Ce numéro de L’Homme et la société envisagera la multiplicité des pistes que suggère la notion de droit au singulier et au pluriel et les faisceaux de contradictions qu’elle nourrit. Des logiques divergentes se télescopent en effet à la fois dans les revendications observables et l’émergence de tous les droits, tant macro que microsociaux, dans leur étendue, leur ambition et les populations de leurs détenteurs. Une telle dotation de droits, qui semble fréquemment occulter le retrait d’autres droits par les États, est aussi affirmée que sont visibles la violence et la misère du monde aujourd’hui.

 

Consultez le texte complet de l’appel à contributions:  appel_droits_homme_et_societe_final

Modalités de soumission

Les articles d’une longueur maximum de 70 000 signes, espaces et ponctuation compris (voir consignes détaillées ci-dessous), peuvent être adressés à Judith Hayem (judith.hayem@univ-lille1.fr), Bernard Hours (bernard.hours@ird.fr) ou Monique Selim (monique.selim@ird.fr) avant le 30 octobre 2017.