Un appel à communication est lancé dans le cadre du prochain Colloque international “Musique et sorties de guerres (XIXe-XXIe siècles)” qui se tiendra à l’Université de Montréal du 18 au 20 octobre 2018.

Cet événement est organisé et soutenu par : Université de Montréal, Université Paris-Saclay (Université d’Évry-Val d’Essonne, Université de Versailles-SaintQuentin-en-Yvelines), Royal Northern College of Music, Institut de Recherche en Musicologie.

La signature d’un traité de paix ne coïncide pas nécessairement avec la fin de la guerre. Telle est l’hypothèse qui gouverne la notion de « sortie de guerre » développée par les historiens depuis le début des années 2000. À rebours de l’histoire diplomatique traditionnelle, les travaux sur les sorties de guerre interrogent le retour à la paix dans une perspective dynamique, en tant que processus complexe superposant différentes temporalités. Les traces des conflictualités, qui continuent d’agir sur les sociétés une fois la paix signée, sont envisagées sous quatre angles:
1) la réouverture des frontières et du retour des soldats, prisonniers et exilés;
2) la recomposition de l’image de l’ennemi;
3) la mémoire des conflits;
4) la « démobilisation culturelle ».

 

Cette dernière notion permet de mettre en évidence les différents rythmes de la sortie de guerre, de l’apaisement des violences physiques et symboliques à la poussée de l’idéal pacifiste en passant par la réhabilitation de l’ennemi et du deuil.
Si l’art est parfois interrogé dans ces travaux, la musique en est absente. Or, la transition entre guerre et paix peut également être observée à travers les restructurations du monde musical et la production d’œuvres. La création, les pratiques et les sociabilités musicales, la consécration de nouveaux répertoires ou la reprise d’œuvres symboliques ont pu faciliter les processus de démobilisation culturelle ou, au contraire,  les freiner. Le colloque « Musique et sorties de guerres » propose de combler ce vide historiographique.

Tous les sorties de conflits froids ou chauds, internationaux et civils, qui ont scandé l’actualité pourront donc être abordés, ainsi que tout type de musique (musique savante, populaire, folklorique, etc.). Une attention particulière sera portée aux études s’appuyant sur des œuvres musicales spécifiques.

Télécharger le texte complet de l’appel : appel-a-communication-musique-et-sorties-de-guerres

 

Modalités :

Les propositions de communication (300 mots maximum), ainsi qu’un résumé abrégé (150 mots maximum) et une présentation de l’auteur(e) (150 mots maximum), doivent être soumis électroniquement avant le 24 novembre 2017 en utilisant le formulaire en ligne disponible à l’adresse suivante:

https://goo.gl/forms/KsQ0zxH1Jj5ak6Yd2

Les langues de ce colloque sont le français et l’anglais.

Dans le cadre de ce colloque, un workshop “Musique et sorties de guerres à l’époque contemporaine : art, propagande et diplomatie” aura lieu le 12 janvier prochain à la MSH Paris-Saclay.