CodProf

Coder la Profession

Porteurs

  • Céline DUMOULIN (UMR Laboratoire Printemps. CNRS UVSQ)
  • Sandrine VIAL (Laboratoire DAVID, UVSQ
  • Lise BERNARD (UMR CMH, ENS EHESS CNRS)

Résumé

Ce projet de recherche s’inscrit dans la continuité de travaux engagés entre 2018 et 2020 dans le cadre du groupe de travail du Cnis, Conseil national de l’information statistique, dédié à la rénovation de la nomenclature française des professions et catégories socioprofessionnelles.

Une telle opération de rénovation est rare dans l’histoire de la statistique publique (la précédente date de 2003), car elle engage une mobilisation et un coût important. Elle offre aussi, de ce fait, une fenêtre d’observation exceptionnelle pour comprendre les logiques et les principes de classification des professions, socle en France de la description de la stratification sociale.

Notre projet vise à analyser les évolutions constatées entre les deux versions (2003 et 2020) de la nomenclature des PCS. Ces évolutions peuvent relever de la transformation de la structure sociale, des opérations de fusion, éclatement et redéfinition des rubriques de la PCS, ou encore résulter de la rénovation des procédures de codage. En effet, le développement de la saisie par internet et le traitement automatisé du codage affectent et in fine les opérations de classement réalisées, et donc la descriptibilité statistique des professions (Chenu, 1997). En comparant comment un même individu est codé dans les deux versions de la PCS, il devient alors possible d’étudier les effets sur la définition et la morphologie des groupes sociaux d’un changement d’outil d’observation statistique des professions.

Retour haut de page