Cadrage de l’axe 1 : Le pouvoir des algorithmes

Power of algorithms

Cet axe fédère 393 chercheurs et doctorants SHS du périmètre UPSaclay, qui abordent les données, quelles qu’elles soient, comme des outils ou des objets de recherche, la théorie de la décision et la modélisation.
En tant qu’outils, les big data et les algorithmes de fouille profonde ou encore l’analyse des réseaux concernent plusieurs unités. Plusieurs méthodologies sont développées, dans lesquelles le bottom-up du data mining s’oppose au top-down de la modélisation. La théorie de la décision se situe au cœur de la modélisation et couvre des domaines divers et variés tels que l’optimisation, la rationalité limité ou encore les neurosciences. La quantification et la formalisation sont affichées comme thématiques prioritaires de l’INSHS du CNRS.

En tant qu’objets de recherche, c’est le pouvoir toujours plus grand que nous donnons aux algorithmes dans nos vies quotidiennes qui fait l’objet de travaux, aussi bien sociologiques que juridiques, allant de la protection des données personnelles jusqu’à l’étude de l’influence des tableaux actuariels sur les politiques pénales ou encore scolaires.