Evènements scientifiques

Séminaire Tracs Transatlantic Cultures 24 mai 2024

SÉMINAIRE Transatlantic Culture – AMERICANITEURS D'AMERIQUE ET DE PROVINCE

INFORMATIONS

Le vendredi 24 mai 2024 de 16h à 19h

Ce carnet de recherche traite des sources, des acteurs et des espaces des circulations culturelles dans le cadre d’une histoire connectée de l’espace transatlantique. Mettant en réseau les travaux scientifiques de chercheurs internationaux, il est articulé à la plateforme numérique Transatlantic Cultures – Histoires culturelles de l’espace atlantique, XVIIIe-XXIe siècles.

Lieu : à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), 2 rue Vivienne, 75002 Paris, de 16 h – 19 h, en salle Peiresc

Plus d’info : ICI

Programme

Intervenant.e.s :

  • Camille Moreddu (Université de Saint-Boniface) : Les inventeurs de la Folk Music Américaine : des compositeurs à l’œuvre (1890-1930)
  • Yaniv Aroua (Université de Limoges) : La Haute-Vienne à l’heure américaine : acteurs et enjeux de l’américanisation en province dans les années 1930

Modération : Phillipe Gumplowicz (Université Paris Saclay, Évry)

Retrouvez l’intégralité du programme Transatlantic Cultures ICI

Séminaire Tracs Transatlantic Cultures 24 mai 2024 Lire la suite »

Séminaire travailler dans l’interdisciplinarité : retours d’expérience 28 mai 2024

SÉMINAIRE Travailler dans l’interdisciplinarité : retours d’expérience

INFORMATIONS

Le 28 mai 2024 de 9h à 17h30

Le séminaire est organisé par l’Institut de l’Énergie Soutenable, le DIM Pamir et la MSH Paris Saclay. Il donne la parole aux récits d’expérience d’équipes de projet et de représentants de réseaux de recherche. Les projets présentés appartiennent à des champs divers tels que l’environnement, le patrimoine… et intègrent tous une composante en Sciences humaines et sociales.

Lieu : à la Maison de l’Ile-de-France, 9 boulevard Jourdan, 75014 Paris

L’inscription est ouverte et gratuite pour toutes et tous en suivant ce lien. Toute participation peut faire l’objet d’une attestation sur demande à l’adresse suivante : elsa.bansard@ens-paris-saclay.fr

 

Plus d’info, l’inscription est gratuite et obligatoire : ICI

Séminaire travailler dans l’interdisciplinarité : retours d’expérience 28 mai 2024 Lire la suite »

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 29 mai 2024

Séance 3 : Transition vers une nouvelle agriculture dans les pays en voie de développement.

INFORMATIONS

Intervenant : Dr. Matthieu Brun, Directeur scientifique de la FARM & Chercheur associé à Sciences Po Bordeaux – laboratoire du CNRS « Les Afriques dans le monde ».

Présentation scientifique du cycle de conférences :

L’émergence des questions environnementales, telles que la gestion de la biodiversité ou la mise en discussion des différents usages de l’eau, l’appropriation du vivant, et en particulier des gènes végétaux et animaux, interroge les modalités de gestion de ces biens naturels. 

La nécessaire transition écologique nécessite une transformation des institutions et sans doute l’émergence de nouvelles formes d’organisations ancrées dans les territoires. Il convient par ailleurs d’aborder la gestion des communs au plus près des acteurs pour en évaluer l’efficacité.

Ce sont ces questions qui sont explorées dans le cadre de ce séminaire. Pour cela, celui-ci s’articule autour de contributions génériques en sciences de gestion, en économie et en droit et des études de cas portant sur des secteurs économiques particuliers ou sur des objets particuliers, comme l’eau ou la génétique.

Date & horaire : mercredi 29 mai à 14h  / participation en visio sur Zoom.

Inscriptions : ici

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 29 mai 2024 Lire la suite »

Journée GERPISA-IRES : Politiques pour développer la transition des flotte vers les véhicules électriques : le cas français. 7 juin 2024

Journée Gerpisa-IRES : Politiques pour développer la transition des flotte vers les véhicules électriques : le cas français

INFORMATIONS

Vendredi 7 juin2024 – de 14h à 17h

Le séminaire du Gerpisa est un espace privilégié de rencontre entre l’université et les acteurs politiques et industriels autour des débats qui animent l’avenir de l’industrie automobile.

Le séminaire accueille des chercheurs de diverses disciplines (économie, sociologie, gestion, etc.) à la pointe de leur domaine (électrification, véhicule autonome, avenir du travail, nouvelles mobilités, etc.) afin de présenter leur recherche et nourrir les réflexions sur l’une des principales branches de l’économie française en termes d’emplois et de valeur ajoutée. L’objectif du séminaire est ainsi de répondre aux questions urgentes auxquelles fait face l’industrie automobile. En cela, les séances visent à apporter des éléments de réflexion historique et prospective, ancrés dans des recherches empiriques, pour appréhender les transformations considérables que traversent l’industrie et les usages de l’automobile.

Intervenante :

  • Sarah CHADHA (Policy et Engagement Manager EV100 France Climate Group)

Plus d’infos : ici

LIEU :  CCFA 2 rue de Presbourg 75008 Paris

INSCRIPTIONS

Pour s’inscrire envoyez un email à gerpisa@gerpisa.org.

Journée GERPISA-IRES : Politiques pour développer la transition des flotte vers les véhicules électriques : le cas français. 7 juin 2024 Lire la suite »

Séminaire PEPS : Le devenir des œuvres 1 % artistique : construction d’une base de données 11 juin 2024

Atelier « Patrimoine et biens communs »

INFORMATIONS

Le séminaire « Propriété, environnement, patrimoine et société » tiendra sa prochaine séance sur le thème : le devenir des œuvres 1 % artistique : construction d’une base de données

Il sera présenté par Christian Bessy et Pierre-Adrien Ladant | IDHE.S

Date : 11 juin 2024
Lieu :
École Normale Supérieure Paris-Saclay
Salle ISP 3K07
4 avenue des Sciences
91 190 Gif-sur-Yvette

Présentation du séminaire

L’idée de ce séminaire est de comparer les formes de propriété en travaillant à partir d’objets complexes tels que le patrimoine, l’environnement et les savoirs.
Les questions traitées seront aussi disparates que : une œuvre d’art dans l’espace public, une invention brevetée, la perspective offerte par un paysage, un site antique menacé par l’ouverture d’un chantier, une opération d’expropriation pour cause d’utilité publique.

 Les dates des séminaires s’échelonnent du 10 octobre 2023 au 11 juin 2024.
Le mardi, 14 h – 16 h
Pour connaître l’ensemble du programme

PROGRAMME

9h45-10h : Accueil des participants

Matin (10h00-12h) :
10h : Christian Bessy (IDHE.S-ENS Paris-Saclay) et Noé Wagener (UPEC/ISP), 
L’appropriation des œuvres du 1 % artistique. La capture du lion

10h30 : Marie Cornu (ISP-ENS Paris-Saclay), 
Le devenir des œuvres 1 % artistique : acteurs, lieux, institutions 

1h : Pierre-Adrien Ladant (IDHE.S-ENS Paris-Saclay) et Christian Bessy (IDHE.S-ENS Paris-Saclay), 
Le devenir des œuvres du 1% artistique : costruction et exploitation d’une base de données

11h30-12h : discussion avec la participation de Christian Hottin (Institut national du patrimoine)

12h-13h : pause

13h15-14h15 : Initiative ouverte à tout public
 Déambulation sur les traces des œuvres du 1% artistique de l’ENS Paris-Saclay
(Rendez-vous à 13h15 devant le « Lion accroupi » de Louis Leygue (1957), parvis principal de l’ENS Paris-Saclay)

Après-midi (14h30-17h) :
14h30 : Sarah Vanuxem (Université de Nice), 
La liberté de circulation des animaux sauvages contre celle des êtres humains

15h : Angelo Torre (Università del Piemonte Orientale),
Les Communs comme patrimoine. Une hypothèse de recherche sur les hameaux des campagnes européennes entre Ancien Régime et XIXe siècle

15h30 : Michela Barbot (IDHE.S-ENS Paris-Saclay),
Faire survivre les « pierres parlantes ». Formes de la propriété et sauvegarde des patrimoines soumis à des risques majeurs (Italie centrale, XVIIe-XXe siècle)

16h-16h30 : discussion avec la participation de Christian Hottin (Institut national du patrimoine)

16h30-17h : Conclusions/pistes de travail

Contact pour informations : mbarbot@ens-paris-saclay.fr

Organisation

Michela Barbot | Université Paris 1, IDHES
Christian Bessy | ENS Paris-Saclay, IDHES
Marie Cornu | ENS Paris-Saclay, ISP
Noé Wagener | Université de Créteil et ISP

Séminaire PEPS : Le devenir des œuvres 1 % artistique : construction d’une base de données 11 juin 2024 Lire la suite »

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 11 juin 2024

Séance 4 : Sécurité sociale de l’alimentation et monnaies locales : quels potentiels transformatifs des systèmes alimentaires ?

INFORMATIONS

IntervenanteSéverine Saleilles, Maitresse de Conférences à l’Université Lumière Lyon 2 & @Marie Fare Maitresse de Conférences à l’Université Lumière Lyon 2

Présentation scientifique du cycle de conférences :

L’émergence des questions environnementales, telles que la gestion de la biodiversité ou la mise en discussion des différents usages de l’eau, l’appropriation du vivant, et en particulier des gènes végétaux et animaux, interroge les modalités de gestion de ces biens naturels. 

La nécessaire transition écologique nécessite une transformation des institutions et sans doute l’émergence de nouvelles formes d’organisations ancrées dans les territoires. Il convient par ailleurs d’aborder la gestion des communs au plus près des acteurs pour en évaluer l’efficacité.

Ce sont ces questions qui sont explorées dans le cadre de ce séminaire. Pour cela, celui-ci s’articule autour de contributions génériques en sciences de gestion, en économie et en droit et des études de cas portant sur des secteurs économiques particuliers ou sur des objets particuliers, comme l’eau ou la génétique.

Date & horaire : 11 juin à 14h30

Lieu: Laboratoire LAREQUOI – UVSQ salle 523 – bâtiment Vauban – 47 boulevard Vauban, 78047 Guyancourt Cedex
 

Inscriptions : ici

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 11 juin 2024 Lire la suite »

Workshop Mieux informer pour transformer 11 juin 2024

Workshop : Enjeux et limites de l'affichage environnemental sur les produits alimentaires

INFORMATIONS

Organisation :

  • Lydiane Nabec (Université Paris-Saclay – RITM)
  • Stéphan Marette (AgroParisTech, INRAE)

Lieu : Campus Agro Paris-Saclay, 22 place de l’Agronomie 91190 Palaiseau• Salle : Amphi A 0.04

Horaires : 9h à 14h

Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles : sandrine.soubadou@inrae.fr

Workshop Mieux informer pour transformer 11 juin 2024 Lire la suite »

Journées internationales de sociologie du travail 1er au 3 juillet 2024

colloque: la18ème édition des Journées Internationales de Sociologie du Travail

PRESENTATION

La 18ème édition des Journées Internationales de Sociologie du Travail se tiendra à Évry les 1er, 2 et 3 juillet 2024.

Elle sera co-organisée par le Centre Pierre Naville (Université d’Évry), le laboratoire Printemps (UVSQ/CNRS) et la Graduate School Sociologie et Science Politique de l’Université Paris-Saclay.

Après l’édition 2018 des JIST, centrée sur la question des luttes, cinquante ans après le mouvement de mai 1968, et dans la foulée de l’édition 2021, qui interrogeait les brouillages des frontières du travail, l’édition 2024 offre l’occasion de revenir sur les processus d’organisation, de désorganisation et de réorganisation du travail qui sont à l’œuvre depuis plusieurs décennies et qui se sont probablement intensifiés, sous l’effet de différentes crises financières, sanitaires, environnementales.

Pour plus d’infos : https://jist2024.sciencesconf.org/?lang=fr

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : l’Université d’Évry
3, rue du Père Jarlan
91000 Évry-Courcouronnes

Dates : 1er au 3 juillet 2024

Contact : jist2024@sciencesconf.org

Inscription obligatoire : votre inscription doit être réalisée en une seule étape, sans vous interrompre. En effet, il ne faut pas quitter le site ou cliquer sur le bouton « retour » avant de valider le paiement.

https://dr04.azur-colloque.fr/inscription/fr/302/inscription

Journées internationales de sociologie du travail 1er au 3 juillet 2024 Lire la suite »

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 5 juillet 2024

Séance 5 : Gouvernance de l’eau et changement climatique

INFORMATIONS

Intervenant : Simon PORCHER, Professeur en sciences de gestion à Paris-Pantheon-Assas University, auteur du livre « la fin de l’eau? »

Présentation scientifique du cycle de conférences :

L’émergence des questions environnementales, telles que la gestion de la biodiversité ou la mise en discussion des différents usages de l’eau, l’appropriation du vivant, et en particulier des gènes végétaux et animaux, interroge les modalités de gestion de ces biens naturels. 

La nécessaire transition écologique nécessite une transformation des institutions et sans doute l’émergence de nouvelles formes d’organisations ancrées dans les territoires. Il convient par ailleurs d’aborder la gestion des communs au plus près des acteurs pour en évaluer l’efficacité.

Ce sont ces questions qui sont explorées dans le cadre de ce séminaire. Pour cela, celui-ci s’articule autour de contributions génériques en sciences de gestion, en économie et en droit et des études de cas portant sur des secteurs économiques particuliers ou sur des objets particuliers, comme l’eau ou la génétique.

Date & horaire : vendredi 5 juillet à 14h30

Lieu: Laboratoire LAREQUOI – UVSQ salle 523 – bâtiment Vauban – 47 boulevard Vauban, 78047 Guyancourt Cedex
 

Inscriptions : ici

Séminaire Gestion et émergence des communs à l’échelle des territoires 5 juillet 2024 Lire la suite »

Séminaire PéLiAS – Les périodiques comme médiateurs culturels – Séance 2 : les revues d’art 22 mai 2024

Séminaire PéLiAS (périodiques littérature, arts, sciences) Les périodiques comme médiateurs culturels
Séance 2 : les revues d'art

Informations

Le séminaire PéLiAS (Périodiques, Littérature, Arts et Sciences) se propose d’étudier les périodiques artistiques, littéraires et scientifiques du XVIIIe siècle à la première moitié du XXe siècle en tant que médiateurs culturels.

Il s’agit d’analyser les périodiques en tant que constructions sociales, matérielles et entrepreneuriales, faisant intervenir de multiples acteurs : écrivains, artistes, typographes, graveurs, imprimeurs, éditeurs, ou lecteurs… et touchant des milieux socioprofessionnels variés (milieux artistiques et littéraires, scientifiques, universitaires, théâtres, galeries, maisons d’édition…).
L’approche adoptée est double : les périodiques sont interrogés en tant que support de
communication appartenant à la culture de l’imprimé et en tant qu’objet culturel pluridisciplinaire.
La notion de médiateur permet également d’insister sur la circulation des idées, des textes, des images et des rédacteurs. Les périodiques sont pensés en terme de « réseau » : un dialogue s’établit entre les différents périodiques, au-delà des catégories traditionnelles qui opposent grande et petite presse, revues et livres, revues artistiques et littéraires et revues scientifiques. Enfin, les périodiques sont étudiés dans leur dimension de vulgarisation, tant au niveau littéraire que scientifique, et dans leur rapport au livre et aux différents publics.

INTERVENANTS :

  •  Eleni Stavroulaki (Princeton University, Department of Art and Archaeology) La Pensée moderne de la Préhistoire. Le cas des Cahiers d’Art (1926-1969)

Entre 1926 et 1969, Cahiers d’art, la revue et la maison d’édition de Christian Zervos, s’identifie à la défense des courants post-cubistes et à une promotion – au moins dans l’entre-deux-guerres – de l’esthétique rationaliste du purisme et du fonctionnalisme. À côté de ces aspects, Cahiers d’art manifeste une ouverture pour la Préhistoire et les arts extra-occidentaux. C’est ainsi que de récentes recherches ont envisagé la revue, donnant plus de consistance au poids anticlassique de celle-ci. Dans cette intervention je vise à relativiser cette approche longtemps privilégiée, montrant que le récit de Zervos sur les arts pré- et protohistoriques ne s’établit pas sur l’idée d’une rupture évolutive avec l’Antiquité classique, mais au contraire sur celle de temporalités continuistes. Bref, je vais montrer que Zervos a comblé – à la fois sur le plan archéologique et visuel – l’écart entre la préhistoire, la Grèce classique et la production moderne.

  • Jean-Michel Galland (docteur en histoire, École des Chartes)
    Le « retour à l’antique » en France pendant l’entre-deux-guerres au travers des revues d’art et des livres

Il est généralement question, en littérature ou en art, d’un « retour à l’antique » pendant l’entre-deux-guerres, et d’un « retour à l’antique » appréhendé en tant qu’une composante d’un « retour à l’ordre » qui se serait produit à cette période. Nous questionnons précisément ces deux notions de « retour » dans cet exposé dont l’objet est de présenter un panorama et une analyse, textes et images, des recours, pendant l’entre-deux-guerres, à l’antiquité au travers des revues d’art et des livres illustrés publiés en France à cette période. Une présentation rapide est d’abord faite de l’approche choisie pour mener cette recherche, une approche récemment développée sur la base de la théorie des champs du sociologue Pierre Bourdieu. Nous justifions ensuite le choix des neuf revues d’art sélectionnées pour cette étude, telles que L’Esprit nouveau, Les Cahiers d’art ou Minotaure, puis nous décrivons les différentes bases de données établies dans ce cadre. La base couvrant les revues d’art compile et analyse tous les articles ayant trait à l’antiquité gréco-romaine publiés dans ces revues au cours de la période considérée. Nous rendons compte ensuite des résultats de l’exploitation de ces bases en identifiant, pour chacun des quatre secteurs du champ artistique, les formes de recours à l’antique (univers grec ou latin, orientations esthétiques et idéologiques, etc.) véhiculées par les livres illustrés et par les revues « positionnés » sur la zone considérée, dressant ainsi un panorama à travers le champ de ces recours. Nous mettons alors en évidence la cohérence de ce panorama, en montrant que les formes de recours se répartissent dans la structure en concordance avec les valeurs esthétiques et sociétales qui la sous-tendent. Nous montrons également comment cette répartition spatiale s’inscrit dans l’histoire, récente ou plus lointaine, du champ, corroborant ainsi la « loi du changement » observée pour tous les champs culturels. Nous revenons en conclusion sur les notions de « retour à l’antique » et de « retour à l’ordre » pendant l’entre-deux-guerres et sur les raisons de leur succès critique.

CONTACTS & INSCRIPTIONS
norbert.verdier@u-psud.fr et alexiakalantzis@gmail.com.

L’accès au séminaire se fera sur inscription, avec l’envoi d’un mail à l’adresse :
alexiakalantzis@gmail.com.
Le lien zoom sera envoyé aux participants quelques jours 
avant.

 

LIEU :  Bibliothèque Jacques Seebacher, Université Paris Cité
Campus des Grands Moulins
5 rue Thomas Mann, 75013 Paris
Bât. A, 2e étage

Organisateurs :
Hélène Védrine (Sorbonne Université, CELLF 19-21)
Norbert Verdier (Paris Saclay, EST-GHDSO)
Alexia Kalantzis (UVSQ, CHCSC)
Comité scientifique :
Evanghelia Stead (UVSQ, CHCSC & IUF)
Hélène Gispert (Paris Saclay, EST-GHDSO)
Viera Rebolledo-Dhuin (UPEC, CRHEC)
Hélène Védrine (Sorbonne Université, CELLF 19-21)
Norbert Verdier (Paris Saclay, EST-GHDSO)
Alexia Kalantzis (UVSQ, CHCSC)

Séminaire PéLiAS – Les périodiques comme médiateurs culturels – Séance 2 : les revues d’art 22 mai 2024 Lire la suite »

Retour en haut