SEXUALITÉS MINORITAIRES

Expériences subjectives, communautés érotiques et politiques de reconnaissance
n°208
Coordonné par Gilles Chantraine et Gwénola Ricordea

L’ organisation sociale des sexualités minoritaires est travaillée depuis maintenant plusieurs décennies par deux processus conjoints et complémentaires. Politiques de l’égalité d’abord  : contre l’hétéronormativité conjugale et reproductive, l’époque contemporaine est le théâtre d’une multiplication des revendications à la déstigmatisation, la dépathologisation, la décriminalisation, et la normalisation sociale de pratiques sexuelles diverses. Politiques de l’identité ensuite : ces revendications s’accompagnent d’une transformation des différentes communautés sexuelles elles-mêmes, que ce soit sous la forme d’innovations relatives (la communauté « asexuelle » – ou «  ace  »  –, la communauté «  polyamoureuse  », etc.), ou de reconfigurations conceptuelles et identitaires.
Dans ce contexte, le dossier « Sexualités minoritaires » entend étudier, sur la base de sept contributions, pour l’essentiel issues d’enquêtes de terrain où l’observation – parfois participante – tient une place importante, les transformations symboliques, politiques et physiques des sexualités minoritaires. Ces transformations sont saisies au point d’articulation de trois ensembles de phénomènes  : celui de l’expérience subjective d’une sexualité minoritaire, celui de la formation et de la circulation des
catégories sexuelles, et celui des formes de lutte et stratégies de résistance.
Ce numéro de L’Homme & la Société témoigne du dynamisme des recherches menées en France sur les sexualités, dynamisme qui contraste avec le trop peu de légitimité académique dont elles souffrent encore. Il permet aussi d’esquisser les zones laissées dans l’ombre par ces recherches, mais aussi les enjeux politiques liés aux sexualités.

Disponible :

sur CAIRN : https://www.cairn.info/revue-l-homme-et-la-societe.htm

sur L’Harmattan : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=numero&no=63008&no_revue=20&razSqlClone=1

Couverture : Brassaï (dit), Halasz Gyula (1899-1984), Bal homosexuel au « Magic City » (1931), Collection
particulière © ESTATE BRASSAÏ – RMN / Graphisme : Hugo Marchais

<