Autres MSH

Colloque international « L’emboîtement des crises : politique, économique, écologique » – MSH Paris Nord – 5-6/10/2017

Présentation :

L’objectif de ce colloque est de penser l’interaction entre les trois crises que subissent simultanément les sociétés contemporaines : une crise économique, une crise politique et une crise écologique. Si de nombreux travaux existent en sciences sociales sur chacune de ces crises prises isolément, rares sont les recherches qui s’interrogent sur leur dynamique d’ensemble. Or ces trois crises se renforcent l’une l’autre, raison pour laquelle analyser cette dynamique est crucial. Il s’agit d’un colloque interdisciplinaire, la crise étant multidimensionnelle. La crise oblige à repenser les catégories par l’entremise desquelles les sciences sociales appréhendent le monde, un effort de théorisation sera par conséquent proposé. Ce colloque se veut le point de départ d’une réflexion au long cours sur l’emboîtement des crises, et sur les stratégies politiques à développer dans ce contexte.

 

Détails et programme en ligne :
http://www.mshparisnord.fr/fr/actualites/manifestations-scientifiques/item/2152-lemboitement-des-crises-politique-economique-ecologique.html

 

Lieu :

MSH Paris Nord
20 av George Sand
93210 St-Denis la Plaine
tél : 01 55 93 93 00Métro ligne 12 : « Front populaire », sortie n°3 MSH Paris Nord
RER B : « La Plaine – Stade de France »Accessible aux personnes à mobilité réduite

Appel à candidature Directeurs d’Etudes Associés 2018 FMSH – 20/11/2017

Créé en 1975, à l’initiative de Fernand Braudel, le programme «Directeurs d’Études Associés» (DEA) est le plus ancien programme de mobilité internationale de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Il permet d’inviter des personnalités scientifiques étrangères originaires de tous les continents pour une durée d’un mois à six semaines afin de soutenir leurs travaux en France (enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives).

Une indemnité de 3 300 € est accordée, destinée à couvrir les frais de transport et de séjour. En outre, la FMSH assure son aide pour l’obtention du visa vers la France ainsi qu’un soutien logistique (aide pour trouver un logement et pour l’accès aux bibliothèques).

Les postulants sont invités à déposer en ligne au plus tard le 20 novembre 2017, 17h00 (heure de France) leur dossier de candidature.

Les candidatures doivent être déposées sur la plateforme : http://programmes.msh-paris.fr

Les résultats seront communiqués aux postulants au plus tard en mars 2018.

 

Plus d’informations sur : http://www.fmsh.fr/fr/international/28613

Journée Portes ouvertes – MSH Paris Nord – 16/09/2017

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord ouvre ses portes au grand public le temps d’une journée pour des mini-conférences, des visites du nouveau bâtiment d’architecte, une exposition de photographies, des pièces de théâtre, des films et des promenades urbaines.

Les journées européennes du patrimoine à la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord c’est :
– 8 conférences,
– 6 visites du bâtiment,
– 2 promenades urbaines,
– 2 pièces de théatre,
– des stands, des films et un goûter offert.

Venez nombreux et en famille découvrir nos multiples activités !

MSH Paris Nord

 

Accès :

Entrée libre et gratuite.

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord
20 avenue George Sand
93210 St-Denis la Plaine
(Métro ligne 12 : « Front populaire », sortie n°3)

Programme :
Découvrez les activités de la MSH Paris Nord • 10h-17h
Stands, films, poster
Venez découvrir dans la grande salle panoramique du 4e étage
– les nombreux stands présentant les activités de la MSH Paris Nord et de ses partenaires : Gis Institut du Genre, Gis Démocratie et participation, Gis Gestes, Campus Condorcet, association Appuii, labex Icca, Pôle média Grand Paris, Réseau santé et société, ANR musicoll…
– un poster et la vidéo de Sylvaine Leblond Martin sur l’encodage numérique des musiques orales,
– un film sur l’emboitement des crises présenté par Razmig Keuchyan.

Conférence, débats et projection photos • 10h-11h
Trajectoires urbaines des Chinois dans le Grand Paris, Du Sentier au Fashion Center d’Aubervilliers 
— Table ronde en cours d’organisation —
Avec Ya-Han Chuang, chercheuse au Gemass et Serge Weber (à confirmer), professeur de géographie à l’université Paris Est-Marne la Vallée.
Des représentants de la communauté chinoise travaillant dans la zone import/export de textile à la Plaine apporteront leur témoignage.
Une sélection de photos du quartier défilera en toile de fond des échanges.
Conférence organisée en partenariat avec la revue Hommes et migrations et la Mairie d’Aubervilliers.

Promenade urbaine dans le quartier • 10h30-12h
Promenade urbaine familiale de 1h30 dans le quartier de la MSH Paris Nord autour des lieux emblématiques.
Rendez vous fixé devant la MSH Paris Nord à 10h15 (départ 10h30), gratuit, sur inscription (places limitées), avec l’association Promenades urbaines.
>> inscription sur le site http://www.promenades-urbaines.com/modules/eguide/event.php?eid=393

Visites guidées du bâtiment • entre 10h15 et 15h15
Venez découvrir ce gigantesque bâtiment d’architecte inauguré en 2015. Nous vous proposons de découvrir tous les espaces du 4e étage : vue plongeante sur le chantier du futur Campus Condorcet, jusqu’au sous-sol où vous pourrez pénétrer dans les coulisses de la création musicale (immersion sonore en 3 D par Anne Sédès et installation interactive hybride constituée d’un gigantesque gong par Jean-François Ducher).

Jean-François Ducher nous présente Re-flexions II, une installation interactive mettant en scène un instrument hybride constitué d’un grand tam chinois et d’un dispositif électroacoustique. Le public est invité à s’approprier l’instrument en venant le frapper avec un certain nombre d’excitateurs (maillets, baguettes…). Le compositeur s’est attaché à définir la réponse du tam à ces sollicitations externes de façon à créer tout un monde sonore nouveau. L’instrument devient un agent doté d’une certaine forme d’intelligence et d’autonomie, il développe une mémoire des intéractions avec le monde extérieur et agit en fonction de ses intérêts propres : c’est un éco-système intelligent.

Bâtiment construit par l’agence Search, Caroline Barat et Thomas Dubuisson.
6 visites sont proposées avec un départ à 10h15 – 10h30 – 11h – 14h15 – 14h45 – 15h15, rendez-vous au rez-de-chaussée du bâtiment.

Le monde en spectacle : qu’est-ce que l’ethnoscénologie • 11h-11h30
Mini conférence par Jean-Marie Pradier et HyunJoo Lee
Une promenade autour du monde offre une incroyable diversité de spectacles, de cérémonies et de rituels. Partout se rencontrent des conteurs, danseurs, équilibristes, chanteurs, clowns, saltimbanques, montreurs d’animaux, comédiens, mimes. Dans chaque pays, l’année est rythmée par des parades et des cérémonies politiques, militaires, religieuses, festives.  Spectacles en l’honneur des vivants et des morts, pour se divertir, intimider, glorifier, séduire, prier, être ensemble.  Qui n’a pas son carnaval? Son festival? Ses  rites? L’ethnoscénologie étudie la pluralité de ces manifestations et tente de répondre à la question : l’espèce humaine a-t-elle le spectacle dans le sang ?

Le vote dans tous ses états • 11h30-12h
Mini-conférence par Gilles Pradeau du GIS Démocratie et participation
On ne vote pas de la même manière dans tous les pays. La technologie peut-être différente, mais aussi le type d’expression demandé aux électeurs : on peut choisir plusieurs candidats ou même ranger des candidats par ordre de préférence. Avec des méthodes de vote plus innovantes, on pourrait imaginer des résultats différents et donc des majorités différentes. On reviendra sur différents bulletins de vote et on procédera à une simulation avec les participants pour vérifier si le gagnant est toujours le même.

Sciences participatives en santé mentale. Cas des troubles obsessionnels compulsifs • 12h-12h20
Mini conférence par Margot Morgièvre
Restitution des résultats d’une recherche scientifique pluridisciplinaire visant à concevoir de façon participative des dispositifs techniques et technologiques innovants et personnalisés pour compenser les situations de handicap psychique des personnes présentant des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sévères.
Suivi par la représentation du spectacle de Télé-Théâtre : « Acteur 2.0 »

Représentation théâtrale « Acteur 2.0 » • 12h20-13h
La carrière de Félix n’a pas tenu ses promesses. Destiné aux premiers rôles dans les plus grands théâtres, il se retrouve à faire de la promo pour les caméscopes dans un magasin d’électroménager. Mais ce jour-là, alors qu’il sert son boniment habituel à une clientèle peu attentive, son image apparaît dans un téléviseur du magasin. Lui en mieux, plus élégant, plus vif. Félix voit, consterné, sa propre image prendre vie, lui répondre et même le défier. Félix fait bientôt un effroyable constat : son double virtuel est là pour prendre sa place.

Nos ancêtres ignoraient-ils vraiment l’hygiène ? • 14h-14h30
Mini conférence par Stanis Perez
Un préjugé tenace persiste : les sociétés du passé auraient été dépourvues d’hygiène. « Ils ne se lavaient pas »… entendons-nous fréquemment au sujet des populations ayant vécu jusqu’au 19e siècle. L’histoire récente a tout à fait remis en question ce rapport au sale, au malodorant et au répugnant. Le corps, en fonction des catégories sociales et des contextes, a fait l’objet de rituels différenciés destinés à préserver une apparence ou un état de santé nécessitant de changer de vêtements, de se laver mains et visage, voire de prendre des bains, et ce bien avant l’invention de l’eau courante et la diffusion universelle du savon…

Habiter la transition • 14h30-15h
Mini conférence par Dominique Theile et Jérome Boissonnade
Le terme « transition », quand bien même associé à « énergétique et écologique », ne revêt pas toujours la même signification que l’on soit habitant, militant, maître d’ouvrage, entreprise, collectivité locale… Tous sont confrontés à des difficultés pratiques lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre concrètement la « transition », en particulier dans ses incidences sur l’habiter. Dans quelle mesure une approche critique des pratiques de transition permet-elle de mieux définir un futur commun ?

Mais c’est normâle ! La mise en mots du sexisme dans la fiction • 15h-15h30
Mini-conférence par Heta Rundgren du GIS Institut du Genre
Présentation suivie d’un atelier de lecture-discussion
Qu’est-ce que le sexisme dans la vie de tous les jours ? Comment ce phénomène devient-il racontable ? Je propose qu’on lise ensemble des extraits des romans contemporains où les expériences du sexisme sont mises en mots du point de vue des protagonistes femmes. On verra comment la littérature contribue à mettre en lumière des expériences de discrimination et comment le sexisme devient visible et lisible. On verra aussi comment ce qui est « normal » se révèle souvent être normâle…

Joute verbale autour du dialogue de Platon • 15h-15h30
par Stéphane Poliakov
Une véritable joute verbale théâtrale à l’adresse des visiteurs et des participants sera proposée.

Gouter festif offert • 15h30-16h
Gouter dans la grande salle panoramique du 4e étage  autour des nombreux stands présentant les activités de la MSH Paris Nord et de ses partenaires : Gis Institut du Genre, Gis Démocratie et participation, Gis Gestes, Campus Condorcet, association Appuii, labex Icca, Pôle média Grand Paris, Réseau santé et société, ANR musicoll…

Cloture, Qu’est-ce que l’animal ? • 16h-17h
Film, conférence et débat
Projection du film en présence du réalisateur et du conférencier Georges Chapouthier, organisé par François Bailly.
En science, l’animal, fruit d’une longue évolution paléontologique, se définit par rapport aux objets inanimés et aux plantes. Il revêt des formes multiples, depuis les éponges jusqu’aux chimpanzés. Sur le plan social, l’espèce humaine a entretenu, au cours de son histoire, des rapports variés avec les animaux : animaux humanisés, voire divinisés, animal-objet, animaux –êtres sensibles… Sur le plan moral, il importe de définir aujourd’hui, de manière nuancée, la manière dont nous devons traiter les divers animaux qui nous entourent. »

 

 

Appel à communication – 7e colloque international ALIENTO – MSH Lorraine

7e Colloque International ALIENTO
(Analyse Linguistique et Interculturelles des ÉNoncés sapientiels brefs et de leur Transmission Orient/occident/occident/orient)
ANR 13-BSH3-0009-01
Circulation des textes sapientiels : similarités, divergences, implication
Résultats du projet et présentation de la plateforme de consultation de la base de données ALIENTO
Nancy/Lunéville – Paris 16-19 octobre

Thématiques du 7e colloque

L’expérience d’ALIENTO se termine. Il est temps de montrer nos résultats en les confrontant à nos attentes de départ. Le colloque présentera la base de données mais aussi fera le point sur les avancées que nos contacts et nos dialogues au long de ces années de travail commun ont apportées : les thématiques abordées, les croisements opérés lors des colloques, workshops et journées d’étude, les orientations nouvelles, les projets similaires, les ouvertures vers l’avenir.
Pour cela nous prévoyons un colloque sur 4 jours, 2 à Nancy et Lunéville en Lorraine et 2 à l’Inalco à Paris avec 3 aspects différents :
– 4 thématiques de communications occupant 4 demi-journées ;
– 2 demi-journées de présentations et expérimentations de la base sous deux aspects différents et une demi-journée consacrée aux bases de données offrant un lien avec la base de données ALIENTO suivie d’une discussion ;
– une demi-journée de conférences au Château de Lunéville célébrant les liens de la Lorraine avec l’Espagne et l’Orient.
Nous souhaitons aborder les 4 thématiques suivantes étroitement liées :
  • Aux sources de la sagesse médiévale
  • La construction d’une sagesse commune à travers l’espace et le temps
  • Sagesses médiévales et circulation des savoirs
  • Sagesse écrite et sagesse orale
La Lorraine, l’Espagne et l’Orient
Deux des laboratoires impliqués dans ALIENTO sont en Lorraine et le projet a reçu l’aide et le soutien de la région. Nous voulons souligner que le projet ALIENTO aux préoccupations scientifiques et aux objets d’étude en apparence sans connexion avec la Lorraine est en réalité bien ancré dans son histoire. L’Espagne arabo-andalouse et la Lorrain e ne sont pas si éloignées. De 953 à 956 Jean de Vendières (Lotharingie), abbé de Gorze, est envoyé à Cordoue par Othon 1er en ambassade auprès d’Abderrahman III et il y est accueilli par l’érudit Hasday ibn Shaprut. En 1091 le Prieur Walcher de Lorraine, astronome, arrive en Angleterre où il devient prieur du monastère de Great Malvern. Il y rencontre le savant Petrus Alphonsi de Huesca (Aragon), juif converti au christianisme, qui lui apprend l’astronomie et les mathématiques arabes.
Plus près de nous, Abraham Brisac crée dans la ville de Lunéville à la fin du XVIIIè S une imprimerie hébraïque où il imprime en 1804 un te xte philosophique de Salomon Ibn Gabirol (auteur médiéval d’Espagne, XIè S .) et en 1807 le Musré ha-Philosophim 2, ouvrage sapientiel qui est l’un des textes du corpus ALIENTO. Enfin Lunéville est le lieu de naissance du grand Orientaliste René Basset qui a réuni, traduit et publié 1001 contes arabes 3, a séjourné au Maghreb et dont les deux fils nés aussi à Lunéville sont des orientalistes berbérisants. Aboubakr Chraïbi professeur au département d’arabe de l’Inalco, a republié en 2005 l’œuvre majeure de René Basset.
Nous souhaitons rappeler ces relais par trois conférences qui auront lieu au château de Lunéville et qui seront suivies d’une visite de la ville et d’un repas de gala le 16 octobre.
La sagesse en base de données
Le 7e colloque marque l’ouverture au public et la présentation aux chercheurs de la base de données ALIENTO.
Cette présentation donnera l’occasion de revenir sur les étapes du projet, ses attentes, ses réussites comme ses difficultés. Á l’ATILF (Nancy), les méthodes employées pour extraire les données à partir des textes annotés, pour obtenir les appariements d’Enoncés Sapientiels Brefs multilingues seront explicités principalement sous l’angle technique et informatique (calculs de similarité ; interface de consultation ;  plateforme évolutive…) et discutés ;
Á l’Inalco la base sera présentée sous l’angle des enjeux et des résultats. Après avoir rappelé les différentes étapes, on présentera les protocoles d’annotation auxquels on a abouti, on montrera quelles sont les ressources de la base pour les chercheurs, les différents types de requêtes qui peuvent être faits.
On expérimentera la consultation de la base et on analysera certains de ses résultats.
Le projet sera mis en perspective avec les au tres expériences de bases de données portant sur la littérature sapientielle médiévale et les proverbes contemporains ou médiévaux en plusieurs langues (français, espagnol, allemand…). Leurs articulations et leurs complémentarités seront envisagées sous l’angle technique et informatique comme sous l’a ngle linguistique et textuel. La présentation des BDD mettra l’accent sur les conver gences entre bases et avec ALIENTOet sur les développements communs possibles.
Les présentations seront suivies de discussions avec les responsables des projets, les publics concernés, les chercheurs impliqués (informaticiens, linguistes, spécialistes des textes), les éventuels
contributeurs et pourront porter sur les techniques utilisées pour arriver aux résultats, les corpus réunis, l’accessibilité, les droits d’auteur, la pérennisation des données, leur évolution, la nature des liens à établir en fonction des objectifs de chacun des projets, les enrichissements nécessaires, etc.
Les débats seront filmés, les présentations mises en ligne sur le site, Les communications et conférences publiées dans la collection ALIENTO.
Les résumés doivent être envoyés pour le 30 mars 2017 à Marie-Christine Bornes Varol et Marie-Sol Ortola.

 

Renseignements et contacts

Marie-Christine Bornes Varol
Professeur des Universités (INALCO – Paris)
CERMOM EA 4091
Porteur du projet ALIENTO
www.aliento.eu
00 33 (0) 1 40 05 98 83
varol@noos.fr
Marie-Sol Ortola
Professeur des Universités (UdL Nancy)
LIS EA 7305
Porteur du projet ALIENTO
www.aliento.eu
00 33 (0) 3 83 73 83 01
marie-sol.ortola@univ-lorraine.fr
Pour accéder à l’appel à communications dans son intégralité, cliquez ici.

Colloque « Création artistique et territoires »

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du lancement du pôle « Arts & Création » de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne qui met en lumière l’importance des équipes d’enseignement et de recherche dans le domaine des arts et de la création. Il vise à parfaire l’interconnaissance entre les laboratoires et chercheurs à l’échelle de la Bretagne et les acteurs et institutions spécialisés. L’objectif est de susciter la discussion entre chercheurs, artistes, et institutions, mais aussi d’en porter témoignage face à un public plus large. Le croisement des notions de   « création » et « territoires », fait sens pour les institutions, pour qui la question de la territorialité des pratiques culturelles prend, à l’ère de la mondialisation, une dimension essentielle. Conformément à la philosophie des Maisons des sciences de l’homme, cet événement s’oriente dans une perspective résolument interdisciplinaire.

Le colloque s’articulera autour de cinq ateliers en lien avec la thématique « Création artistique et territoires ».

Atelier 1: Territoires des publics ~ 22 mars 2017 (après-midi)

Responsables scientifiques : N. Blanchard [CRBC Brest], C. Camus [ENSAB]

Atelier 2: Territoires des artistes ~ 23 mars 2017 (matin)

Responsables scientifiques : L. Corbel [APP], F. Nicol [CELLAM]

Atelier 3: Territoires des institutions ~ 23 mars 2017 (après-midi)

Responsables scientifiques : J-M Poinsot [HCA], M. Loquet [CREAD]

Atelier 4: Territoires des œuvres ~ 24 mars 2017 (matin)

Responsables scientifiques : N. Boulouch [HCA], H. Jannière [HCA]

Atelier 5: Territoires des représentations ~ 24 mars 2017 (après-midi)

Programme prévisionnel détaillé  : cliquez ici

Inscriptions en ligne : cliquez ici

Les inscriptions sont ouvertes du 25/01/2017 au 10/03/2017.

  • Inscription jusqu’au 3/03/2017

Auditeurs : 10€ par jour et 5€ la demi-journée

Chercheurs & enseignants-chercheurs (périmètre MSHB) : gratuit

Étudiants & doctorants : gratuit

  • Inscription à partir du 4/03/2017

Auditeurs : 20€ par jour et 10€ la demi-journée

Chercheurs & enseignants-chercheurs (périmètre MSHB) : 10€ par jour et 5€ la demi-journée

Étudiants & doctorants : 10€ par jour et 5€ la demi-journée

 

Colloque « Vieillissement et transformations des modes de vie en Méditerranée : données et questionnements en sciences sociales »

La Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) annonce la tenue du colloque « Vieillissement et transformations des modes de vie en Méditerranée : données et questionnements en sciences sociales » qui se déroulera les 21 et 22 mars 2017 dans ses locaux (grand amphithéâtre).

Dans une approche pluridisciplinaire (anthropologie, démographie, sociologie, géographie, histoire), ce colloque réunira différents chercheurs français et étrangers qui seront amenés à confronter leurs analyses dans le cadre de quatre tables rondes et de trois conférences.

Renseignements et inscription (nombre de place limité) : https://sodemomed2017.sciencesconf.org/

Programme détaillé : cliquez ici

Intervenants : Dionigi Albera, Elena Ambrosetti, Claudine Attias-Donfut, Olivier Baude, Thierry Blöss, Isabelle Blöss-Widmer, Catherine Bonvalet, Patrice Bourdelais, Cinzia Castagnaro, Christophe Chantraine, Alain Chenu, Giambattista Cantisani, Youssef Courbage, Fiorenza Deriu, Yoann Doignon, Anne-Marie Guillemard, Anne Laferrère, Margarita Leon Borja, Claude-Michel Loriaux, Agnès Martial, Claude Martin, Laurent Nowik, Sébastien Oliveau, Thierry Paccoud, Stéphane Palicot, Serge Paugam, Stéphane Pouyllau, Denise Pumain, Manuel Ribeiro, Mohamed Tozy, Florence Weber.

MSH Lorraine : appel à projets 2017

En 2017, l’appel à projets de la Maison des Sciences de L’Homme Lorraine présentera exceptionnellement deux volets complémentaires :

  • un appel à propositions (sur deux sessions – 15 janvier et 15 juin 2017) : la MSH Lorraine étudiera toute proposition de recherche, interdisciplinaire, novatrice, inscrite ou pas dans l’un de ses trois axes, et devant se dérouler sur l’année 2017;
  • un appel à opérations à destination exclusive des porteurs de pré-opérations validées en 2016, qui devra leur permettre, après l’accord du Conseil scientifique, de poursuivre les travaux initiés dans la Maison au cours de cette dernière année.

1. L’appel à propositions : 1e session

Dans la mesure de ses moyens, la MSH examinera des propositions de recherche qui s’inscriront exclusivement dans l’année 2017.

Elles seront pluridisciplinaires et novatrices. Elles pourront être variées dans leur conception mais devront contribuer à l’activité et au rayonnement de la structure et supposer un renouvellement possible des équipes de recherche.

Elles pourront ne pas s’inscrire dans l’un des trois axes mais devront être soumises aux règles de collaboration mentionnées dans le guide du chercheur.

Le soutien demandé à la MSH pourra être autre que financier.

Les propositions pourront concerner : des journées d’études, des séminaires, des actions de valorisation et de diffusion (finalisation d’ouvrages, expositions, documentaires, films, tables rondes, ateliers, interventions auprès des publics …), une demande d’aide au montage de réseaux de recherche, au montage de réponses à des AAP, l’hébergement d’un collectif de recherche ….

Montant maximum : 2 000 € (fonctionnement et masse salariale)

Calendrier

  • Date limite de dépôt : 15 janvier 2017 (une deuxième session est prévue pour le 16 juin 2017)
  • Publication de la liste des projets retenus et démarrage : mi-février 2017

Modalités de dépôt : Envoi du dossier finalisé (selon le canevas) et signé uniquement par courriel à msh-lorraine-direction@univ-lorraine.fr.

Modalités d’examen : Les dossiers seront examinés par les membres du Conseil scientifique de la MSHL, consultés par voie électronique, et seront soutenus en fonction des moyens humains et budgétaires disponibles à la MSHL. Aucun rapport d’évaluation ne sera transmis à l’issue des évaluations.

2. l’Appel à opérations à destination exclusive des porteurs de pré-opérations

Ce volet invite les 5 porteurs des pré-opérations MSHL 2016 à présenter, s’ils le souhaitent, un projet de recherche s’inscrivant dans la continuation et dans la finalisation de leur pré-opération. Il s’agira ici de promouvoir l’émergence et le développement de nouvelles recherches interdisciplinaires qui s’inscriront dans le périmètre du programme scientifique de la MSHL, tout en précisant les résultats et les avancées du travail mené en 2016.

D’une durée de 10 mois, à partir du 15 février 2017 (fin d’exécution au 15/12/2017), elles mobiliseront au moins deux équipes de recherche dont une lorraine et pourront bénéficier d’une enveloppe financière allant jusqu’à 5 000 € sur la durée (fonctionnement et masse salariale).
Montant maximum : 5 000 € (fonctionnement et masse salariale)

Calendrier :

  • Date limite de dépôt : 15 janvier 2017
  • Publication de la liste des projets retenus et démarrage : mi-février 2017

Modalités de dépôt : Envoi du dossier finalisé (selon le canevas) et signé uniquement par courriel à msh-lorraine-direction@univ-lorraine.fr.

Modalités d’examen : Les dossiers seront examinés par deux experts du Conseil scientifique de la MSHL. Un court et synthétique rapport d’évaluation sera transmis à l’issue des expertises.

 

IMPORTANT – conditions générales

  • La rédaction de la proposition devra s’effectuer en suivant impérativement le canevas fourni;
  • Les chercheur.e.s souhaitant soumettre une proposition peuvent bénéficier dès maintenant de l’aide d’un.e ingénieur.e d’appui pour monter leur dossier, notamment sur les questions administratives et financières;
  • Les propositions déposées feront l’objet d’une évaluation par le Conseil scientifique de la MSHL, composé d’experts extérieurs à la Lorraine. Pour le volet 2 de cet appel, des navettes seront possibles entre porteurs de projets, experts du CS et membres du Conseil d’orientation de la MSHL, pour éviter les évaluations sanctions et faciliter l’intégration;
  • L’acceptation scientifique du projet ne vaut pas engagement sur les sommes demandées;
  • Les chercheur.e.s dont la proposition est acceptée bénéficieront d’un soutien de proximité du personnel de la MSHL, dans la limite des moyens dont elle disposera : gestion/administration, recherche de partenaires et de financements, édition, communication, outils informatiques et web, organisation de séminaires de travail, veille scientifique, gestion des locaux et de bureaux « invités », prêt de matériel, etc.;
  • Ils devront fournir dans les 3 mois suivant la fin de leur projet un bilan scientifique de la recherche.
Retour haut de page