Rédacteurs invités : Véronique Bessière, Université de Montpellier, IAE, MRMEric Stéphany, Université de Montpellier, IAE, MRMPeter Wirtz, Université de Lyon, iaelyon school of management, Magellan

Date limite de soumission : 31 janvier 2020

Texte complet de l’appel :

https://rfg.revuesonline.com/images/stories/news/Gouvernance_et_financement_des_firmes_entrepreneuriales_innovantes.pdf

Le financement des start-up a fortement évolué au cours de la dernière décennie pour devenir plus complexe, sous l’impulsion de nouveaux acteurs (Bellavitis et al., 2017), notamment les différentes formes de crowdfunding, de leur hétérogénéité (Drover et al., 2015), du déplacement de l’intervention de certains acteurs traditionnels vers l’amorçage (les interventions du capital risque en seed capital), du développement du co-investissement entre différents types d’acteurs. Alors que la plupart des recherches en finance entrepreneuriale se focalisaient sur un type d’acteur, un courant se dessine aujourd’hui pour intégrer différents acteurs, dans une perspective plus holistique, plus transversale, « dé-segmentée » (Cumming et Vismara, 2017). Cette perspective inclut tout particulièrement l’entrepreneur qui, en raison d’un accès plus aisé et plus diversifié au financement dès l’amorçage, peut développer une véritable stratégie de financement (Bellavitis et al., 2017), rechercher un « fit » avec l’apporteur (ou les apporteurs) de capitaux, décloisonner les types de ressources apportées et construire une véritable trajectoire de financement (Bessière, Stéphany et Wirtz, à paraître). Ces recherches mettent également l’accent sur l’hétérogénéité des entrepreneurs et des investisseurs. Ainsi, au-delà du financement, se construit une interaction plus diversifiée entre l’entrepreneur et les apporteurs de capitaux, sur un marché du seed capital aux acteurs multiples et hétérogènes. Cette interaction place au premier plan les problématiques de gouvernance (Cumming et al., 2019), dont l’objet est précisément de gouverner la conduite de l’entrepreneur en régulant les interactions avec les divers apporteurs de ressources.