Appels à projets

Appels en cours MSH

APPELS EN COURS MSH

La campagne de la vague 2 des appels à projets 2022 de la MSH Paris-Saclay est fermée.

Calendrier 2022 des Appels à projets de la MSH Paris-Saclay
Guide des porteurs de projets MSH Paris-Saclay

Traduction du français vers l’anglais d’articles tirés du numéro des Collections de L’Histoire : L’Âge industriel et des épisodes du « Feuilleton » : Les nouveaux chantiers de l’histoire économique

Traduction du français vers l’anglais d’articles tirés du numéro des Collections de L’Histoire : L’Âge industriel et des épisodes du « Feuilleton » : Les nouveaux chantiers de l’histoire économique

Porteurs

  • Pauline LEMAIGRE-GAFFIER (DYPAC, UVSQ Laboratoire dynamiques patrimoniales et culturelles)
  • Liliane HILAIRE-PEREZ (UR ICT, Université de Paris Identités, Cultures, Territoires)
  • Guillaume DAUDIN (UR LEDa, Université Paris Dauphine Laboratoire d’économie de Dauphine)

Résumé

Dans le cadre de la préparation du World Economic History Congress (WEHC), qui aura lieu à Paris en juillet 2022, les porteurs de l’organisation – l’historienne Liliane Hilaire-Pérez (au nom de l’EHESS) et l’économiste Guillaume Daudin (au nom de l’Association française d’histoire économique) – ainsi que les membres du comité de pilotage (qui compte deux enseignants-chercheurs de l’Université Paris-Saclay : les historiens Pauline Lemaigre-Gaffier (UVSQ/Dypac) et Alain Michel (Université d’Évry/IDHES) ont collaboré à deux reprises avec la rédaction de L’Histoire, magazine de diffusion scientifique exigeante. Ils ont tout d’abord contribué à l’élaboration d’un numéro spécial des Collections de L’Histoire intitulé L’Âge industriel (n° 91, mai juin 2021), puis à la coordination d’un « Feuilleton » mensuel (parution de septembre 2102 à juin 2022) consacré aux nouveaux « chantiers de l’histoire économique ».

Il s’agit donc, sur la base de ces collaborations antérieures, de constituer un numéro spécial de L’Histoire qui réunirait certains des contributions du numéro 91 des Collections de L’Histoire, les épisodes du « Feuilleton » et quelques contributions originales fournies par les services patrimoine et archives des principaux mécènes et soutiens du WEHC (Crédit Agricole, BnP-Paribas, Banque de France, Comité pour l’histoire de La Poste). L’Histoire a déjà réalisé ce type de « tiré-à-part », notamment dans le cadre de ses collaborations avec des institutions scientifiques prestigieuses – comme l’École des Chartes (à l’occasion de son bicentenaire). Le financement demandé contribuerait donc à la rémunération de la rédaction de L’Histoire pour la mise en forme des articles sélectionnés pour ce tiré-à-part, à son tirage à plusieurs milliers d’exemplaires et à sa traduction en anglais. L’objectif serait en effet de diffuser ce numéro spécial WEHC de L’Histoire aux participants au Congrès (dont l’anglais est la langue de travail) et, si possible, aux visiteurs de l’exposition « Évolutions industrielles » qui se tiendra à la Cité des sciences et de l’industrie au printemps et à l’été 2022 – en lien avec le Congrès, Liliane Hilaire-Pérez étant également membre du comité scientifique de l’exposition.

Création d’une revue de méthodologie en sciences sociales et création d’une nouvelle chaîne éditoriale

Création d’une revue de méthodologie en sciences sociales et création d’une nouvelle chaîne éditoriale

Porteurs

  • François THÉRON (UMR Laboratoire Printemps. CNRS UVSQ)
  • Nicolas ROBETTE (CREST Centre de Recherche en économie et statistique, ENSAE et Laboratoire Printemps, CNRS UVSQ)

Résumé

Il s’agit de la création d’une revue de méthodologie en sciences sociales et, à travers elle, de la création d’une nouvelle chaîne éditoriale associant single source publishing via les outils METOPES, nomenclature de métadonnées JATS, exposition sur Open Journal System (Fondation Public Knowledge Project), et à terme hébergement et visionneuses de documents illustratifs complexes chez Huma-Num (Nakala).

Le projet s’inscrit donc dans le troisième volet de l’appel : « Le traitement numérique des textes (via Lodel, Métopes…) pour leur publication (de préférence en Open Access) sur des plateformes en ligne telles que OpenEdition. »

Cette chaîne, outre qu’elle favorise une publication en accès ouvert à moindres frais, est complémentaire de celles existantes en ce qu’elle permet, d’une part, la personnalisation graphique (à l’inverse des plateformes OpenEdition ou Cairn ou des plateformes anglophones, qui ne proposent que quelques modèles graphiques standard), d’autre part, l’usage d’une nomenclature de métadonnées qui devient le standard à l’échelle internationale (JATS), et, enfin, l’exposition de documents de multiples formats (au-delà des images fixes et animées, y compris par exemple des graphiques interactifs ou des tableurs exposant de larges bases de données avec fonctions de tris et de filtres).

Traduction de trois textes en vue de l’édition scientifique d’un ouvrage collectif

Traduction de trois textes en vue de l’édition scientifique d’un ouvrage collectif

Porteurs

Evanghelia STEAD (CHCSC, UVSQ Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines)

Résumé

Demande de traduction de trois textes :

– un chapitre du français en anglais ;

– un chapitre de l’anglais en français ;

– un chapitre de l’allemand en français,

en vue de l’édition scientifique d’un ouvrage collectif en deux langues (anglais et français) sous le titre

Le “Faust” de Goethe entre mythe, idéologie et stéréotypie. Une enquête.
Goethe’s “Faust” between Myth, Ideology and Stereotypes. An Inquiry.

Entité éditoriale : collection thématique bilingue (anglais/français) « Word and Image Interactions », dirigée par Véronique Plesch and Catriona MacLeod, éditeur : BRILL.

Ces traductions sont vivement souhaitées pour parvenir à un bon équilibre de l’ouvrage entre les deux langues et une meilleure visibilité internationale.

Publication du prochain numéro NRT consacré à « L’autre travail éducatif »

Publication du prochain numéro NRT consacré à « L’autre travail éducatif »

Porteurs

Jean-Pierre Durand (CPN, Université d’Évry Paris-Saclay Centre Pierre Nerville)

Résumé

La Nouvelle Revue du Travail (NRT) ne dispose d’aucun personnel ni d’un revenu statutaire pour financer le Secrétaire de rédaction, l’éditrice (re-lecture, stylage, mise en ligne…), les traductions, etc. Ce sont des soutiens de laboratoires, le revenu Freemium d’OpenEdition, la subvention de l’INSHS et celle du CNL qui font tenir la revue. La demande présente vise à permettre à la NRT de compléter ce montage financier afin de publier le prochain numéro consacré à « L’autre travail éducatif » (versions papier et numérique), à paraître le 1er mai 2022 (environ 330 pages équivalent-papier).

Le numéro dont il est question vise à apporter des connaissances supplémentaires sur le travail effectué par des professionnels en contact avec des élèves, mais n’ayant pas le statut d’enseignant. Il documente en filigrane l’idée que l’innovation pédagogique n’est pas que du ressort des acteurs enseignants, des experts de l’éducation ou des tutelles. Il montre la complexité de l’écosystème éducatif et les difficultés dans la conduite des innovations.

Le projet consiste à faire paraître le numéro en open access total (pas de barrières), via la plateforme OpenEdition : La Nouvelle Revue du Travail. La NRT bénéficie, notamment, d’une bonne diffusion en Allemagne, aux États-Unis, en Chine et dans les pays francophones de l’OCDE (plus le Maroc).

Traduction du français vers l’anglais de quatre articles scientifiques

Traduction du français vers l’anglais de quatre articles scientifiques

Porteurs

Anaïs FLÉCHET (CHCSC, UVSQ Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines)

Résumé

Cette demande concerne la traduction du français vers l’anglais de quatre articles scientifiques écrits par des chercheurs rattachées au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (Paris-Saclay) et publiés en ligne sur la plateforme Transatlantic Cultures (ISSN 2739-6614).

  1. Steve Hagimont, maître de conférences en histoire, CHCSC : « Thermalisme »
  1. Clément Astruc, ATER en histoire, CHCSC, « Pelé et le monde »
  1. Loïc Artiaga, chercheur associé CHCSC, « Boxe »
  1. Loïc Artiaga, chercheur associé CHCSC, « Rumble in the Jungle »

 

Traduction, de l’anglais vers le français, du chapitre d’un ouvrage collectif consacré au compositeur Ennio Morricone

Traduction, de l’anglais vers le français, du chapitre d’un ouvrage collectif consacré au compositeur Ennio Morricone

PORTEURS

Chloé HUVET (Laboratoire RASM-CHCSC, Université d’Évry Paris-Saclay Recherche Arts Spectacles et Musique du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines)

Résumé

La demande porte sur la traduction, de l’anglais vers le français, du chapitre d’un ouvrage collectif consacré au compositeur Ennio Morricone, préparé sous la direction de Chloé Huvet, et dont la publication (papier) est prévue à l’automne 2022 dans la collection « Musiques » des Éditions Universitaires de Dijon.

Justice_SEC

Justice sociale, environnementale et climatique : regards croisés

Porteurs

  • Rima HAWI (CEMOTEV UMI SOURCE, UVSQ Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités)
  • Michel BOURBAN (PAIS, Université de Warwick Department of Politics and International Studies)

Résumé

Le workshop vise à rassembler des spécialistes francophones des questions de justice pour clarifier les rapports possibles entre justice sociale, justice environnementale, et justice climatique. Ces trois formes de justice sont souvent discutées séparément dans la littérature : l’objectif est d’explorer les convergences, les synergies, mais également les potentielles tensions entre elles. La justice est un objet d’étude complexe qu’il convient d’étudier à partir de différentes disciplines. Le workshop propose de mettre en dialogue des chercheurs en sciences humaines provenant d’horizons disciplinaires variés et de différents pays afin de promouvoir la collaboration au sein du monde académique francophone.

SESTEF

International Conference on Sustainability, Environment, and Social Transition in Economics and Finance

Porteurs

  • Stéphane GOUTTE (CEMOTEV UMI SOURCE, UVSQ Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités)
  • Samir SAADI (TELFER, University of Ottawa École de gestion TEFLER)

Résumé

The conference will deal with original researches (both theoretical and empirical) relating to all aspects of sustainability, environment and social transition. A special focus will be done with their interactions with financial markets such as climate negotiations and scenarios for corporate finance analysis for energy companies, econometrics of energy markets, energy and climate models, energy and environment, energy policies for low carbon transportation, energy risks: assessment and modeling, financial regulation of energy and environmental markets, intergenerational choices under global environmental change, and natural resources, risk, welfare and social preferences. environment, sustainability, social transition, economics and Finance.

UnivManagé_TEP

Journées d’études : L’Université managérialisée : Travail, Emploi, Perspectives

Porteurs

  • Dominique GLAYMANN (CPN, Université d’Évry Paris-Saclay Centre Pierre Nerville)
  • Isabelle CHAMBOST (LIRSA, CNAM 292 Laboratoire interdisciplinaire de recherches en sciences de l’action)

Résumé

L’objet des journées est d’analyser les effets de la managérialisation de l’université sur le travail (et secondairement sur l’emploi) des professionnels (enseignants-chercheurs, enseignants, BIATSS) aussi bien titulaires que précaires.

La question centrale est de comprendre dans quelle mesure l’évolution de la gestion des universités a modifié et continue à modifier le contenu, l’organisation et le sens du travail dans ses différentes dimensions. Y répondre suppose d’interroger les effets que le nouveau management public (NMP) appliqué à l’enseignement supérieur et à la recherche produit sur les missions, la nature et les structures des universités et donc sur le travail des universitaires.

Les questions posées seront abordées aux frontières de la sociologie du travail, de l’emploi et des professions et de la gestion de l’enseignement supérieur, des universités et des ressources humaines.

Nous entendons également permettre des échanges entre chercheurs et acteurs représentant des professionnels de l’université, d’où la présence de différents collectifs et organisations.

Retour haut de page