La séance du 9 mars 2017 sera consacrée au thème suivant :

CHIMIE : DE NOUVEAUX MATÉRIAUX POUR DES ENJEUX DU 21e SIÈCLE

Intervenants :

Jacques Livage, Professeur honoraire au Collège de France – Chaire de « Chimie de la matière condensée »

“Les matériaux bio-inspirés”
de l’art du feu à la chimie douce

L’histoire de l’humanité est liée à celle des matériaux, de l’âge de la pierre à l’âge du fer. Notre aptitude à élaborer un matériau nouveau est liée à la maîtrise du feu et à la possibilité d’obtenir des températures plus élevées. Cependant l’observation de la nature nous montre que le vivant a depuis longtemps appris à fabriquer ses propres matériaux dans des conditions beaucoup plus douces. Les processus de biominéralisation s’effectuent à température ambiante et les matériaux nanostructurés obtenus présentent des propriétés souvent bien supérieures à celles de nos matériaux les plus sophistiqués. Suivant l’exemple de la nature nous avons développé une chimie « douce » qui permet d’élaborer des matériaux ‘bio-inspirés’ qui offrent de nouvelles perspectives aux chimistes du 21e siècle.

Michel Verdaguer, Université Pierre et Marie Curie

« Magnétisme moléculaire »
de la molécule au matériau

« Quand la nature finit de produire ses propres espèces, l’homme, avec les choses naturelles et avec l’aide de cette nature, commence à créer une infinité d’espèces.»      Léonard de Vinci

Il y a quarante ans, à Orsay, une petite équipe de chercheurs animée par Olivier Kahn se lançait dans la conception originale de matériaux moléculaires magnétiques à propriétés prévisibles en s’appuyant sur la physique quantique et sur la symétrie. Le défi : maîtriser l’interaction entre deux porteurs de spins, transformer la molécule en aimant, mieux appréhender la complexité des sites biologiques actifs. Quels objets, quels matériaux ont émergé de cette recherche inspirée essentiellement par le désir de comprendre ? Quelle place occupent-ils et peuvent-ils prendre en ces temps de spintronique moléculaire et d’Horizon 2020 ?

L’exposé sera accompagné d’expériences.

Infos pratiques

Lieu du séminaire et du colloque : Centre Scientifique d’Orsay, Bâtiment des Colloques (338) rue du Doyen André Guinier –  1er étage
Accès

En transports en commun depuis Paris
RER B – Station Orsay-Ville ou
 RER B – Station Bures s/ Yvette
plan metro-RER

Pour plus d’informations, consultez la page du site de la Faculté des Sciences

Secrétariat du Centre d’Alembert
Bâtiment 407
91405 Orsay Cedex
Tél : 01 69 15 61 90
 – Fax : 01 69 15 43 98
Mél : centre.dalembert@u-psud.fr
Entrée libre