Pour cette premièr vague de l’appel à projets Émergence 2020, la MSH Paris-Saclay a retenu un projet qui bénéficiera d’une dotation de 6000 €, dont la gestion sera directement assurée par la MSH Paris-Saclay.

La santé humaine, animale et environnementale face à la maladie de Lyme.
Modélisation des dynamiques épidémiologiques et écologiques, étude des perceptions du
risque d’infection et analyse économique des décisions en contexte d’incertitude.

Responsables scientifiques : Marc Leandri (CEMOTEV / UVSQ) & , Emmanuelle Augeraud-Véron (GRETHA / Université de Bordeaux)


Ce projet propose une approche interdisciplinaire économie-écologie-géographie
pour éclairer les décisions individuelles et collectives de protection lors d’activités en
forêt face à une maladie vectorielle comme la maladie de Lyme et la dynamique des
populations de vecteurs selon différents scenarios de changements globaux. Il vise pour
cela à articuler deux dimensions spécifiques à la maladie de Lyme : son imbrication dans
la santé humaine, animale et environnementale et l’incertitude qui caractérise cette
pathologie.

La première dimension, qui inscrit notre travail dans une approche « One
Health » repose sur la combinaison de modèles épidémiologiques et de dynamique des
populations animales qui permettra d’éclairer les probabilités d’infection selon les
paramètres environnementaux mais aussi d’explorer des scénarios de risque selon
l’évolution de ces paramètres sous l’impact des changements globaux (changement
climatique, usage des sols) et des régulations des populations. La seconde dimension
sera traitée par des modèles de décision en univers incertain ainsi que par des
évaluations empiriques dans les forêts d’Ile de France sur les perceptions de la maladie
tant sur sa sévérité (choice experiment) que sur sa prévalence géographique (cartes
mentales).