À quoi sert l’évaluation environnementale ? Pratiques, Enjeux et Perspectives – 10 décembre 2018

 

Retrouvez en vidéo toutes les interventions de ce colloque soutenu par la MSH Paris-Saclay dans le cadre du projet maturation 2017  » Impact De l’Évaluation Environnementale dans les politiqueS d’aménagement du territoire : le cas de la BIOdiversité », porté par Nathalie Frascaria Lacoste (ESE / UPSud) & Aude Farinetti (IEDP / UPSud) :

http://www2.agroparistech.fr/podcast/-Colloques-Gaie-MSH-.html

 

Ce colloque est le fruit d’une association entre un collectif de chercheur.e.s membres du Centre Interdisciplinaire de l’Écologie (CIRE) et le Groupe d’application de l’ingénierie des écosystèmes (Gaié), avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Paris-Saclay. Ce soutien a permis la maturation d’un projet de recherche pluridisciplinaire qu’il s’agit de présenter et de soumettre à la discussion avec les acteurs et actrices de l’ingénierie écologique.

Qu’est-ce que l’évaluation environnementale ? Quels sont ses impacts sur la prise en compte de la biodiversité ? Depuis la mise en place en 1976 de l’obligation de réaliser des études d’impact sur l’environnement, de nombreuses réformes sont venues renforcer la prise en compte des enjeux environnementaux dans le processus de prise de décision publique. Aujourd’hui, l’évaluation environnementale désigne à la fois un outil technique (l’étude d’impact sur l’environnement) et une démarche qualité visant à améliorer la prise en compte de l’environnement dans les projets, plans ou programmes (avis de l’autorité environnementale).

L’évaluation environnementale dans ces deux dimensions, vise deux objectifs :
• Assurer la prise en compte de l’environnement dans les projets, plans et programme
• Permettre au public d’être informé et de participer à l’élaboration des décisions

Dans quelle mesure l’évaluation environnementale permet-elle d’atteindre ces objectifs ? Quels sont les effets des récentes réformes sur les pratiques des acteurs ? Ces questions imposent d’abolir les frontières notamment disciplinaires entre les différentes dimensions de l’action sur l’environnement.

Afin de répondre à ces questions, ce colloque rassemblera chercheur.e.s issu.e.s de différentes disciplines (écologie, sciences sociales…), décideurs, acteurs/praticiens/usagers et étudiants de formations Master d’Ile de France pour échanger autour de l’évaluation environnementale, en s’interrogeant sur sa place dans le processus de décision publique.