La prochaine séance du séminaire « genre et monde carcéral », 2020/2021, soutenu par la MSH Paris-Saclay, aura lieu le lundi 7 décembre 2020, de 10h à 13h.  

Séance 1 :  Système pénal et normes de genre : un traitement pénal genré ? (10h-13h)

Nous sommes contraints de l’organiser entièrement à distance, compte tenu de la situation sanitaire.

L’inscription préalable sur http://msh-paris-saclay.fr/event/seminaire-genre-et-monde-carceral-7-12-2020/ est nécessaire, afin de préparer au mieux la séance.

Pensez à vous inscrire avant le vendredi 4 décembre, 14h.! Nous vous enverrons ensuite le lien pour assister au séminaire à distance.

Résumé de la séance :

Cette séance portera sur l’influence des rapports sociaux de sexe sur le fonctionnement du système pénal, de la qualification policière aux décisions rendues par les institutions judiciaires. L’intervention de Sandrine Pons permettra d’apporter un regard historique sur la façon dont les normes de genre influencent le recrutement et le verdict dans le cadre de jugements d’homicide devant une cour d’assises sur la période de 1864 à 1914. Ensuite, l’intervention d’Océane Perona portera les déterminants de la qualification policière des violences sexuelles contemporaines, à partir d’une analyse sociologique des normes sociales et de genre qui interviennent dans l’appréciation policière des récits des plaignantes. Dans la continuité, l’intervention de Véronique Le Goaziou proposera de réfléchir à la façon dont les violences sexuelles, et plus spécifiquement le viol, sont saisies par les instances pénales contemporaines. Elle permettra d’éclairer sociologiquement le faible taux de condamnation des faits de viol. Cette séance vise donc à mieux comprendre comment les normes de genre interviennent dans le traitement pénal et dessinent les contours de la population incarcérée.

Programme :

·         Présentation de la publication du numéro 6 de la revue ACTES de la MSH Paris-Saclay : « Genre et monde carcéral. Perspectives éthiques et politiques », sous la direction de Natacha Chetcuti-Osorovitz et Patricia Paperman. Présentation par Yara Hodroj (secrétaire générale de la MSH Paris-Saclay), Flavie Lavallée (éditrice à la MSH Paris-Saclay) et Natacha Chetcuti-Osorovitz (MCF, HDR CentraleSupélec et IDHES ENS Paris-Saclay).

·         Sandrine Pons, Historienne – Docteure en histoire et professeure certifiée, FRAMESPA, Université Toulouse 2 Les accusé.e.s d’homicide devant la cour d’assises de la Haute-Garonne (1864-1914) : le recrutement et les verdicts ont-ils un genre ?

·         Océane Pérona, Politiste – MCF, LAMES, Université Aix-Marseille 

La qualification policière des récits de violences sexuelles

·         Véronique Le Goaziou, Sociologue – Chercheure associée au LAMES 

Les viols en justice. Pourquoi si peu d’auteurs jugés ?