Déviances et violences sexuelles

Normes légales, traitements judiciaires et pratiques sociales en France et au Canada, des années 1960 à nos jours

Le workshop porte sur l’histoire et la sociologie contemporaine des déviances et violences sexuelles, en les envisageant conjointement sous le regard des normes légales qui les encadrent, de leur traitement judiciaire, et des pratiques sociales qu’elles révèlent. Il s’inscrit dans une perspective de comparaison entre la France et le Canada, des années 68 à nos jours. Son ancrage empirique principal est un projet collectif d’analyse systématique des archives judiciaires de Montréal des années 1960 aux années 1990. Le workshop sera l’occasion de mettre ces résultats en regard des travaux de chercheur.e.s français.e.s travaillant sur ces questions, pour nourrir l’ambition d’une sociohistoire comparée. Le workshop permettra aussi de valoriser la participation à la recherche d’étudiant.e.s des cycles supérieurs de l’ENS Paris-Saclay et de l’Université de Montréal.

 

Journée organisée par Jean Bérard et Nicolas Sallée

Avec le soutien de la Maison des sciences de l’homme Paris-Saclay et du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada

 

Télécharger l’affiche : Affiche Déviances_A2 (40×60)

 

1er juin, 9h – 16h30

ENS Paris-Saclay

 

Inscription : http://msh-paris-saclay.fr/event/workshop-deviances-et-violences-sexuelles/

 

Programme :

9h – 9h15. Accueil

9h15 Mot de bienvenue

 

Session 1

9h30-9h50.

Ann-Julie Durocher et Amélie Lamontagne, Université de Montréal

Défis à la condamnation : Les violences sexuelles à plusieurs et leur traitement judiciaire dans le district de Montréal (1960-1980)

 

9h50-10h10

Pauline Delage, Université Lyon 2, chercheuse associée au CEG (UNIL) et au LAMES (AMU)

Produire de nouvelles normes sociales en utilisant le droit ou produire du droit en utilisant les normes sociales ? Les féministes et la pénalisation des violences sexuelles en France

 

10h10 – 10h40. Discussion collective

 

10h40 – 10h55. Pause

 

Session 2

10h55 – 11h15.

Juliette Flamant, Clément Ramos, ENS Paris-Saclay

Délinquance au féminin : jugements policiers et statut de la parole féminine à Montréal (années 1960-1970)

 

11h15 – 11h35.

Mathieu Trachman, INED

L’ordinaire de la violence. Qualification et normalisation dans un cas d’atteinte sexuelle sur mineure

 

11h35 – 12h05. Discussion collective

 

12h05 – 13h30. Pause

 

Session 3

13h30-13h50.

Maëlle Diarra, ENS Paris-Saclay

Expertise psychiatrique et sanction pénale au Québec dans les années 1960-1970 : une évaluation morale ?

 

13h50 – 14h10.

Solenne Jouanneau, Université de Strasbourg, SAGE

L’ordonnance de protection ou comment protéger sans punir

 

14h10 – 14h40. Discussion collective

 

14h40-14h55 Pause

 

Session 4

14h55 – 15h15

Océane Pérona, CESDIP

La police et les viols : le traitement des violences sexuelles par un service de police judiciaire

 

15h15 – 15h35

Claire Berthet, Roxane Bonnardel-Mira, Yan Cottineau (ENS Paris-Saclay)

Une « fille » devant la cour de justice canadienne. Le traitement différentiel du couple proxénète/prostituée dans les années 1960

 

15h35 – 15h55

Jean Bérard (ENS Paris-Saclay, ISP) et Nicolas Sallée (Université de Montréal, CREMIS)

Le temps ne fait-il rien à la peine ? La sanction pénale des auteurs de violences sexuelles familiales jugées des décennies après les faits

 

15h55 – 16h25 Discussion collective

 

16h25-16h30. Mot de clôture.