Un nouveau projet de recherche « Américanisation par les arts ? États-Unis, France (1860-2019)  » vient d’être labellisé par la MSH Paris-Saclay dans le cadre de son appel à projets Maturation 2019.

Porté par Philippe GUMPLOWICZ & Martin GUERPIN (SLAM / UEVE), et Jean-Claude YON & Anaïs FLECHET (CHCSC / UVSQ), ce projet s’inscrit dans la continuité du programme « Musique et sorties de guerres », financé par la MSH Paris-Saclay (Émergence 2017-2018). Sur la base des résultats de ce programme et du réseau qu’il a permis de développer, ce nouveau projet réunit des historiens, des musicologues, des historiens du cinéma, du design, de la photographie, de la littérature autour d’un programme de recherche sur les processus d’américanisation-européanisation à travers les arts depuis la seconde moitié du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Sa singularité, dans le champ des études des relations entre les États-Unis et l’Europe, réside non seulement dans le choix des arts plutôt que la diplomatie, l’économie ou la politique, mais aussi dans le regard transversal porté sur les circulations des arts et leurs effets sur l’univers sensible. Comment ont-ils agi sur les corps, la voix, la langue et les formes, des deux côtés de l’Atlantique ? Comment les arts ont-ils interagi entre eux ? Centrée sur les temps forts du processus d’américanisation, de la deuxième révolution industrielle aux plateformes numériques du XXIe siècle, l’analyse portera sur les adaptations et les résistances dans les transferts culturels, via les caractéristiques formelles des œuvres. Le projet se concentrera sur les États-Unis et la France afin de dégager des perspectives d’analyse qui pourront ensuite être élargis à d’autres pays européens et américains.