La MSH Alpes (Grenoble) et l’ISH (Lyon) organisent en partenariat un séminaire annuel reconductible, sur 4 séances, de recherche et formation en Humanités Numériques, à destination des doctorants, chercheurs et enseignants chercheurs.

Une première séance, coordonnée par Elena Pierazzo, responsable de l’Axe Humanités Numériques de la MSH Alpes, se tiendra vendredi 28 avril à Grenoble.

Elle se divisera en deux temps avec, en matinée, une conférence de Ségolène Tarte qui portera sur “Numérisation, matérialité, et cognition : dialogues épistémologiques autour de l’interprétation d’artefacts textuels” suivie, l’après-midi, d’un atelier de recherche mené par Ségolène Tarte “Interdisciplinarité et Humanités Numériques”.

Dr Ségolène Tarte, chercheuse à l’Université d’Oxford depuis 2008, après une formation en Maths (Grenoble) et en Ingénierie Biomédicale (PhdD – Bern), s’est spécialisée plus avant dans des travaux interdisciplinaires qui impliquent les recherches en sciences humaines et en lettres. Son parcours en Humanités Numériques et Expérimentales est en particulier marqué par l’exploration de méthodes de traitement d’image pour la papyrologie, couplée à des investigations ethnographiques et cognitives sur la nature de l’expertise paléographique.

Les thèmes récurrents de ses travaux sont : (1) le rapport entre le visuel et le sens (que ce soit du point de vue de l’acte papyrologique/paléographique ou de la programmation informatique, ou encore dans le contexte plus général des méthodes de visualisation), (2) l’épistémologie des disciplines, et (3) l’expérimentation autour de méthodologies mixtes pluridisciplinaires.

PROGRAMME
10h30-12h00 | Conférence : Numérisation, matérialité, et cognition : dialogues épistémologiques autour de l’interprétation d’artefacts textuels – Entrée libre sans inscription
Les humanités numériques ont à coeur une approche interdisciplinaire : elles se nourrissent des rapports entre les sciences humaines, les sciences historiques et littéraires, les sciences de l’information, mais aussi les sciences médicales et biologiques. Cette conférence de Ségolène Tarte ouvre une fenêtre sur la possible collaboration interdisciplinaire entre les sciences de l’antiquité et l’imagerie biomédicale et démontre que le rapport entre les deux permet des échanges réciproques et féconds.

14h30-16h30 | Atelier de recherche : Interdisciplinarité et Humanités Numériques – Sur inscription obligatoire

CONTACT ET INFORMATIONS

Elena Pierazzo | elena.pierazzo@univ-grenoble-alpes.fr

LIEU

MSH Alpes – 1221 Avenue centrale – Domaine universitaire – 38400 Saint-Martin-d’Hères