Humanités numérique

Call for papers – Workshop « recsna17 : Recent ethical challenges in social network analysis » – 15/10/2017

Un évènement parrainé par la MSH Paris-Saclay, organisé par la Social Network Analysis Group of British Sociological Association (BSA-SNAG), en collaboration avec l’AFS et l’ENDL.

Le workshop « recsna17 : Recent ethical challenges in social network analysis » aura lieu les 5 et 6 décembre prochain à l’ENS Paris-Saclay et à l’IEA Paris.

Présentation :

Alimentée par des outils de calcul et visualisation de plus en plus puissants, la recherche sur les réseaux sociaux est en plein essor, mais suscite des enjeux éthiques et déontologiques qui échappent
largement aux cadres règlementaires existantes. D’une part, la structure relationnelle des données complexifie l’application de principes basiques comme le consentement éclairé et l’anonymat ; d’autre part, de nouveaux problèmes surgissent lorsque ces données sont issues de plateformes numériques, avec brouillage de la frontière public/privé, et entrée en jeu d’intérêts commerciaux. Co-organisé avec une équipe internationale (Oxford, BSA, ENDL), ce workshop vise à faire avancer la réflexion en créant un espace de concertation, rassemblant des chercheurs aux horizons disciplinaires divers (sciences sociales, informatique, éthique). Le format choisi met en avant le rôle actif du chercheur, appelé à participer à la co-construction d’un cadre éthique et déontologique.

 

Ce workshop fait l’objet d’un appel à communication jusqu’au 15/10.

 

Retrouvez toutes les infos sur l’appel à communications, le workshop et la procédure d’inscription sur le site  : RECSNA17

Inscription gratuite et obligatoire à partir du 15/10 sur ce site dédié.

 

Lieux :

5 décembre :

ENS Paris-Saclay

61, avenue du Président Wilson

94230 CACHAN

Salle Renaudeau

 

6 décembre matin :

IEA Paris / Hôtel de Lauzun

17 quai d’Anjou

75004 PARIS

 

 

 

Séminaire transversal de recherche et formation en Humanités Numériques – 28/04/2017

La MSH Alpes (Grenoble) et l’ISH (Lyon) organisent en partenariat un séminaire annuel reconductible, sur 4 séances, de recherche et formation en Humanités Numériques, à destination des doctorants, chercheurs et enseignants chercheurs.

Une première séance, coordonnée par Elena Pierazzo, responsable de l’Axe Humanités Numériques de la MSH Alpes, se tiendra vendredi 28 avril à Grenoble.

Elle se divisera en deux temps avec, en matinée, une conférence de Ségolène Tarte qui portera sur « Numérisation, matérialité, et cognition : dialogues épistémologiques autour de l’interprétation d’artefacts textuels » suivie, l’après-midi, d’un atelier de recherche mené par Ségolène Tarte « Interdisciplinarité et Humanités Numériques ».

Dr Ségolène Tarte, chercheuse à l’Université d’Oxford depuis 2008, après une formation en Maths (Grenoble) et en Ingénierie Biomédicale (PhdD – Bern), s’est spécialisée plus avant dans des travaux interdisciplinaires qui impliquent les recherches en sciences humaines et en lettres. Son parcours en Humanités Numériques et Expérimentales est en particulier marqué par l’exploration de méthodes de traitement d’image pour la papyrologie, couplée à des investigations ethnographiques et cognitives sur la nature de l’expertise paléographique.

Les thèmes récurrents de ses travaux sont : (1) le rapport entre le visuel et le sens (que ce soit du point de vue de l’acte papyrologique/paléographique ou de la programmation informatique, ou encore dans le contexte plus général des méthodes de visualisation), (2) l’épistémologie des disciplines, et (3) l’expérimentation autour de méthodologies mixtes pluridisciplinaires.

PROGRAMME
10h30-12h00 | Conférence : Numérisation, matérialité, et cognition : dialogues épistémologiques autour de l’interprétation d’artefacts textuels – Entrée libre sans inscription
Les humanités numériques ont à coeur une approche interdisciplinaire : elles se nourrissent des rapports entre les sciences humaines, les sciences historiques et littéraires, les sciences de l’information, mais aussi les sciences médicales et biologiques. Cette conférence de Ségolène Tarte ouvre une fenêtre sur la possible collaboration interdisciplinaire entre les sciences de l’antiquité et l’imagerie biomédicale et démontre que le rapport entre les deux permet des échanges réciproques et féconds.

14h30-16h30 | Atelier de recherche : Interdisciplinarité et Humanités Numériques – Sur inscription obligatoire

CONTACT ET INFORMATIONS

Elena Pierazzo | elena.pierazzo@univ-grenoble-alpes.fr

LIEU

MSH Alpes – 1221 Avenue centrale – Domaine universitaire – 38400 Saint-Martin-d’Hères

 

 
Retour haut de page