Numérique

Call for papers – Workshop « recsna17 : Recent ethical challenges in social network analysis » – 15/10/2017

Un évènement parrainé par la MSH Paris-Saclay, organisé par la Social Network Analysis Group of British Sociological Association (BSA-SNAG), en collaboration avec l’AFS et l’ENDL.

Le workshop « recsna17 : Recent ethical challenges in social network analysis » aura lieu les 5 et 6 décembre prochain à l’ENS Paris-Saclay et à l’IEA Paris.

Présentation :

Alimentée par des outils de calcul et visualisation de plus en plus puissants, la recherche sur les réseaux sociaux est en plein essor, mais suscite des enjeux éthiques et déontologiques qui échappent
largement aux cadres règlementaires existantes. D’une part, la structure relationnelle des données complexifie l’application de principes basiques comme le consentement éclairé et l’anonymat ; d’autre part, de nouveaux problèmes surgissent lorsque ces données sont issues de plateformes numériques, avec brouillage de la frontière public/privé, et entrée en jeu d’intérêts commerciaux. Co-organisé avec une équipe internationale (Oxford, BSA, ENDL), ce workshop vise à faire avancer la réflexion en créant un espace de concertation, rassemblant des chercheurs aux horizons disciplinaires divers (sciences sociales, informatique, éthique). Le format choisi met en avant le rôle actif du chercheur, appelé à participer à la co-construction d’un cadre éthique et déontologique.

 

Ce workshop fait l’objet d’un appel à communication jusqu’au 15/10.

 

Retrouvez toutes les infos sur l’appel à communications, le workshop et la procédure d’inscription sur le site  : RECSNA17

Inscription gratuite et obligatoire à partir du 15/10 sur ce site dédié.

 

Lieux :

5 décembre :

ENS Paris-Saclay

61, avenue du Président Wilson

94230 CACHAN

Salle Renaudeau

 

6 décembre matin :

IEA Paris / Hôtel de Lauzun

17 quai d’Anjou

75004 PARIS

 

 

 

Appel à communication – colloque « Numérique et accessibilité » – 01/06/2017

Le colloque a pour objet les usages du numérique dans les travaux sur les Handicaps et la perte d’Autonomie, à travers les questions de compensation et d’accessibilité.

A l’heure de la généralisation du numérique et du développement des nouvelles technologies notamment dans le secteur de l’éducation (MEN, 2015), l’objet de ce colloque international est de traiter des questions vives concernant les effets du numérique sur le développement des personnes en situation, ou non, de handicap et à travers différents âges du développement. De nombreuses recherches et expériences en ce domaine montrent l’intérêt de l’utilisation des outils numériques pour compenser les pertes d’autonomie, stimuler les capacités mentales (cognitives) et faciliter le maintien des liens sociaux (Cornet & Carre, 2008 ; Thommen, E., Cartier-Nelles, B., Guidoux, A. & Wiesendager, S., 2014), améliorer le confort et la qualité de vie des personnes âgées (Bobillier Chaumon, M.E. & Oprea Ciobanu, R., 2009), pour rendre accessibles les activités tant scolaires, éducatives que familiales ou personnelles.

Pour autant les usages sont diversifiés et si la réponse va naturellement vers l’équipement informatique pour mieux voir, mieux entendre, mieux se déplacer et mieux gérer ses activités quotidiennes, il semble pertinent d’en mesurer les enjeux et les risques, d’identifier les usages et les effets sur les activités des personnes en situation de handicap et celles en perte d’autonomie, à divers âges développementaux.

Ce colloque a alors pour objectif de dresser un bilan des possibilités offertes par le numérique et les nouvelles technologies à travers la présentation et l’analyse de projets développés pour ces populations. Autrement dit, il s’agit d’étudier les effets généraux de l’outil numérique sur le développement des personnes notamment en situation éducative ou d’apprentissage, y compris lors d’activités de type rééducationnel (stimulation cognitive, médiation dans les apprentissages, compensation du handicap, accessibilité aux activités régulières), et plus spécifiquement, de comprendre en quoi ces outils deviennent des instruments au service de l’activité des bénéficiaires, à travers leur appropriation et leurs usages, tel que défini par Rabardel (1995).

Les questions d’accessibilité et/ou de compensation seront principalement étudiées et transcendent les champs des handicaps et des pertes d’autonomie dues à l’âge notamment : il s’agit dans cette perspective d’apporter un regard critique sur l’utilisation des systèmes numériques dans les champs du handicap (Alzheimer, autisme etc.), et de la perte d’autonomie, et de faire la distinction dans leurs usages entre outil de compensation et outil d’accessibilité.

Thématiques

Le colloque proposant plusieurs entrées, à titre indicatif, ci-dessous, une liste indicative des thématiques qui pourront être abordées par les communications:

  • Point de vue des IHM : Modèles de conception centrés sur utilisateurs atypiques
  • Point de vue de l’apprentissage et des pratiques éducatives
  • Point de vue de la gérontechnologie: vieillissement et personnes âgées
  • Point de vue transversal : autonomie, compensation et accessibilité dans les situations de handicap

Planning

Ouverture des inscriptions : 11/02/2017
Deadline des soumissions (poster/communication orale) : vendredi 10/03/2017
Réponse des soumissions : 15/04/2017
Possibilité de soumission des articles retenus dans la revue STICEF (classée par l’HCERES)

Plus d’informations ci-dessous et sur :
https://numaccess2017.sciencesconf.org/

 

 

Retour haut de page