifiques et les approches, de s’adresser au « grand » public et d’imaginer avec lui des solutions et les fonctions futures de la recherche publique. Les thèmes abordés sont divers et comprennent notamment : le réchauffement climatique, les destructions des écosystèmes, la chute de la biodiversité et les limites des ressources.

Les séances sont construites autour d’interventions pluridisciplinaires sur un même thème, avec, dans l’idéal, un équilibre entre sciences de la nature et SHS. Elles proposent d’étudier les bouleversements écologiques dans toute leur complexité, de saisir leurs implications pour les mondes sociaux, d’analyser de manière systémique et comparative les solutions proposées et de déconstruire les discours qui leur sont associés.

S’ajouteront des workshops de travail internes à l’Ecopolien et diverses activités avec d’autres collectifs.

PéLiAS. Les périodiques comme médiateurs culturels (Littérature, arts, sciences)

PéLiAS. Les périodiques comme médiateurs culturels (Littérature, arts, sciences)

Porteurs

  • Norbert VERDIER (EST-GHDSO)
  • Alexia KALANTZIS (CHCSC)

Résumé

Le séminaire PéLiAS (périodiques littéraires, artistiques et scientifiques) aborde la thématique des périodiques comme médiateurs culturels (XVIIIe siècle-XXe siècle) à partir d’une double approche littéraire et scientifique. Il est co-organisé par trois laboratoires : le Groupe d’Histoire et de la Diffusion des Sciences d’Orsay (GHDSO) de Paris-Sud, le Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC) de Versailles-Saint-Quentin, et le Centre d’Etude de la Langue et des Littératures Françaises, Littérature française XIXe-XXIe siècles (CELLF 19-21) de Paris-Sorbonne.

Chaque séance se base sur un thème spécifique et propose une double intervention : l’une d’un chercheur issu du domaine des humanités et l’autre du domaine scientifique. L’approche est à la fois pluridisciplinaire et internationale. L’objectif de ce séminaire est de faire dialoguer les disciplines et de confronter les méthodologies à partir de l’étude d’un objet commun (périodiques scientifiques et techniques, périodiques artistiques et littéraires).

Le séminaire a obtenu deux fois le label de la MSH.

Réchauffement climatique, alertes environnementales : va-t-on faire de la science autrement ?

Réchauffement climatique, alertes environnementales : va-t-on faire de la science autrement ?

Porteurs

  • Julien GARGANI (Centre d’Alembert et UMR Geops)
  • Alexia JOLIVET (EST)

Résumé

Ce séminaire a pour objectif d’évaluer l’impact d’un sujet d’actualité (réchauffement climatique et questions environnementales) sur la façon dont les activités scientifiques peuvent ou doivent être modifiées.

L’intérêt du monde académique pour les problématiques environnementales (sécheresse, inondations, canicule) va-t-il induire une transformation profonde du monde le recherche ?

Cette problématique s’insère dans « L’année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable ». Une conférence sera coorganisée avec l’Université Paris-Saclay (notamment Thierry Doré – VP Recherche) et l’équipe de Développement Soutenable de l’Université en essayant d’articuler les séances du séminaire et cette conférence.

Ce séminaire s’organisera en 5 séances en 2023. Les intervenants sollicités (tous à confirmer) viennent de disciplines aussi variées que l’informatique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, l’urbanisme, l’économie, le génie industriel, la biologie ou les sciences de l’environnement.

Genre et monde carcéral : rapports sociaux et dispositifs d’enfermement

Genre et monde carcéral : rapports sociaux et dispositifs d’enfermement

Porteurs

  • Natacha CHETCUTI-OSOROVITZ (IDHES)
  • Valérie ICARD (CESDIP)
  • Amélie BESCONT (IRJI)

Résumé

Ce séminaire interdisciplinaire débuté en 2017 s’intéressera cette année à deux problématiques principales : (1) influence des rapports sociaux de genre, d’ethnicité et de classe sociale au sein des dispositifs d’enfermement et (2) analyse de la façon dont le processus de criminalisation se trouve façonné par des enjeux relatifs à la justice de genre et au néolibéralisme.

Il s’agira également de se centrer sur d’autres formes d’enfermement (telles que les centres de rétention administratives) et des terrains d’enquête sous investigués (établissements pénitentiaires pour mineurs et « quartiers spéciaux »).

Ce sixième cycle de séminaires  est organisé en 4 séances sur deux journées complètes. Il inclut des intervenants de différentes disciplines des SHS : anthropologie, histoire, linguistique, sociologie, science politique et criminologie.

Il se déroulera à la MSH Paris-Saclay.