Pour cet appel à workshop exceptionnel, la MSH Paris-Saclay a retenu 6 projets.

Chacun bénéficiera d’une dotation pouvant aller jusqu’à 3000 €, dont la gestion sera directement assurée par la MSH Paris-Saclay.

Les 6 projets retenus sont les suivants :

 

Electromobility Challenging issues

Responsable scientifique : Yannick Perez (RITM – EA 7360 / UPSud)

The 2017 workshop features high-level world-speakers and academics from the field of engineering, management, economics, political science, who will exchange their views and debate about
electromobility challenges and related topics. Through a range of keynote adresses, concurrent sessions and roundtable discussions, our objectives are to provide a unique academic event in the
Electric Vehicle (EV) eco-system. We aim to foster conversation between different international specialists, to share expertise, and develop our collective understanding of electromobility issues.

 

Biodiversité, ingénierie écologique et Société : Quelles interventions de l’homme sur le vivant ? Débat entre les sciences de la vie, les SHS et les parties prenantes

Responsable scientifique : Nathalie Frascaria-Lacoste (ESE – UMR 8079 / UP SUD, CNRS, AgroParisTech)

Le workshop se propose de réfléchir aux questions de l’intervention de l’homme sur le vivant (création de nouveaux écosystèmes, restauration écologique ou développement d’outils de dépollution) notamment via l’ingénierie écologique (cod une manipulation du vivant dans un contexte écologique explicite). Il abordera les nombreuses questions écologiques, techniques et sociales, juridiques, philosophiques et éthiques posées par ces différentes interactions entre la biodiversité et le champ de l’intervention humaine sur le vivant en se basant sur des exemples aussi variés que possible.
Le workshop commencera par aborder les connaissances écologiques permettant de manipuler les organismes (introduction, augmentation de l’abondance), de choisir les organismes à utiliser (espèces, génotypes) et de jouer sur la biodiversité proprement dite. Les techniques et précautions à prendre permettant de minimiser les impacts négatifs sur la biodiversité seront ensuite examinées. Cela conduira à discuter toutes les questions éthiques, juridiques, économiques, psychologiques ou philosophiques liées à l’ingénierie écologique.

 

6th HEC Workshop Entrepreneurship

Responsable scientifique : Astebro Thomas (HEC)

Le workshop portera cette année sur l’entreprenariat et le développement,  mais également avec des papiers ouvrant sur d’autres thèmes. Toute personne s’intéressant au
développement est susceptible d’apprécier l’intégralité du workshop, de même que toute personne orientée entrepreneurship.
Deux speakers importants seront présents : David McKenzie de la World Bank et Paul Gertler de UC Berkeley.

 

 Prendre soin de l’humain / prendre soin de l’environnement : deux objectifs à penser conjointement dans la fabrication de l’habitat

Responsables scientifiques : Matali Crasset et Anne Lefebvre (CDRED – ENS Paris-Saclay)

Organisé par la designer Matali Crasset, avec le soutien du département Design et du Centre de recherche en design (CDRED) de l’ENS Paris-Saclay, le workshop « DOMOSTRATEUR
URBAIN » a pour objectif de repenser la relation entre environnement, environnement bâti et santé humaine. La question des rapports habitat/environnement, comme celle des rapports
habitat/santé, prises isolément, n’ont rien d’inédites en design. Rares sont toutefois les recherches assumant d’approcher ces deux questions conjointement. L’enjeu de ce workshop est – en
considérant la précieuse ressource que constituent certaines recherches actuellement menées en génie civil – de construire des scénarii alternatifs à ceux qui ne consistent aujourd’hui qu’à penser
la protection réciproque de l’habitant et de son environnement. Il s’agit d’explorer la possibilité de construire des situations en lesquelles le bâti viendrait « prendre soin », d’un même tenant, de
l’habitant et de son environnement.

 

Workshop interdisciplinaire sur les mobilités urbaines : usages et ville numérique

Responsables scientifiques : Dominique Bart (DAVID – UVSQ), Yoan Demoly (PRINTEMPS – UMR 8085 (CNRS – UVSQ)

 

Entre le Summer of love et le Cordobazo. Conflts sociaux, jeunesse et défi culturels en Amérique latine et Caraïbe: regards croisés et nouvelles approches

Responsables scientifiques : Sylvie Bouffartigue et Antonio Ramos Ramirez (CHCSC – UVSQ)

L’année 2018 attira l’attention des scientistes sociales, des anciens militants et, probablement, des jeunes à la recherche d’une source d’inspiration, autour des manifestations de nature diverse qui (ré) mettront en lumière les jours de mai ’68. Dans ce contexte, l’importance indéniable de l’expérience parisienne pourrait, cependant, limiter les coordonnés de la réflxion collective, aussi bien dans sa
localisation spatiale qu’en ce qui concerne la section chronologique d’un zeitgeist contestataire à l’échelle globale. Le but de ce workshop serait d’élargir la réflxion sur moment historique du ’68, en
ciblant les dynamiques sociales et culturelles des Amériques. Une approche plurirégionale et interdisciplinaire examinera l’irruption d’une génération fortement politisée et engagée avec des expériences culturelles contestataires.