Prochaine séance du séminaire ECOPOLIEN soutenu par la MSH Paris-Saclay le 4 mai de 17h à 19h sur le thème :

(Re)penser les relations entre les villes et les campagnes

A suivre à 17h00 en visioconférence ici.

Avec :

  • Sabine Barles, Professeure en urbanisme, laboratoire Géo-Cités, Université Paris 1. Ses travaux portent sur l’histoire des techniques et de l’environnement urbains (XVIIIe-XXe siècles).
  • Benjamin Dubertand, Docteur et ATER en anthropologie sociale, laboratoire LISST-CAS, Université Toulouse Jean Jaurès. Ses travaux portent sur l’émergence de nouvelles manières de vivre en milieu rural.

Regard croisé entre une urbaniste et un anthropologue sur l’évolution des relations entre villes et campagnes. Tandis que les modes de vie urbains semblent de moins en moins soutenables, les
relations entre les villes et les campagnes interrogent, entre prédation, domination, échappatoire ou complémentarité. Cette conférence-débat abordera dans un premier temps la notion de « métabolisme territorial » : quels sont les flux de matières qui entrent et sortent d’un territoire, et notamment d’une ville ? Qu’est-ce que cela dit des dépendances matérielles entre villes et campagnes ? La question de l’évolution des représentations culturelles de la ville et de la campagne sera posée dans un second temps. On discutera en particulier les pratiques mises en œuvre dans certains mouvements de « retour » à la terre.

Cette rencontre est organisée par l’Ecopolien avec le soutien de la MSH Paris-Saclay.
L’Ecopolien réunit des membres des institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche de toutes disciplines, souhaitant participer à la construction, en région francilienne, d’une communauté de scientifiques préoccupé·es par les questions écologiques.