Paris-Saclay Applied Economics (PSAE)

Le 1er janvier 2022, une nouvelle unité, Paris-Saclay Applied Economics (PSAE), a vu le jour. Cette Unité Mixte de Recherche INRAE-AgroParisTech est issue de la fusion des unités ALISS et Economie Publique. Elle est dirigée par Stéphan Marette, assisté de Basak Bayramoglu et Guy Meunier. L’UMR rejoindra le nouveau campus AgroParisTech-INRAE de l’Université Paris-Saclay en juillet 2022.

Contexte et enjeux :

La nouvelle Unité Mixte de Recherche (UMR) est composée d’une cinquantaine de membres permanents de l’AgroParisTech et d’INRAE, et elle accueillera chaque année une moyenne de quarante étudiants et stagiaires.

La nouvelle UMR Paris-Saclay Applied Economics, INRAE-AgroParisTech, est organisée autour de trois axes thématiques :

  1. Régimes alimentaires durables. Les travaux menés dans cet axe analysent les possibles conditions d’un changement de régimes alimentaires, dans un contexte de différenciation croissante des produits. Il s’agit de comprendre les déterminants des comportements alimentaires des consommateurs, et leurs conséquences sur la demande, les inégalités sociales, la santé et l’environnement.
  2. Marchés agricoles et filières agro-alimentaires. Cet axe analyse les conséquences de modifications (prix des inputs, réglementations) sur les marchés agricoles internationaux et le long de la chaine de production, des marchés des matières premières agricoles jusqu’à la distribution. Ces recherches relèvent de l’organisation industrielle et du commerce international, et sont croisées de façon originale avec l’économie du développement et l’économie de la demande.
  3. Systèmes de production durables. Ces recherches modélisent les relations entre l’offre de produits agricoles et l’environnement. Elles s’appuient sur des travaux théoriques (économie de l’environnement et économie publique) et appliqués à différentes échelles (paysage, France, UE) intégrant l’hétérogénéité spatiale et interindividuelle des conditions de production. L’adaptation au changement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre occupent une place centrale.

Cette structuration thématique est complétée par deux axes transversaux, à savoir :

L’axe Évaluation des politiques publiques. L’évaluation des politiques publiques concerne les trois axes thématiques. Les réglementations peuvent concerner les différents étages du système alimentaire : agriculteurs, firmes agro-alimentaires, distributeurs, consommateurs. Les évaluations menées sont prospectives (ex ante) ou rétrospectives (ex post) et les réponses apportées largement issues de recherches empiriques.

L’axe Données et méthodes quantitatives. Les données et les méthodes quantitatives associées à leurs traitements sont indispensables aux recherches en sciences économiques et sociales. Ces recherches visent à évaluer l’efficacité économique des politiques publiques à l’aide d’analyses théoriques et de méthodes quantitatives, telles que l’économétrie, l’économie expérimentale, ou des modélisations d’équilibres de marché. Cet effort de quantification des impacts économiques s’appuie sur la constitution de bases de données avec la plateforme Odalim.

Les travaux récents des membres de l’UMR ont notamment traité du rôle des usages des sols dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des interactions entre commerce international et adaptation au changement climatique, de la possible émergence d’aliments à base de protéines végétales, de l’impact du Nutri-score ou de l’Eco-score sur les choix alimentaires des consommateurs, ou encore sur les rapports de force au sein des filières agroalimentaires. Pour toutes ces questions, les impacts des différentes options réglementaires (taxes, subventions, affichage obligatoire, standard technique) sur les gains (économiques, nutritionnels, santé, environnementaux) des agents (producteurs, consommateurs, contribuables) sont étudiés.

L’UMR est fortement impliquée dans les enseignements du cursus ingénieur d’AgroParisTech, de l’Institut Polytechnique de Paris (Master in Economics, Cycle Ingénieur polytechnicien), ainsi que dans le Master Économie de l’Environnement, de l’Énergie et des Transports (EEET), et le Master of Economics (MoE) de l’Université Paris-Saclay.

L’objectif de la nouvelle UMR Paris-Saclay Applied Economics (PSAE) est de couvrir un champ thématique comparable à celui que l’on peut trouver dans les départements d’Agricultural and Resource Economics aux Etats-Unis (agriculture, alimentation, environnement), de se positionner comme un acteur majeur en économie appliquée au sein de l’Université Paris-Saclay, et de renforcer l’ancrage disciplinaire autour des méthodes quantitatives.

Quelques publications récentes des membres de PSAE :

Allais, O., Leroy, P., & Mink, J. (2020). Changes in food purchases at retirement in France. Food Policy, vol. 90, 101806. https://doi.org/10.1016/j.foodpol.2019.101806

Bamière, L., Jayet, P.A., Kahindo, S., Martin, E. (2021). Carbon sequestration in French agricultural soils: A spatial economic evaluation. Agricultural Economics, vol.52, n° 2. pp. 301-316. https://doi.org/10.1111/agec.12619

Caillavet F., Fadhuile A., Nichèle V. (2019). Assessing the distributional effects of carbon taxes on food: Inequalities and nutritional insights in France. Ecological Economics 163(2019) 20-31. https://doi.org/10.1016/j.ecolecon.2019.04.020

Chakir, R., Le Gallo, J. (2021). Spatial autocorrelation in econometric land use models: an overview. Daouia A., Ruiz-Gazen A. (eds) Advances in Contemporary Statistics and Econometrics. Cham : Springer, 339-362. https://doi.org/10.1007/978-3-030-73249-3_18

Dubois, P., Albuquerque, P., Allais, O. et al. (2020). Effects of front-of-pack labels on the nutritional quality of supermarket food purchases: evidence from a large-scale randomized controlled trial. Journal of the Academy of Marketing Sciences, 49, 119–138. https://doi.org/10.1007/s11747-020-00723-5

Lambotte, M., De Cara, S., Brocas, C., Bellassen, V. (2021). Carbon footprint and economic performance of dairy farms: the case of protected designation of origin dairy farms in France. Agricultural Systems, vol. 186, 102979. https://doi.org/10.1016/j.agsy.2020.102979

Directeur d’unité : Stephan Marette, stephan.marette(at)inrae.fr, 01 49 59 69 31
Directeurs adjoints : Basak Bayramoglu et Guy MEUNIER, guy.meunier(at)inrae.fr, 01 49 59 69 71
Référent communication : Claire Chambolle, Claire.Chambolle(at)inrae.fr

Site internet : https://www6.versailles-grignon.inrae.fr/aliss/Accueil/Actualites/Paris-Saclay-Applied-Economics

Retour haut de page