Le genre et le sexe de la performance sportive: un bouleversement des catégories ?

Le genre et le sexe de la performance sportive : un bouleversement des catégories ?

Porteurs

  • Anaïs BOHUON (Université Paris-Saclay, Laboratoire CIAMS (Complexité, Innovation Activités Motrices et Sportives))
  • Matthieu QUIDU (Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire L-VIS)
  • Anne SCHMITT (Université Paris-Saclay, Laboratoire CIAMS)

Résumé

Afin de répondre à un critère d’équité, le sport catégorise les individus selon 4 critères : le handicap, le poids, l’âge et le sexe. Ces critères a priori permettent de garantir l’incertitude du résultat. Un des objectifs est de mieux comprendre l’émergence et l’élaboration de ces catégories qui produisent des sujets « normés ». Ainsi, les performances d’Oscar Pistorius rivalisent avec celles des athlètes valides; une concurrence déloyale est soulignée, basée sur l’avantage technologique dû à ses prothèses. En conséquence, les frontières de ces catégories sont instables. L’enjeu de ce séminaire est de montrer comment ces catégories corporelles se révèlent être politiques et au cœur des rapports de pouvoir. Il vise à rendre plus intelligible la complexité des corps genrés et le caractère indécidable de l’inné et de l’acquis dans la réalisation des meilleures performances sportives. Le caractère interdisciplinaire de ce séminaire est assuré par la représentation de plusieurs disciplines telles que histoire, biologie, sociologie, philosophie, bio-éthique, épistémologie, sciences politiques et STAPS. De plus, le séminaire respectera une forte interinstitutionnalisation. Ce séminaire sera structuré en 5 séances, organisées mensuellement à partir de novembre 2022 et jusqu’en mars 2023. Les actions qui pourront découler de ce séminaire sont triples : (1) des publications (ouvrage/articles), (2) des projets de recherche en collaboration et (3) un projet d’encyclopédie critique du corps, du sport et du genre.

Retour haut de page