L’utilisation des réseaux numériques par la jeunesse est une incontestable réalité dont les risques ne sont pourtant pas toujours pleinement mesurés. L’exposition de soi – qu’elle soit voulue ou subie – par la jeunesse peut avoir des conséquences dévastatrices. Il est dès lors essentiel de penser une protection adaptée, offrant aux jeunes des moyens de défense sur les réseaux. À l’occasion du workshop « La protection de la jeunesse en ligne. Réflexions juridiques et techniques sur l’exposition de soi » organisé par le CERDI, sous la responsabilité scientifique de Julie Groffe, Maître de conférences en droit privé à la Faculté Jean Monnet, en collaboration avec l’INRIA et avec le soutien de la MSH Paris-Saclay, juristes et informaticiens ont échangé autour de cette question. Les articles qui suivent, qui correspondent aux interventions juridiques de la manifestation, se livrent à une analyse critique des réponses offertes par le droit afin de protéger la jeunesse.

 

Dalloz IP/IT 2018. 332

https://www.dalloz-actualite.fr/revue-de-presse/protection-de-jeunesse-en-ligne-20180618#.XIpjDGtCfmE