Le séminaire « Travailler dans l’interdisciplinarité : retours d’expérience » est organisé par l’Institut de l’Énergie Soutenable, le DIM Pamir et la MSH Paris Saclay. Il donne la parole aux récits d’expérience d’équipes de projet et de représentants de réseaux de recherche. Les projets présentés appartiennent à des champs divers tels que l’environnement, le patrimoine… et intègrent tous une composante en Sciences humaines et sociales.

L’inscription est ouverte et gratuite pour toutes et tous en suivant ce lien. Toute participation peut faire l’objet d’une attestation sur demande à l’adresse suivante : elsa.bansard@ens-paris-saclay.fr

Les séances auront lieu de manière itinérante afin de faciliter la participation en présentiel et de favoriser la qualité des échanges.

Présentation du projet

Ce séminaire sera conduit à l’échelle de projets interdisciplinaires comme de réseaux contribuant à l’opération de l’interdisciplinarité. Il donne la parole aux récits d’expérience des équipes de recherche ayant mené ou menant des projets interdisciplinaires et à des réseaux contribuant à animer cette interdisciplinarité. Le DIM Pamir, l’Institut de l’Energie Soutenable et la Maison des Sciences de l’Homme de Paris Saclay proposent de mettre en dialogue des équipes de recherche réunissant plusieurs disciplines et travaillant dans différents domaines de connaissance (patrimoine, énergie, linguistique, climat, etc.). Prenant place au sein d’institutions et dans des structures diverses, ces retours d’expérience seront l’occasion d’étudier les temps de frottements, d’incompréhension mais aussi d’échanges, d’interactions, et de collaborations au sujet des concepts, des méthodes et des références, entre différentes disciplines au cœur d’une même initiative de recherche.
L’ambition est d’explorer les défis du travail interdisciplinaire dans sa quotidienneté quand celui-ci est un des axes porteurs du projet, en approfondissant notamment les questionnements suivants :

(1) Quelles sont les motivations qui fondent un projet interdisciplinaire et à quels besoins répond-il ?

(2) De quelle forme d’interdisciplinarité s’agit-il ? (Impliquant quelles disciplines, selon des modalités plutôt pluri-, inter- transdisciplinaires ?) Et de quelle manière abordez vous l’interdisciplinarité ? Une réflexion sur les méthodes, la médiation par des outils/instruments (vocabulaire partagé, moyens de communication…) ou encore les objets de recherche qui vous réunissent ?

(3) Par quelles opérations l’interdisciplinarité est-elle mise en oeuvre ? (de quelles -éventuellement diverses – manières se réalise-t-elle dans la quotidienneté du projet ?)

(4) Qui fait l’interdisciplinarité ? Quelle organisation de l’interdisciplinarité ? (des groupes ? des moments spécifiques ? des phases dans le chronogramme etc;) Comment l’interdisciplinarité se met-elle en œuvre ? Est-ce à des moments précis pendant le projet (avant ou après certaines phases de recherches) ou tout du long ? Est-ce suivant des modalités précises (travail de groupe, recherches bibliographiques) ou est-ce intégré au projet ?

(5) Comment définir et faire valoir la singularité des fruits du travail découlant de l’interdisciplinarité, mais également les contributions de chaque discipline dans ce travail ? (Quels apports ? Quelles découvertes ? Qu’est-ce que l’interdisciplinarité a apporté au projet ? Quels rapports à l’étonnement mais aussi aux doutes voire aux tensions, l’interdisciplinarité exige-t-elle des partenaires ? Quelle est la part de résultats « attendus » et la part d' »inattendu» ?)

(6) A quelles difficultés vous êtes-vous heurtées ? Comment les avez-vous surmontées, le cas échéant ?

(7) Comment avez-vous pensé l’interdisciplinarité lors de la conception du projet ? Comment est-ce que cette idée a évolué lors de la progression du projet ? En fonction de quels paramètres ?

(8) Comment est-ce que le travail sur l’interdisciplinarité dans ce projet a modifié/va modifier votre propre recherche/vos propres méthodologies ? (C’est-à-dire une fois que le projet sera terminé)

L’ambition est de favoriser l’expression des doctorant.e.s, post-doctorant.e.s et jeunes chercheur.se.s impliqué.e.s dans ces projets.

Une séance aura vocation, le 28 mai 2024, d’offrir un temps d’approfondissement à l’échelle des réseaux constitués. À l’échelle des réseaux animant et finançant des projets interdisciplinaires, ces réflexions deviennent réflexivité, et les réseaux eux-mêmes constituent des observatoires de la facture de l’interdisciplinarité, témoins de projets qui se développent comme d’autres qui rencontrent des difficultés, mais aussi acteurs par des instruments de mise en réseau, de diffusion des résultats et de financement de la recherche. De la datavisualisation aux statistiques, de l’analyse des réseaux à celle des productions scientifiques, des sciences ouvertes à la valorisation, les réseaux eux-mêmes deviennent objets d’études et source de production de données intégrées, en résonance avec les projets individuels qui auront été présentés dans la première partie du séminaire et lors de la journée d’étude « Qualifier l’interdisciplinarité : vocabulaires, réseaux, outils et indicateurs » organisée par le DIM Pamir avec le soutien de la MSH Paris Saclay en juin 2023.

Les lieux de ces rencontres seront divers afin de favoriser l’accès public le plus large

Séance 1 – 6 février 2024 :

Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (OVSQ),
11, boulevard d’Alembert, Guyancourt
Amphithéâtre Megie

 
Accueil à partir de 8h45
9h-9h10 : brève présentation de l‘ouvrage produit par le Réseau national des MSH
9h10-9h35 : Retour d’expérience par l’équipe du projet NESMO
9h35-10h : discussion
110h-10h10 : pause
10h10-10h35 : Retour d’expérience par l’équipe du projet INTERTOX
10h35-11h : discussion
11h-11h10 : pause

11h10-12h : table ronde

 

Séance 2 – 19 mars 2024 :

ENS Paris Saclay

4 avenue des sciences, Gif-sur-Yvette
– salle 1B26
 
Accueil à partir de 8h45
9h-9h25 : Retour d’expérience par l’équipe du projet OTELO
9h25-9h50 : discussion
9h50-10h : pause
10h-10h25 : Retour d’expérience par l’équipe du projet NEMO
10h25-10h50 : discussion
10h50-11h : pause
11h-12h : table ronde

 

Séance 3 – 23 avril 2024 : 

ENS Paris Saclay 

4 avenue des sciences, Gif-sur-Yvette
– salle 1Z28
 
Accueil à partir de 8h45
9h-9h25 : Retour d’expérience par l’équipe du projet JUICCE
9h25-9h50 : discussion
9h50-10h : pause
10h-10h25 : Retour d’expérience par l’équipe du « Groupe interdisciplinaire Grand Rift Africain »
10h25-10h50 : discussion
10h50-11h : pause
11h-12h : table ronde

 

Séances 4 et 5 – 28 mai 2024 : 

Journée complète
Programme à venir et lieu à préciser

  • Arpin Isabelle, Jacob Théo, Beurier Anne-Gaëlle, Hervé Christine, 2022. « La recherche interdisciplinaire et finalisée en environnement en France. Un mouvement scientifique et intellectuel entre dissidence et normalisation », Revue d’anthropologie des connaissances, Décembre 2022, 16(4) :1-29, DOI:10.4000/rac.28729
  • Blanc Stéphane, Bouzeghoub Mokrane, Knoop Martina (dir.), 2023. L’interdisciplinarité : voyages au-delà des disciplines, CNRS Editions, Paris[YH5]
  • Casella Philippe, 2023. « Débattre d’une interdisciplinarité en actes : le colloque », Revue Natures Sciences Sociétés, vol 31 n°1, p75-80
  • Didry Claude, 2021. « La pluridisciplinarité en SHS : un passé plein d’avenir », in Françoise Thibault (dir.), Mutations des sciences humaines et sociales – Les maisons des sciences de l’Homme et leur réseau, Paris, Alliance Athéna, pp. 167-171.
  • Ducrot Christian, Arpin Isabelle, Barreteau Olivier, Garin Patrice, Hannachi Mourad, et al.. 2023. Atouts, difficultés et conditions de réussite des thèses interdisciplinaires. Partage d’expériences à INRAE. ⟨hal-04225209⟩
  • Pollet Gilles et Vigreux Jean, 2021. « L’interdisciplinarité en mouvement », in Françoise Thibault (dir.), Mutations des sciences humaines et sociales – Les maisons des sciences de l’Homme et leur réseau, Paris, Alliance Athéna, pp. 161-165.
  • Réseau national des Maisons des sciences de l’homme, 2023. L’interdisciplinarité sans concession, Editions A. Athéna, Paris

L'équipe

L’Institut de l’Energie Soutenable :

  • Patrick Schembri, Coordinateur des actions en Sciences Humaines et Sociales et Développement Soutenable, IES
  • Virginie Tallio, Chef de projets, IES

DIM Pamir :

  • Loïc Bertrand, Porteur du DIM Pamir
  • Sophie David, Comité de pilotage et Coordination opérationnelle, DIM Pamir
  • Juliette Ollivier, Coordination opérationnelle, DIM Pamir

MSH Paris Saclay :

  • Pierre Guibentif, Direction de la MSH
  • Elsa Bansard, Ingénieure de recherche, MSH Paris-Saclay
  • Thierry Cayatte, Graphiste, MSH Paris Saclay
Retour en haut