TRIBUNE. Au nom de la protection de la société, le siècle des Lumières enfermait les personnes contagieuses, les criminels et les déraisonnés. Aujourd’hui, nous sommes tous enfermés pour nous protéger de la contagion, au nom de la sacralité de la santé, analyse le médecin dans une tribune au « Monde ».