La Revue Française de Gestion lance un nouvel appel à contribution sur le thème :

Problématisation et pensée complexe en sciences de gestion

Rédacteurs invités :

Régis Meissonier, MRM, Université de Montpellier

Florence Rodhain, MRM, Université de Montpellier

Jérémi Sauvage, LHUMAIN, Université Paul Valéry

Ousama Bouiss, Université Paris-Dauphine

Date limite de soumission : 15 décembre 2020

Alors que depuis des décennies, les futurologies projetaient des catastrophes mondiales à partir des dégradations climatologiques et écologiques présentes, le Covid-19 a démontré une fois de plus la difficulté pour la plupart des décideurs à envisager et accepter l’imprévisible et la complexité. En ce qui concerne les sciences de gestion, force est de constater que les chercheurs ont fait partie des grands absents au sein des commissions scientifiques, des instances en charge de gérer la crise sociale et économique, ou encore des plateaux TV et des radios qui ont alimenté les débats aux heures de grande écoute. Ce n’est pas la première fois qu’un constat du genre peut être établi et questionne le rôle effectif de notre discipline alors que la pérennité des entreprises et des organisations est en jeu. Notre responsabilité éthique et sociale nous invite – encore et toujours – à une réflexion quant à la manière avec laquelle la discipline s’empare des grands problèmes de sociétés, cherche à les comprendre, puis crée des connaissances considérées comme valides afin d’aider à la prise de décision. Pour ce faire, il nous revient d’être attentif aux conditions de production de ces connaissances, en particulier à l’illusoire neutralité axiologique du chercheur : la connaissance ne peut être aveugle à ses conditions de production et d’énonciation.

Consulter l’appel :

https://rfg.revuesonline.com/images/stories/news/Appel_Problematisation_et_pensee_complexe.pdf