Pour cette troisième vague de l’appel à séminaires 2018, la MSH Paris-Saclay a retenu 3 projets.

Chacun bénéficiera d’une dotation pouvant aller jusqu’à 4000 €, dont la gestion sera directement assurée par la MSH Paris-Saclay.

Les 3 projets retenus sont les suivants :

 

La sélection dans tous ses états : fonctions, processus, conséquences

Responsables scientifiques : Julien Gargani (GEOPS – centre d’Alembert) & Alexia Jolivet (EST – UPSud)

La sélection semble partout, dans la nature comme dans la société. Elle est souvent présentée comme l’outil idéal pour obtenir la meilleure adéquation entre souhaits et possibilités, besoins et ressources. C’est par la sélection qu’émergerait l’excellence. Est-ce le mode de fonctionnement optimisé de toutes les organisations ou un mode de gestion en situation de pénurie ? S’agit-il d’un processus rationnel pour obtenir des résultats interprétables ou d’une contingence ayant modelé l’évolution des espèces ? Comment fonctionne la sélection et existe-t-il des alternatives ? Nous réfléchirons sur les critères et les méthodes, qu’ils soient automatisés ou non, et au-delà nous interrogerons l’impact de la sélection sur le fonctionnement de nos disciplines scientifiques, sur l’établissement des normes, et sur l’organisation de nos sociétés. Pour cela, le Centre d’Alembert fera intervenir des collègues de différents domaines dans le cadre de ce séminaire : science de l’éducation, sciences de la vie, sciences et techniques des activités physiques et sportives, économie, informatique, physique…

Histoire du Design

Design, sociétés, textes & dialectique : Saison 2 : Italie – 1955-1981 : Design et Langage

Responsables scientifiques : Catherine Geel, Claire Brunet (Centre de Recherche en Design – ENS Paris-Saclay) & Annalisa Viati Nanove (LéaV) & Emanuele Quinz (EnsadLab)

Le séminaire 201 9 fait suite à la session 2018. Il constitue donc le second volet de 4 semestres de 4 séances qui s’organisent sur les années universitaires (2018-2021). Il contextualise les pratiques des designers et architectes européens dans la 2de moitié du XXème siècle dans les débats de sociétés pour démontrer et analyser les procédures d’interpénétration des domaines qui concernent la discipline. Des chercheurs de différentes aires géographiques et des témoins de champs disciplinaires variés (architecture, design, philosophie, sciences humaines et sociales, conservation) sont conviés. On interrogera en 2019, la notion de langage design (1965-1981 ) spécifique à l’Italie à l’aune d’une thématique : les interfaces langagières et quatre sujets : la sémiotique, ,
les revues théoriques et les fanzines de design, la naissance de l’informatique, la pensée et le système Olivetti.

Cycle 2018-2019 des journées du GERPISA en association avec la Chaire Armand Peugeot (CentraleSupelec) : Industrie automobile et mobilités : quels changements de paradigmes ?

Responsables scientifiques : Tommaso pardi (IDHES – ENS Paris-Saclay) & Danielle ATTIAS ( Laboratoire de Génie Industriel – CentraleSupélec)

Le cycle de séminaires des journées du GERPISA 2018-2019, en association avec la Chaire Armand Peugeot (Centrale Supelec) vient clore le programme international de recherche sur les « nouvelles frontières » de l’industrie automobile et des mobilités : véhicules électriques et autonomes, voitures digitales et big data, usines du futur, autopartage et covoiturage… qui sont les pionniers qui sont en train de façonner ces nouveaux territoires de production, consommation et innovation ? Quelles transformations sont-ils en train de déclencher et promouvoir ? Quelles sont leurs implications pour les tendances et les équilibres actuels dans les systèmes et les industries automobiles? Et comment ces transformations affectent le travail et l’emploi ?
Les huit séances viseront à apporter des éléments de réflexion historique et prospective, ancrés dans des recherches empiriques, pour appréhender les (r)évolutions considérables que traversent l’industrie et les usages de l’automobile.