Appel à projets

Vague 1 des Appels à projets 2022

La campagne de la Vague 1 des Appels à projets 2022 de la MSH Paris-Saclay est close depuis le 17 janvier 2022 !

Calendrier 2022 des Appels à projets de la MSH Paris-Saclay
Guide des porteurs de projets MSH Paris-Saclay

Appel à projets Émergence :

Cet appel à projets est destiné à favoriser le développement de nouvelles idées construites à partir de coopérations inter/pluridisciplinaires, dans la limite de 10 000 € par projet. Il est précisé que les projets cofinancés par d’autres partenaires (institutions académiques, décideurs publics, partenaires industriels) sont éligibles.
Sont considérées comme pluridisciplinaires des coopérations juxtaposant les analyses de plusieurs disciplines sur un objet commun, et interdisciplinaires des coopérations utilisant de manière croisée plusieurs disciplines et pouvant donner lieu à une analyse hybride nouvelle, transversale à plusieurs disciplines.
Tout projet de recherche inter/pluridisciplinaire et qui s’inscrit de manière fondée dans un ou plusieurs des axes de recherche de la MSH Paris-Saclay peut être financé par le dispositif « Émergence ».

Dossier de candidature de l’appel à projets Émergence 2022 (vague 1) MSH Paris-Saclay

Appel à projets Maturation :

Cet appel à projets est destiné à accompagner des coopérations inter/pluridisciplinaires entre chercheurs ayant notamment, mais pas exclusivement, déjà travaillé ensemble et qui souhaitent structurer davantage leur projet de recherche commun.
Sont considérées comme pluridisciplinaires des coopérations juxtaposant les analyses de plusieurs disciplines sur un objet commun, et interdisciplinaires des coopérations utilisant de manière croisée plusieurs disciplines et pouvant donner lieu à une analyse hybride nouvelle, transversale à plusieurs disciplines.
L’objectif est de soutenir des projets de recherche dans la limite de 25 000 €. Il est précisé que les projets cofinancés par d’autres partenaires (institutions académiques, décideurs publics, partenaires industriels) sont éligibles.

Dossier de candidature de l’appel à projets Maturation 2022 (vague 1) MSH Paris-Saclay

Appel à projets Workshop :

Dans le cadre de sa programmation scientifique, la MSH Paris-Saclay accompagne la mise en place de workshops organisés par des chercheurs et enseignants-chercheurs (post-doctorants, docteurs, universitaires ou chercheurs de grands établissements de recherche) du périmètre.
L’accent est mis sur des workshops innovants, dont les objets s’inscrivent dans les axes thématiques de la MSH Paris-Saclay.

Sont concernés deux types de workshops :

  • Les workshops regroupant plusieurs disciplines issues des SHS ;
  • Les workshops qui promeuvent l’interdisciplinarité entre les SHS et les autres sciences.

Chaque workshop bénéficiera d’un soutien limité à 2 500 € pour une journée, et 3 500 € pour deux journées. Il est entendu qu’une journée comprend deux demi-journées de travaux. Dans le cas d’un workshop international, le soutien pourra aller jusqu’à 4 000 € pour une journée et 5 000 € pour deux journées.

Dossier de candidature pour l’appel à projets Workshop 2022 (vague 1) MSH Paris-Saclay

Appel à projets Édition et Traduction scientifique :

La MSH Paris-Saclay a décidé de soutenir l’édition (papier et numérique) et la traduction de textes de chercheurs et enseignants-chercheurs (post-doctorants, docteurs, universitaires ou chercheurs de grands établissements de recherche) du périmètre Paris-Saclay.

Seront financés trois types de prestation :

  • La relecture ortho-typographique et/ou mise en forme d’articles de revues ou de chapitres d’ouvrages collectifs en français ;
  • La traduction d’articles de revues ou de chapitres d’ouvrages collectifs en anglais, espagnol, allemand, portugais ou italien vers le français (ou du français vers l’une de ces langues) ;
  • Le traitement numérique des textes (via Lodel, Métopes…) pour leur publication (de préférence en Open Access) sur des plateformes en ligne telles que OpenEdition.

Ces demandes d’édition et de traduction de textes devront s’inscrire dans un projet de publication et/ou de diffusion au sein d’une revue scientifique ou d’un ouvrage collectif.
L’accent sera mis sur l’édition et la traduction de textes dont les thématiques s’inscrivent dans les axes de recherche de la MSH Paris-Saclay.

Dossier de candidature pour l’appel à projets Édition et Traduction scientifique 2022 (vague 1) MSH Paris-Saclay

Calendrier 2022 et guide des Appels à projets de la MSH Paris-Saclay :

Calendrier 2022 des Appels à projets de la MSH Paris-Saclay

Guide des porteurs de projets MSH Paris-Saclay

En dehors de nos appels, vous pouvez demander un soutien non financier pour vos événements via le formulaire ci-dessous :
Partenariat- MSH Paris-Saclay hors AAP VF (1)
Possibilités de financement des projets de recherche par l’Université Paris-Saclay

Résultats des Appels à projets MSH Paris-Saclay 2021 Vague 1 & 2

Nous avons le plaisir de vous communiquer les résultats des appels à projets lauréats des vagues 1 et 2 de la MSH Paris-Saclay.

Calendrier 2021 des appels à projets de la MSH Paris-Saclay

Vague 1

Projets Maturation :

  • « DEF19 2.0 (Dictionnaire des éditeurs français du 19eme siècle) » porté par Jean Charles Geslot (CHCSC, UVSQ), Norbert verdier (EST, Université Paris-Saclay, Centre d’Alembert) et Robolledo Dhuin Viera (CRHEC, UPEC)
  • « Chaire de design d’expérience  « soignants ».Cré ation de la chaire et lancement du premier programme » porté par Géraldine Hatchue (Agro ParisTech, Université Paris-Saclay), Gilbert Giacomoni et Jessica Séné

Projets Émergence :

  • « Développement des achats alimentaires en ligne en France : conséquences nutritionnelles et impact environnemental » porté par France Caillavet (DYPAC) et Jean-François Huneau (AgroParisTech, INRAE, Université Paris-Saclay)

Workshop :

  • « Healthcare, social sciences, and « philosophy in practice » » porté par Marta Spranzi (Equipe R2E, CESP, Inserm), Marie Gaille (Laboratoire « Sphère »), Catherine Dekeuwer (MCU, Université Lyon 3), Léo Coutellec (CESP, INSERM, Université Paris-Saclay), Bruno Falissard (INSERM, Université Paris-Saclay)
  • « L’État et le rail : Les transports ferroviaires au prisme de la puissance publique » porté par Marnix Dressen-Vagne (Printemps, UVSQ) et Jean Finez (Pacte, Université Grenoble Alpes)
  • « Séminaires de l’Ecopolien (Groupe universitaire de recherche en écologie politique francilien) » porté par Steve Hagimont (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines) et Jeanne Gherardi-Scao (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, UVSQ, Université Paris-Saclay)
  • « Journée d’études : L’écriture inclusive : usages, débats et mobilisations » porté par Marie Loison-Lerustre et Olivia Samuel (Printemps, UVSQ), Gwanelle Perrier (IDPS, UVSQ), François Theron
  • « Entrailles, tripes et boyaux, le ventre dans tous ses états. Antiquité, Moyen Âge, Époque Moderne » porté par Evelyne Samama (DYPAC, UVSQ), Franck Collard (Mémo, Université Paris-Nanterre)
  • « Les formes de règlementation des métiers, 4e journée d’études internationales – Les inscriptions spatiales de la règlementation des métiers (Moyen Âge et époque moderne) » porté par Catherine Kikuchi (DYPAC, UVSQ), François Rivière (IDHES, ENS Paris-Saclay)

Édition traduction :

  • Traduction du français vers l’anglais d’un article publié dans la revue Flux en 2020.
    « Conversion écologique vs dépendance automobile. Une analyse des dissonances entre attitudes environnementales et usages de l’automobile auprès de ménages populaires en zone périurbaine et rurale »
    porté par Yoann Demoli (Printemps, UVSQ)
  • « Utopia 89 » « Die Straße ist die Tribüne des Volkes » : Ansichten zum 4. November 1989 (La rue est la tribune du peuple : regards sur le 4 novembre 1989) porté par Laure De Verdalle (Printemps, UVSQ), Caroline Moine (Institut Max Planck, Institut Berlin) et Guillaume Mouralis (Centre Marc Bloch, CNRS)
  • « Robert Salais et l’Économie des conventions : un engagement réflexif » porté par Christian Bessy (IDHES, ENS Paris-Saclay) et Claude Didry (CMH)

Vague 2

Workshop :

  • « Parcours académiques, expériences sociales et dynamiques auto-réflexives » porté par Cynthia Colmellere et Natacha Chetcuti-Osorovitz (IDHES, ENS Paris-Saclay)
  • « Les nouveaux développements de la propriété intellectuelle » porté par Christian Bessy (IDHES, ENS Paris-Saclay) et Armelle Maze (SADAPT, AgroParisTech, Université Paris-Saclay)
  • « Héritages et usages de Rawls. Théorie de la justice 50 ans après. » porté par Rima Hawi (Cemotev, UVSQ) et Ophélie Desmons (Sciences, normes, démocratie, INSPE Paris)

Séminaire :

  • « Médias et médiations de la gastronomie (XVIIe -XXIe siècles) » porté par Coline Arnaud, Françoise Hache Bisette et Denis Saillard (CHCSC/UVSQ), Faustine Régnier (ALISS, INRAE, Université Paris-Saclay)

Traduction :

  • Le langage non sexiste est politique, une spécificité française ? porté par Marie Loison (Printemps, UVSQ), Gwenaëlle Perrier (LISE, Conservatoire national des arts et métiers)
  • Histoire, historicité, ontologies porté par Grégory Quenet (CHCSC, UVSQ)

Appel à projets Excellence 2021 MSH Paris-Saclay / Institut DataIA – 23/04/2021

La MSH Paris-Saclay et l’Institut de Convergence DATAIA, s’associent pour lancer un appel à projets visant à favoriser l’émergence de projets d’Excellence en Sciences des Données, Intelligence Artificielle et Société, menés par des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales et sciences du numérique au sein de Paris- Saclay.

L’objectif est de promouvoir des projets de recherche à fort potentiel, portés par des chercheurs issus d’unités et de disciplines différentes du territoire saclaysien.

Les projets déposés doivent s’inscrire dans au moins un des quatre défis interdisciplinaires de DATAIA (Annexe 1), et, également, dans l’axe 1 « Numérique et humanité » (partie données et algorithmes) et/ou l’axe 2 “Environnement, Territoires, Santé” et/ou l’axe transverse “Transitions, innovation” de la MSH Paris-Saclay (Annexe 2) :

Le présent appel se donne pour thème “Enjeux et impacts sociétaux de l’Intelligence Artificielle”. Il a l’ambition de susciter des projets de recherche interdisciplinaires qui pourraient contribuer à l’étude des transformations sociétales induites par le développement de l’intelligence artificielle, à leur meilleure caractérisation et à l’appréciation de leurs conséquences. Cette étude pourrait passer en particulier par une approche des relations entre intelligence artificielle et intelligence humaine.

Les thèmes suivants pourraient être proposés.

  • Intelligence artificielle et intelligence humaine : comparaison
  • Interdépendances : l’intelligence humaine dans le développement de l’intelligence artificielle et la construction des algorithmes ; les usages de l’intelligence artificielle
  • Enjeux scientifiques, éthiques et du débat public

CALENDRIER

DATE DE PUBLICATION DE L’APPELDATE DE RETOUR DES DOSSIERSDATE DE FIN DES EVALUATIONSDATE DE PUBLICATION DES RESULTATS
12/03/2123/04/202111/06/202125/06/2021

Pour tout renseignement complémentaire, il convient de s’adresser à Yara Hodroj, secrétaire générale et responsable de la coordination scientifique de la MSH Paris-Saclay (01 81 87 52 95 – yara.hodroj@ens-paris-saclay.fr).

TELECHARGER L’APPEL ET LE FORMULAIRE DE CANDIDATURE :

Appel à manifestation d’intérêt ANR « Science avec et pour la société » – 30/03/2021

Le renforcement de la place de la science dans la société, et des apports de la recherche à l’ensemble des acteurs sociétaux, sont des enjeux majeurs inscrits dans le rapport annexé au projet de loi de programmation de la recherche 2021-2030. Afin d’identifier les forces de recherche susceptibles de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des pratiques en jeu dans les relations entre sciences, recherche et société, et au développement d’outils et de dispositifs innovants, l’Agence nationale de la recherche (ANR) lance un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Science avec et pour la société ». La date limite pour déposer une lettre d’intention est fixée au 30 mars 2021.

Plus d’informations…

Appel à projets franco allemand en matière d’Intelligence artificielle – 29/04/2021

Dans le cadre de la coopération européenne en matière d’intelligence artificielle (IA), les ministères français et allemand de l’économie ont initié un appel à projets franco-allemand visant à dynamiser l’offre de solutions en IA pour la prévention des risques, la gestion des crises et la résilience dans trois domaines d’application : la santé, l’économie et l’environnement. Cet appel à projets, opéré par Bpifrance et DLR Projektträger, vise à soutenir financièrement des projets d’innovation entre la France et l’Allemagne sur les technologies d’intelligence artificielle.

Les projets pourront notamment répondre aux problématiques liées à ces trois domaines d’application :

  • Santé : détection précoce des épidémies, simulations de stratégies de confinement, etc. ;
  • Économie : accompagner la transformation temporaire des lignes de production, sécuriser et optimiser la chaîne logistique, maintenir le lien à distance avec le client, etc. ;
  • Environnement : détection et prévention des crises environnementales, lutte contre l’artificialisation des sols, utilisation raisonnée des intrants en agriculture, etc.

Des projets portant sur des questions transversales, telles que le partage de données ou la création de synergies basées sur des infrastructures existantes comme GAIA-X, sont également possibles.

Le dossier de candidature simplifié doit être rédigé en anglais et adressé en ligne sur l’extranet de Bpifrance (lien en haut de page) par le chef de file français du consortium jusqu’au 29 avril 2021 à 12 heures (midi). Le chef de file allemand du consortium doit déposer le même dossier de candidature sur l’extranet de DLR Projektträger.

Plus d’infos : https://www.entreprises.gouv.fr/fr/aap/appel-projets-franco-allemand-matiere-d-intelligence-artificielle

Résultats des Appels à projets MSH Paris-Saclay 2020 Vague 3

Consultez ci-dessous la liste des derniers projets retenus !

Appel à Séminaires

« Qu’est-ce qu’un fait établi ? Comment se trompe-t-on ? »

porté par Alexia Jolivet (Centre d’Alembert), et Julien Gargani, Études sur les Sciences et les Techniques

« Regards croisés entre art et science sur les grands enjeux contemporains »

porté par Hélène Mutter, ULB Université Libre de Bruxelles et Alexandra Tilman, Centre Pierre Naville

Appel Emergence :

« Aldebrandin-en-ligne : Un espace de travail collaboratif autour d’un régime de sante médiéval à succès »

porté par Maaike Van Der Lugt, DYPAC UVSQ, et Fleur Vigneron, Litt&Arts (UMR 5316) Université de Grenoble Alpes

« Moteurs socio-économiques de la distribution de l’occupation du sol dans les Andes péruviennes »

porté par Améline Vallet, Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution Agroparitech & Thierry Brunelle, CIRAD

Appel Maturation :

« Les vraies voix de l’intelligence artificielle / The real voices of artificial intelligence »

porté par Paola Tubaro (LRI), Ioana Vasilescu (LIMSI), Antonio Casilli (I3)

Appel ANR à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales – FRAL 2021 – 11/03/2021

L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft lancent la 15e édition de l’appel à projets (AAP) franco-allemand en sciences humaines et sociales.

Cet appel à projets est ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales. Il est destiné à soutenir des projets proposés conjointement par des équipes françaises et allemandes. D’un point de vue thématique, les projets de recherche communs ne sont pas tenus de concerner des objets et/ou des terrains franco-allemands. Un bilan des éditions passées et des conseils aux déposants sont accessibles ci-dessous.

L’ANR et la DFG financeront respectivement les dépenses relatives aux équipes françaises d’un côté, allemandes de l’autre.

En savoir plus

Appel ANR « Résilience Covid-19 » – 02/03/2021

Dans la continuité des appels Flash Covid-19 et RA-Covid-19, l’appel Résilience Covid-19, ouvert jusqu’au 2 mars 2021, vise à recueillir des propositions de projets de recherche urgents dont les résultats pourront constituer une aide à la décision dans le domaine sanitaire et contribuer à la gestion et au contrôle de l’épidémie et de ses effets au cours des 12 prochains mois. Dans cet appel Résilience Covid-19, les approches pluridisciplinaires sont recommandées.

Retour à l'accueil

Ces propositions concerneront des thématiques soit peu ou non défrichées dans les appels précédents, Flash-Covid-19 et RA-Covid-19 (voir sur cette page la liste des projets financés), ou auront pour objectif de mettre en évidence les évolutions de l’épidémie et de ses effets.

Dans la continuité des appels Flash Covid-19 et RA-Covid-19 et en cohérence avec les recommandations de l’OMS et les priorités de recherche établies par REACTing, les thématiques visées par l’appel Résilience Covid-19 sont incluses dans les trois axes suivants : 1) Physiopathogénie et épidémiologie ; 2) Prévention, contrôle de l’épidémie et dynamiques sociales et 3) Impacts économique et organisationnel sur les différents secteurs d’activité et les relations internationales.

Modalités de participation et détails sur les thématiques prioritaires dans l’appel à projets.


Texte de l’appel à projets

Limite de soumission des dossiers : 02/03/2021 à 13h00 CET

Appel à projets générique ANR – AAPG 2021 – 1/12/2020

L’appel à projets générique 2021 mobilise quatre instruments de financement ayant chacun leurs spécificités en termes de modalités de soumission et d’évaluation. Ils permettent de financer soit des projets de recherche individuelle portés par des jeunes chercheurs ou des jeunes chercheuses (JCJC), soit des projets de recherche collaborative entre entités publiques dans un contexte national (PRC) ou international bilatéral (PRCI) et entre entités publiques et privées pouvant présenter une ouverture vers le monde de l’entreprise (PRCE).

L’AAPG 2021 est structuré en 50 axes de recherche, correspondant chacun à un comité d’évaluation scientifique (CES). Les chercheurs et chercheuses, au moment de soumettre un projet, choisissent l’axe scientifique, et en conséquence le comité d’évaluation scientifique, le plus en lien avec les objectifs scientifiques de leur projet. Ce choix ne peut être modifié au cours du processus de sélection.

  • 37 axes de recherche sont présentés au sein de 7 domaines disciplinaires : sciences de l’environnement, sciences des énergie et matériaux, sciences du numérique, sciences de la vie, sciences humaines et sociales, mathématiques et leurs interactions, et physique de la matière, hautes énergies, planète-univers.
  • 13 axes de recherche correspondent à des enjeux transversaux (trans- ou interdisciplinaires) situés à la croisée de plusieurs secteurs scientifiques.

Calendrier Prévisionnel AAPG 2021

Etape I   

  • Juillet 2020        Publication Plan d’Action 2021 et AAPG 2021
  • Septembre 2020    Publication Guide de l’AAPG 2021
  • Fin Octobre 2020    Ouverture du site de soumission Etape I pour les projets JCJC, PRC, PRCE et enregistrement des projets PRCI
  • 1er Décembre 2020    Clôture du site de soumission Etape I
  • Mars 2021        Notification des résultats de la première étape
  • Mi-Mars 2021        Ouverture du site de soumission Etp II

Etape II

  • Mars 2021    Ouverture du site de soumission Etp II pour les projets JCJC, PRC, PRCE et PRCI
  • Fin Avril 2021        Clôture du site de soumission Etp II
  • Juin 2021         Droit de réponse aux expertises
  • Fin Juillet 2021    Notification des premiers résultats des projets JCJC, PRC et PRCE
  • Juillet/Septembre 2021          Contractualisation des projets sélectionnés

Consulter le site de l’ANR

RÉSULTATS DE L’APPEL À WORKSHOPS 2020 – VAGUE 2

Pour la vague 2 de l’appel à workshops 2020, la MSH Paris-Saclay a retenu 5 projets.

Chacun bénéficiera d’une dotation pouvant aller jusqu’à 3500 €, dont la gestion sera directement assurée par la MSH Paris-Saclay.

LES 5 PROJETS RETENUS SONT LES SUIVANTS :

Substances et addictions à l’ère 2.0 : Quand les drogues rencontrent les nouvelles technologies

Responsables scientifiques : Dominique Duprez (CESDIP) & Eric Fouassier (UPSaclay)


Co-organisée par les laboratoires Cesdip (UMR UVSQ-CNRS), Lirsa du Cnam, GRADES de l’Université ParisSaclay (faculté de pharmacie) et SMJTechno de l’Université de Montréal, cette journée vise à saisir les enjeux actuels de la thématique « substances, addictions et nouvelles technologies ».
Les axes principaux sont la lutte contre les trafics de drogues, le développement du marché des drogues, le e-commerce, la production ainsi que les soins et la prévention de l’usage et des addictions. Les intervenants envisagés sont reconnus pour leur expertise et représentent, sur cette thématique, diverses approches disciplinaires. Ils se réuniront pour comparer les données pertinentes de la littérature scientifique et des expériences de terrain portant sur les transformations que le champ des drogues a subies avec l’émergence des innovations technologiques.
Conçue pour rassembler des chercheurs et des acteurs du terrain de France et d’autres pays, cette manifestation scientifique devrait voir ses actes publiés et ses membres participer à un autre colloque international (AICLF, Ottawa) dans la continuité.

Les territoires au temps de la pandémie du Covid 19


Responsables scientifiques : André Torre (SAD-APT), Lise Bourdeau-Lepage (TRIANGLE)

L’objectif de ce Workshop sur Les territoires au temps de la pandémie du Covid 19 est de réfléchir aux impacts sociaux et spatiaux de la pandémie et d’en tirer les enseignements pour penser les nouveaux mondes à venir.
Trois domaines fondamentaux de l’activité et des sociétés humaines seront abordés : les déplacements avec l’étude des mobilités, les relations à distance avec l’analyse du confinement, l’alimentation avec les systèmes alimentaires territorialisés. Les intervenants.tes proviendront de différentes disciplines des sciences sociales ; économie, géographie, aménagement et sciences de gestion. Ils tireront, à partir de ces trois cas emblématiques, les enseignements de la crise en termes d’impacts territoriaux et se projetteront dans la conception des mondes futurs de l’après Covid.

Gouverner les corps et les conduites


Responsables scientifiques : Iris Condamine-Ducreux (Cermes3), Théo Sabadel (TRIANGLE)


Ce colloque international projette d’interroger la réappropriation des concepts associés à la gouvernementalité dans différentes disciplines de sciences sociales pour analyser différents objets à différentes échelles, ainsi que les liens possibles avec d’autres notions théorisées dans ces différentes disciplines. Il s’agira d’interroger et de mettre en perspective les approches mobilisées afin d’étudier la construction des dispositifs normalisateurs des conduites, qui sont plus ou moins visibles et/ou conscients dans le monde social. En partant du chantier de la « gouvernementalité » ouvert par Michel Foucault en 1976 et des travaux qui en s’en sont inspirés (notamment l’ouvrage de Memmi et Fassin de 2004), l’objectif est d’ouvrir la discussion à l’ensemble des approches qui mobilisent le rapport à la norme comme élément explicatif de la conduite des individus dans les sphères sociales et économiques.

Retrouvez ici l’appel à communications : https://calenda.org/764164

Conférence ARAMOS 2020

Responsables scientifiques : Etienne MINVIELLE (Gustave Roussy), Hervé Dumez (i3)

ARAMOS, société savante de recherche en management de la santé, organise une conférence nationale annuelle (13-14 Octobre 2020, 150 participants attendus, soutien de la Fnege et du CNRS, publication dans le Journal de Gestion et d’Economie en Santé – seule revue française classée dans le domaine). Il s’agit d’une conférence organisée depuis 8 ans, multidisciplinaire (Sciences de Gestion, Médecine, sciences infirmières), réunissant académiques et professionnels venant du monde de la santé (directeurs d’hôpitaux, agences sanitaires, association de patients). Cette conférence apportera une visibilité nationale et internationale forte, à la fois du point de vue académique, que du point de vue des acteurs de la santé, dans le contexte de crise Covid-19. Elle aidera à créer des collaborations au sein de Paris-Saclay (par exemple, avec le centre de lutte contre le cancer de Gustave Roussy, leader européen en oncologie où Etienne Minvielle, l’un des organisateurs travaille en tant que médecin).

Symposium MAPS 2 – Management et Psychiatrie : Impacts et pilotage des innovations numériques en santé mentale

Responsables scientifiques : Annie Bartoli (LAREQUOI), Guy Gozlan (PREPSY), Cécile BLATRIX (UFR GVSP)

Le symposium MAPS 2 du jeudi 5 novembre 2020 est conçu dans la lignée d’un premier événement MAPS 1 qui
s’est tenu le 16 mai 2019 à la faculté Simone Veil – santé de l’université de Versailles St-Quentin et qui portait
sur les Innovations organisationnelles en Santé Mentale. Cette manifestation pluridisciplinaire et pluri-
établissements avait fait l’objet d’un soutien de la MSH Paris Saclay en 2019.
La manifestation MAPS2 est donc une seconde édition, qui capitalise sur les apports de la première. Son objectif
général est de comprendre et mettre en évidence les apports potentiels, les difficultés et les conditions de réussite
de dispositifs organisationnels, managériaux ou technologiques innovants pour l’amélioration des prises en charge
adaptées en santé mentale, notamment dans un contexte bien marqué par la digitalisation et le développement du
numérique. L’événement de cette année est donc centré sur le thème des impacts des innovations numériques en
santé mentale et sur les modalités et conditions de leur pilotage.




Retour haut de page