Pour la vague 2 de l’appel à workshops 2020, la MSH Paris-Saclay a retenu 5 projets.

Chacun bénéficiera d’une dotation pouvant aller jusqu’à 3500 €, dont la gestion sera directement assurée par la MSH Paris-Saclay.

LES 5 PROJETS RETENUS SONT LES SUIVANTS :

Substances et addictions à l’ère 2.0 : Quand les drogues rencontrent les nouvelles technologies

Responsables scientifiques : Dominique Duprez (CESDIP) & Eric Fouassier (UPSaclay)


Co-organisée par les laboratoires Cesdip (UMR UVSQ-CNRS), Lirsa du Cnam, GRADES de l’Université ParisSaclay (faculté de pharmacie) et SMJTechno de l’Université de Montréal, cette journée vise à saisir les enjeux actuels de la thématique « substances, addictions et nouvelles technologies ».
Les axes principaux sont la lutte contre les trafics de drogues, le développement du marché des drogues, le e-commerce, la production ainsi que les soins et la prévention de l’usage et des addictions. Les intervenants envisagés sont reconnus pour leur expertise et représentent, sur cette thématique, diverses approches disciplinaires. Ils se réuniront pour comparer les données pertinentes de la littérature scientifique et des expériences de terrain portant sur les transformations que le champ des drogues a subies avec l’émergence des innovations technologiques.
Conçue pour rassembler des chercheurs et des acteurs du terrain de France et d’autres pays, cette manifestation scientifique devrait voir ses actes publiés et ses membres participer à un autre colloque international (AICLF, Ottawa) dans la continuité.

Les territoires au temps de la pandémie du Covid 19


Responsables scientifiques : André Torre (SAD-APT), Lise Bourdeau-Lepage (TRIANGLE)

L’objectif de ce Workshop sur Les territoires au temps de la pandémie du Covid 19 est de réfléchir aux impacts sociaux et spatiaux de la pandémie et d’en tirer les enseignements pour penser les nouveaux mondes à venir.
Trois domaines fondamentaux de l’activité et des sociétés humaines seront abordés : les déplacements avec l’étude des mobilités, les relations à distance avec l’analyse du confinement, l’alimentation avec les systèmes alimentaires territorialisés. Les intervenants.tes proviendront de différentes disciplines des sciences sociales ; économie, géographie, aménagement et sciences de gestion. Ils tireront, à partir de ces trois cas emblématiques, les enseignements de la crise en termes d’impacts territoriaux et se projetteront dans la conception des mondes futurs de l’après Covid.

Gouverner les corps et les conduites


Responsables scientifiques : Iris Condamine-Ducreux (Cermes3), Théo Sabadel (TRIANGLE)


Ce colloque international projette d’interroger la réappropriation des concepts associés à la gouvernementalité dans différentes disciplines de sciences sociales pour analyser différents objets à différentes échelles, ainsi que les liens possibles avec d’autres notions théorisées dans ces différentes disciplines. Il s’agira d’interroger et de mettre en perspective les approches mobilisées afin d’étudier la construction des dispositifs normalisateurs des conduites, qui sont plus ou moins visibles et/ou conscients dans le monde social. En partant du chantier de la « gouvernementalité » ouvert par Michel Foucault en 1976 et des travaux qui en s’en sont inspirés (notamment l’ouvrage de Memmi et Fassin de 2004), l’objectif est d’ouvrir la discussion à l’ensemble des approches qui mobilisent le rapport à la norme comme élément explicatif de la conduite des individus dans les sphères sociales et économiques.

Retrouvez ici l’appel à communications : https://calenda.org/764164

Conférence ARAMOS 2020

Responsables scientifiques : Etienne MINVIELLE (Gustave Roussy), Hervé Dumez (i3)

ARAMOS, société savante de recherche en management de la santé, organise une conférence nationale annuelle (13-14 Octobre 2020, 150 participants attendus, soutien de la Fnege et du CNRS, publication dans le Journal de Gestion et d’Economie en Santé – seule revue française classée dans le domaine). Il s’agit d’une conférence organisée depuis 8 ans, multidisciplinaire (Sciences de Gestion, Médecine, sciences infirmières), réunissant académiques et professionnels venant du monde de la santé (directeurs d’hôpitaux, agences sanitaires, association de patients). Cette conférence apportera une visibilité nationale et internationale forte, à la fois du point de vue académique, que du point de vue des acteurs de la santé, dans le contexte de crise Covid-19. Elle aidera à créer des collaborations au sein de Paris-Saclay (par exemple, avec le centre de lutte contre le cancer de Gustave Roussy, leader européen en oncologie où Etienne Minvielle, l’un des organisateurs travaille en tant que médecin).

Symposium MAPS 2 – Management et Psychiatrie : Impacts et pilotage des innovations numériques en santé mentale

Responsables scientifiques : Annie Bartoli (LAREQUOI), Guy Gozlan (PREPSY), Cécile BLATRIX (UFR GVSP)

Le symposium MAPS 2 du jeudi 5 novembre 2020 est conçu dans la lignée d’un premier événement MAPS 1 qui
s’est tenu le 16 mai 2019 à la faculté Simone Veil – santé de l’université de Versailles St-Quentin et qui portait
sur les Innovations organisationnelles en Santé Mentale. Cette manifestation pluridisciplinaire et pluri-
établissements avait fait l’objet d’un soutien de la MSH Paris Saclay en 2019.
La manifestation MAPS2 est donc une seconde édition, qui capitalise sur les apports de la première. Son objectif
général est de comprendre et mettre en évidence les apports potentiels, les difficultés et les conditions de réussite
de dispositifs organisationnels, managériaux ou technologiques innovants pour l’amélioration des prises en charge
adaptées en santé mentale, notamment dans un contexte bien marqué par la digitalisation et le développement du
numérique. L’événement de cette année est donc centré sur le thème des impacts des innovations numériques en
santé mentale et sur les modalités et conditions de leur pilotage.