Les discours complotistes ont fleuri depuis le début de la pandémie. Le phénomène n’est pas nouveau et ressurgit en période de crise. Et si les études littéraires nous aidaient à le comprendre ?