Appels à projets

Enjeux de l’Appel à projets en partenariat avec l’Institut Pascal

Enjeux de l' Appel à projets En partenariat avec l'Institut Pascal

Dérèglements écologiques et révolution numérique
Agir dans la concomitance des mutations

Nous assistons ces dernières années au surgissement presque simultané de deux thèmes dans nos espaces publics : d’un côté, le changement climatique, thème débattu depuis longtemps, mais qui ne s’est imposé que récemment au tout premier plan de l’actualité ; d’un autre, la révolution numérique, thème qui prolonge des débats plus anciens autour des nouvelles technologies de l’information et de la communication, mais qui a pris des contours nouveaux notamment avec les références, elles récentes, au « big data » et à l’intelligence artificielle.

Sont ainsi visées deux mutations qui semblent simultanées : une accélération de changements affectant notre environnement – se manifestant notamment par le réchauffement climatique et le recul de la biodiversité – et une transformation de l’outillage que nous avions développé pour agir dans et sur cet environnement, plus particulièrement l’outillage de production, l’exploitation et la circulation de données susceptibles d’orienter nos actions.

Pour la communauté scientifique, qui a la responsabilité de fournir à la société dans son ensemble et aux décideurs politiques en particulier des outils de compréhension, de prédiction, et si possible d’action, la problématique des dérèglements climatiques et de la biodiversité pose des questions à la fois de sciences physiques et de sciences humaines et sociales.  En effet, prédire une augmentation des températures de deux à quatre degrés est une chose, comprendre ce que cette augmentation va signifier en termes de changements de mode de vie, de mouvements de populations et d’instabilité politique en est une autre.  De la même manière, les réponses apportées aux questions posées par le dérèglement climatique impliqueront forcément de mettre en regard des avancées technologiques importantes et une modification significative des structures et pratiques sociales.

Autant le calcul numérique intensif et les simulations de modèles physiques sont déjà fortement mobilisés par les chercheurs en science du climat, autant il paraît clair que les nouveaux outils numériques, dont nous découvrons les potentialités et les effets au moment même où nous sommes confrontés avec de nouvelles réalités, vont devoir être impliqués d’avantage et mobilisés par un nombre croissant d’acteurs au fur et à mesure que les aspects sociétaux associés au dérèglement climatique seront intégrés à la problématique.

Dans ces conditions, plusieurs questionnements peuvent être explorés, notamment :

  • Comment négocier et prendre des décisions, comment organiser des actions collectives face au changement climatique, alors que les connaissances sur le climat et les moyens d’accès à ces connaissances sont eux-mêmes dépendants de la maîtrise des ressources numériques, et qu’il s’agit d’impliquer, dans une approche participative, une multiplicité de spécialités et professions, ainsi que la société civile ?
  • Comment les outils numériques, en y incluant la réalité virtuelle et les « serious games » peuvent-ils permettre d’amener une compréhension plus profonde des enjeux impliqués par le dérèglement climatique aux populations et aux décideurs politiques ?
  • Dans quelle mesure ces nouveaux outils numériques permettent-ils de raccourcir les délais entre la mise en place d’une nouvelle organisation sociale, ou l’introduction d’un nouvel outil pour lutter contre le dérèglement écologique, et une mesure fiable de son impact ?  Peuvent-ils ouvrir la voie à des « expériences sociales virtuelles » ?
  • Quelle pourrait être la contribution de ces outils à la mise en place de structures d’économie circulaire et du partage, ainsi qu’à la mise en réseau d’initiatives de ce type à grande échelle ?
  • Quelle est la nature des connaissances que la mutation numérique permet de générer et comment ces connaissances peuvent-elles être divulguées, interagir avec d’autres formes de connaissance, pour pouvoir être mobilisées dans un environnement lui-même transformé par la révolution numérique ?
  • L’outil numérique n’introduit-il pas à la fois une opportunité et une menace ? Une opportunité car permettant l’analyse des multiples choix futurs qui altéreront l’environnement en favorisant ceux qui conduisent à une sobriété en émissions et à la biodiversité. Une menace car constituant lui-même un autre environnement, qui ne relève ni de la nature ni des relations humaines de face à face et qui peut, dès lors, produire une déprise par rapport à l’environnement naturel et social, ou bien introduire de nouvelles médiations qui transforment les relations entre les humains et la nature.
  • La révolution numérique peut être vue comme une solution, mais aussi comme une partie du problème.  Comment sa propre empreinte écologique peut-elle être réduite ? Quel contenu précis donner en particulier aux notions de sciences frugales ou de sobriété dans l’activité scientifique ? Comment rend-on compatible révolution numérique avec développement durable ?
  • N’y a-t-il pas à côté des vulnérabilités climatiques, des vulnérabilités numériques, les unes étant susceptibles d’aggraver les autres ? Et plus généralement, à quelles conditions sociétales le nouvel outil numérique peut-il contribuer à relever le défi des dérèglements climatiques ? Comment les enjeux environnementaux et numériques pourront-ils être pris en compte de manière intégrée dans la recherche des formes d’une transition juste ? 

Face à de tels questionnements, nous considérons, en nous inscrivant dans la ligne, notamment, de la Feuille de route environnement et numérique publiée par le Conseil national du numérique, de l’initiative de recherche The World in 2050 menée sous l’égide du Sustainable Development Solutions Network des Nations Unies par l’International Institute for Applied System Analysis de Vienne et le Stockholm Resilience Center, ou encore des travaux menés du German Advisory Council on Global Change, que le monde scientifique est appelé à :

  • Identifier de nouveaux domaines de recherche,
  • Développer des nouvelles formes de coopération entre disciplines,
  • Interroger les relations complexes entre les humains et leur environnement (technologique, naturel),
  • Affronter de nouvelles questions éthiques,
  • S’engager dans les efforts visant à allier progrès et développement durable,
  • Contribuer à faire coexister développement des pays du sud et sobriété de la planète.

L’ambition du présent appel est d’ouvrir un espace à ces développements scientifiques. Il s’agit de concevoir un projet de recherche – ou de développer une recherche déjà engagée – dans un domaine spécifique relatif à l’action contre les dérèglements climatiques et la perte de biodiversité, qui ménagera un espace propre à une interrogation sur les potentialités et implications de l’usage des outils numériques, eux-mêmes en rapide évolution, aussi bien dans la réalisation de la recherche, que dans les possibles utilisations de ses résultats. Cette recherche devrait allier aussi bien les disciplines scientifiques qui produisent des connaissances sur les phénomènes environnementaux en question, que celles qui s’intéressent aux outils de production et de traitement des données les concernant, et celles qui produisent des savoirs sur les dispositifs sociétaux d’organisation et d’action face à ces phénomènes. Elle devra enfin mobiliser des équipes pouvant s’appuyer sur des réseaux internationaux leur donnant les moyens d’inclure dans leur champ d’analyse les situations très inégales vécues dans différentes parties du monde, en vue d’une contribution à un effort scientifique qui doit nécessairement être mondial.

Programme du processus PSINano

Le partenariat entre l’Institut Pascal et la MSH Paris-Saclay a pour but de lancer un appel à projets pour participer à la semaine du 3 au 7 avril 2023 intitulée semaine de « co-problématisation et préfiguration ».

Pour faire émerger les thématiques de recherche les plus pertinentes et les plus novatrices, cet appel s’appuiera sur le « processus PSiNano » qui se déroule comme suit :

  1. Une première semaine de workshop impliquant un ensemble très large de chercheurs et chercheuses désirant s’impliquer dans cette réflexion sera organisée à l’Institut Pascal (IPa).  Le but de cette semaine sera de faire émerger un nombre restreint de problématiques, associées à des « consortiums » (3 au 7 avril 2023). Pour des précisions sur cette semaine, cliquer ici.
  2. Au cours d’une durée de 3 mois environ, chacun de ces consortiums sera chargé de formuler un projet scientifique précis sur la problématique qu’il aura identifiée (avril à juin 2023).
  3. Un deuxième workshop plus compact (un ou deux jours) de restitution de ces projets sera organisé à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) et se concrétisera par la possible sélection d’un projet phare de la MSH (fin juin 2023).
  4. Ce projet phare recevra un financement significatif de la part de la MSH sur une durée de deux ans. Il comprendra un « Programme Thématique » de trois ou quatre semaines organisées à l’IPa (fin juillet 2023).

Développement des achats alimentaires en ligne en France : conséquences nutritionnelles et impact environnemental

Développement des achats alimentaires en ligne en France : conséquences nutritionnelles et impact environnemental

Porteurs

  • France CAILLAVET (UVSQ, DYPAC)
  • Jean-François HUNEAU (UMR AgroParisTech/INRAE/UPSaclay physiologie de la Nutrition et Comportement alimentaire)

Résumé

Ce projet s’intéresse aux effets de la révolution numérique sur les achats alimentaires en France, à travers le développement des achats effectués en ligne auprès de multiples détaillants et/ou restaurants. 

Il s’agit d’étudier comment cette croissance des achats en ligne et du “prêt-à-manger” affecte respectivement la composition, la qualité nutritionnelle et l’impact environnemental des paniers alimentaires.

Ce projet mènera une enquête auprès d’une centaine de participants pendant 4 semaines. Ceux-ci enregistreront leurs tickets de caisse via l’outil FPDsurveys.com. Cette plateforme permet de collecter les données d’achats alimentaires, en particulier en ligne, et de les classer selon les catégories de la table de conversion nutritionnelle CIQUAL (ANSES). Ainsi, on pourra calculer la qualité nutritionnelle des achats. À partir des catégories CIQUAL, on calculera également l’impact environnemental avec la base de données AGRIBALYSE.

Les informations nutritionnelles et environnementales imputées au niveau individuel permettront de : calculer des scores et indicateurs nutritionnels et environnementaux des paniers alimentaires; et d’analyser les différences significatives entre paniers d’achats selon le degré d’utilisation des achats en ligne, et diverses variables socioéconomiques (âge, sexe, niveau de revenu, éducation, habitat…)

Chaire de design d’expérience « soignants »

Chaire de design d’expérience « soignants ». Création de la chaire et lancement du premier programme

Porteurs

  • Géraldine HATCHUEL (Paris Saclay Agro ParisTech)
  • Gilbert GIACOMONI (Paris Saclay Agro ParisTech)
  • Jessica SÉNÉ (Rue Voltaire)

Résumé

Sur la base d’une première campagne de travaux empiriques en immersion dans des institutions de santé, ce projet vise à rechercher et co-construire des solutions innovantes et des pratiques managériales au sein des institutions de soin. Il privilégie une approche qui part des dimensions expérientielles, empathiques et humaines de l’activité des soignants. Il s’appuie sur la création d’une chaire de recherche qui favorise le travail transdisciplinaire entre design d’expérience, ethnographie, médecine et sciences de gestion. L’objectif général de la chaire est de faire évoluer les institutions de soin par la conception de dispositifs de travail, des principes de gestion et des politiques de ressources humaines qui prennent en compte l’expérience émotionnelle, sensible, et organisationnelle des soignants, à la fois en situation de crise sanitaire, et en situation post-covid.

Le projet comporte deux volets :

Un volet institutionnel : la création d’une chaire de design d’expérience « soignants » qui réunit des chercheurs et des praticiens. Cette chaire sera internationale (France, Belgique, Québec, Singapour) ; interdisciplinaire (santé, design d’expérience, design management, gestion, sciences humaines) et interinstitutionnelle (EHESP, AgroParisTech, MinesParisTech, Institut de l’Engagement, …)

Un volet scientifique : durant la première vague de la Covid-19, une équipe de chercheurs et praticiens (membres de la Chaire de design d’expérience soignants) a pu mener un vaste travail d’immersion en milieu hospitalier dans le cadre du programme « Prenons soin des soignants”. Cette « ethnographie de crise » a confirmé que le constat connu d’un système hospitalier « à bout de souffle », masquait le désarroi et la perte de sens que ressentent les soignants. Ce qui rendait nécessaire une redéfinition des logiques d’activité, d’attention, et d’empathie dans la production d’un soin expérientiel et convivial au cœur des institutions de santé. Redéfinition pour laquelle une série de concepts ont été élaborés. Ce projet de recherche vise à poursuivre la recherche par une phase expérimentale de co-construction de solutions expérientielles avec les terrains étudiés (Hospices, Ehdpad, Hôpitaux, …). Au-delà, il s’agit de mettre à l’épreuve les hypothèses du design d’expérience (double empathie, scénarisation, …) en milieu de santé, ainsi que ses implications pour les transformations à venir du système de soin.

DEF19 2.0

DEF19 2.0 (Dictionnaire des éditeurs français du 19eme siècle)

Porteurs

  • Jean-Charles GESLOT (UVSQ, CHCSC)
  • Norbert VERDIER (UPSaclay, EST)
  • Viera ROBOLLEDO-DHUIN (UPEC, CRHEC)

Résumé

Le projet DEF19 (Dictionnaire des éditeurs français du 19e siècle) a été financé par l’ANR entre sept. 2014 et sept. 2019.
Il a consisté d’une part, en la publication d’un dictionnaire papier, et d’autre part, en la mise en place d’une base de données des éditeurs français sur un plus long XIXe siècle (années 1780-années 1920), intégrant leurs parents et/ou partenaires commerciaux, qu’ils soient ou non des hommes du livre. Le programme ANR DEF19 a permis d’ébaucher plusieurs collaborations scientifiques en vue de l’enrichissement des données (INPI, Data.BnF.fr) et de leurs visualisations (Kinsources, GeoHistoricalData actuellement SoDUCo), au niveau national (CollExPersée ÈS LETTRES) et international (EDI-RED), que nous souhaitons renforcer. La poursuite du projet DEF19 dans le cadre de l’appel à projet MATURATION, vise à consolider les collaborations pluridisciplinaires et/ou internationales en vue de la constitution d’une base de données ouverte et collaborative offrant des outils de visualisation (cartes, graphes, arbres) et d’export (csv, xml, rdf) pour d’autres exploitations, qualitatives et/ou quantitatives, des données, dont l’alimentation serait contrôlée par des instances de validation. Autrement dit, il s’agirait de finaliser une base de données « au long cours », dialoguant avec d’autres (Maitron des ouvriers du livre, Dictionnaires des typographes), intéressant non seulement les bibliophiles et historiens du livre, mais également l’ensemble des chercheurs travaillant sur des sources imprimées.

L’appel Hub du design

L’appel Hub du design

INFORMATIONS

Le Hub du design est l’outil numérique de la Région Île-de-France pour inciter les entreprises à intégrer le design et aider les designers à développer leur activité. En savoir plus

L’appel « 100 îlots de fraîcheur »

L’appel « 100 îlots de fraîcheur »

INFORMATIONS

La Région encourage les projets favorisant l’adaptation locale des territoires aux effets du changement climatique, en s’appuyant sur les solutions fondées sur la nature. En savoir plus

Lauréats des projets édition et traduction scientifique de l’année 2022

Lauréats des projets édition et traduction scientifique de l’année 2022

Vague 1

Titre du projetMots-clés
Responsable scientifique
Laboratoire
Traduction, de l’anglais vers le français, du chapitre d’un ouvrage collectif consacré au compositeur Ennio Morricone-Musique
-Cinéma
Chloé HUVETLaboratoire RASM-CHCSC, Université d’Évry
Traduction du français vers l’anglais de quatre articles scientifiques- Thermalisme
-Football
-Boxe

Anaïs FLÉCHETCHCSC, UVSQ
Publication du prochain numéro NRT consacré à « L’autre travail éducatif »Revue du TravailJean-Pierre DURANDCPN, Université d’Évry
Traduction de trois textes en vue de l’édition scientifique d’un ouvrage collectif-Faust de Goethe
-Mythe
-Manichéisme
Evanghelia STEADCHCSC, UVSQ
Création d’une revue de méthodologie en sciences sociales et création d’une nouvelle chaîne éditoriale-Accès ouvert
-Nomenclature
-Métadonnées
-François THÉRON
-Nicolas ROBETTE
-UMR La Printemps. CNRS UVSQ
-CREST, ENSAE et Labo Printemps, CNRS UVSQ
Traduction du français vers l’anglais d’articles tirés du numéro des Collections de L’Histoire : L’Âge industriel et des épisodes du « Feuilleton » : Les nouveaux chantiers de l’histoire économique-Histoire
-Âge industriel
-Économie
-Pauline LEMAIGRE-GAFFIER
-Liliane HILAIRE-PEREZ

-DYPAC, UVSQ
-UR ICT, Université de Paris

Vague 2

ProjetMots-clésResponsable scientifiqueLaboratoire
Création d’une revue internationale (avec University of Pennsylvania Press ou Johns Hopkins Press): History of Social Science-Histoire
-Sciences sociales
-Revue internationale
Philippe FONTAINEUniversité Paris-Saclay, Laboratoire ISP
Publication en science ouverte de L’encyclopédie des Communautés et des pratiques communautaires-Communautés
-Science ouverte
-Culture
-Environnement
-Mélanie FONTAINE
-Gaële GIDROL-MISTRAL
-UVSQ, DANTE
-Université du Québec à Montréal, Groupe de réflexion en droit privé

Lauréats des projets séminaire de l’année 2022

Lauréats des projets séminaire de l’année 2022

Vague 2

ProjetMots-clésResponsable scientifiqueLaboratoire
Le genre et le sexe de la performance sportive : un bouleversement des catégories ?-Sports
-Corps
-Médecine
-Genre
-Anaïs BOHUON
-Matthieu QUIDU
-Université Paris-Saclay, Laboratoire CIAMS
-Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire L-VIS
Médias et médiations de la gastronomie (XVIIe-XXIe siècles)-Gastronomie
-Médias
-Alimentation
-Cuisine
-Françoise HACHE-BISSETTE
-Denis SAILLARD
UVSQ, Laboratoire CHCSC

Vague 3

Titre du projetMots-clésResponsable scientifiqueLaboratoire
Genre et monde carcéral : rapports sociaux et dispositifs d’enfermement-Genre
-Pénalisation
-Enfermement
-Ethnicité
-Classe
-Natacha CHETCUTI-OSOROVITZ
-Valérie ICARD
-Amélie BESCONT
-IDHES
-CESDIP
-IRJI
Réchauffement climatique, alertes environnementales : va-t-on faire de la science autrement ?-Réchauffement climatique
-Environnement
-Pratiques scientifiques
-Éthique
-Julien GARGANI
-Alexia JOLIVET
-Centre d'Alembert et UMR Geops
-EST
PéLiAS. Les périodiques comme médiateurs culturels (Littérature, arts, sciences)-Médiation culturelle
-Édition
-Histoire
-Norbert VERDIER
-Alexia KALANTZIS
-EST-GHDSO
-CHCSC
Séminaires de l’Ecopolien (Groupe universitaire de recherche en écologie politique francilien) -Environnement
-Biodiversité
-Politique
-Technologies
-Transitions
-Steve HAGIMONT
-Jeanne GHERARDI-SCAO
-Pablo DE OLIVEIRA CASTRO
-CHCSC
-LSCE
-Li-PaRAD
Fédérer et développer les recherches sur l’éducation dans Paris-Saclay, Saison 2-Éducation
-Pluridisciplinarité
-Axes de recherche
-Travail collaboratif
-Échanges scientifiques
-Gilles UHLRICH
-Florent LE BOT
-Ghislaine GUEUDET
-Maryse BRESSON
-CIAMS
-IDHES, Université d’Évry Paris-Saclay
-EST
-PRINTEMPS
Séminaire du Gerpisa 2022-2023 : « The Post-covid Automotive Industry » -Industrie automobile
-Électrification
-Transition écologique
-Avenir du travail
-Politique industrielle
-Tommaso PARDI
-Yannick PEREZ
-IDHES
-LGI

Lauréats des projets workshop de l’année 2022

Lauréats des projets workshop de l’année 2022

Vague 1

Titre du projetMots-clés
Responsable scientifique
Laboratoire
Vers un droit de l’intelligence artificielle ? (IA) -IA
-Règlement
-Éthique
-Alexandra BENSAMOUN
-Vincent BOUHIER
-CERDI, UPSaclay
-CRLD, Université d’Évry
La propriété civile in or out ? (PIO)-Propriété
-Personnes
-Culture
-Partage
-Mélanie CLÉMENT-FONTAINE
-Gaële GISTROL-MISTRAL
-Labo DANTE, UVSQ
-GRDP, Université du Québec Montréal
Niklas Luhmann : Le droit d’une société fonctionnellement différenciée (NL)-Théorie du droit
-Fonction sociale du droit
-Fonctionnalisme
-Constructivisme
-Hugues RABAULT
-Jacques COMAILLE
-CRLD, Université d’Évry
-UMR ISP, Université Paris-Nanterre, CNRS, ENS Paris-Saclay
Artificial Intelligence and Globalization: Data Labor and Linguistic Specificities (AIGLe)-IA
-Travail des plateformes
-Mondialisation
-Données
-Apprentissage machine
-Antonio CASILLI
-Paola TUBARO
-Dép SES, Télécom Paris
-UMR LISN, CNRS UPSaclay
Economics and Management of Climate Change: Linking Adaptation and Mitigation (EMCC)-Environnement
-Vulnérabilité

-Stéphane DE-CARA
-Vincent MARTINET
UMR PSAE, INRAE AgroParisTech
Journées d’études : L’Université managérialisée : Travail, Emploi, Perspectives (UnivManagé_TEP)Nouveau management public-Dominique GLAYMANN
-Isabelle CHAMBOST
-CPN, Université d’Évry
-LIRSA, CNAM 292
International Conference on Sustainability, Environment, and Social Transition in Economics and Finance (SESTEF)-Social Transition
-Economy
-Finance
-Stéphane GOUTTE
-Samir SAADI
-CEMOTEV UMI SOURCE, UVSQ
-TELFER, University of Ottawa
Justice sociale, environnementale et climatique : regards croisés (Justice_SEC)-Justice sociale
-Justice environnementale
-Inégalités
-Rima HAWI
-Michel BOURBAN
-CEMOTEV UMI SOURCE, UVSQ
-PAIS, Université de Warwick

Vague 2

ProjetMots-clésResponsable scientifiqueLaboratoire
Transformations moléculaires dans les peintures à l'huile. L'interdisciplinarité du regard du restaurateur à celui du chimiste-Peintures historiques
-Processus de dégradation
-Musées
-Restauration du patrimoine
-Victor GONZALEZ
-Joen HERMANS
-PPSM, Université d’Évry Paris-Saclay
-Rijksmuseum, Amsterdam
John Williams, dernier des symphonistes ? -John Williams
-Musique de film
-Symphonisme hollywoodien
-Chloé HUVET
-Grégoire TOSSER
Université d'Évry, Laboratoire RASM-CHCSC

Vulnérabilités et Politiques sociales territoriales. Regards croisés en France et au Sénégal-Politiques sociales
-Territoires
-Maryse BRESSON
-Abdoul Mamadou NDJIM
UVSQ, Printemps
Transforming Homo Economicus -Économie
-Hypothèses de comportement
-Philippe FONTAINE
-Loîc CHARLES
-UMR ISP, Université Paris-Nanterre, CNRS, ENS Paris-Saclay
-UR LED, Université Paris 8
Recherches et Créations Visuelles dans le Monde Arabe : Frontières, Circulation, Partages-Méthodes créatives
-Film sociologique
-Monde arabe
-Alexandra TILMAN
-Magali UHL
-Université d’Évry, Centre Pierre Naville
-Université du Québec à Montréal
L'histoire du capitalisme entre économie et droit. Pour une nouvelle lecture des thèses weberiennes-Justice économique
-Droit des affaires
-Esprit du capitalisme
-Droit romano-canonique
-Pierre THEVENIN
-Michela BARBOT
-CNRS, ISP
-ENS Paris-Saclay, laboratoire IDHES
Journées Automnales de Recherche-Création du CIREC-Recherche-création
-Sociologie visuelle et filmique
-Emilie BALTEAU
-Lila NEUTRE
-Université d’Évry, Centre Pierre Naville
-Université Aix-Marseille, Laboratoire LESA

Vague 3

Titre du projetMots-clésResponsable scientifiqueLaboratoire
Pratiques d’enquêtes et réflexivités méthodologiques : espaces publics/espaces privés et déplacements des normes de genre et de sexualité-Genre
-Sexualité
-Sport
-Violences
-Conjugalités
-Natacha CHETCUTI-OSOROVITZ
-Alison HERNANDEZ
-IDHES
-L-VIS
Les années Johnson : ruptures, continuité et héritage-Politiques sociales
-Mouvement civique et minorités
-Guerre du Vietnam
-Relations Nord-Sud
-Alexandra BOUDET-BRUGAL
-Benoît LOPEZ
-CHCSC
-DANTE
Perspectives et enjeux pour l’histoire culturelle : trente ans de recherche au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines-Histoire culturelle
-Patrimoine
-Histoire environnementale
-Internationalisation
-Anne-Claude AMBROISE-RENDU
-Pierre COUPRIE
-CHCSC
-RAMS-CHCSC
Présence des Disparus de Daniel Mendelsohn dans la création contemporaine-Littérature
-Histoire
-Mémoire
-Création
-Shoah
-Aurélie BARJONET
-Sylvie BRODZIAK
-CHCSC
-UMR Héritages
Hommage aux travaux de Robert Salais-Économie réflexive     
-Mondes de production
-Statistiques
-Europe démocratique
-Christian BESSY
-Florent LE BOT
-IDHES, ENS Paris-Saclay
-IDHES, Université d’Évry Paris-Saclay
Colloque : Modération des contenus et la régulation, à l’heure du Digital Service Act (DSA)-Modération des contenus
-Régulation
-Plateformes numériques
-Digital Service Act
-Christine BALAGUÉ
-Dominique CARDON
-LITEM
-Médialab
Retour haut de page