Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire genre et monde carcéral – 15/04/2019

15 avril 2019- 14 h 00 min - 17 h 00 min

Prochaine séance avec Valérie Icard, Doctorante en science politique, (CESDIP-Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) :

 

Domestiquer les hommes ? Les modules de respect dans les prisons espagnoles au prisme du genre

 

Nous proposons dans cette communication de réfléchir au renouvellement des outils de production de l’ordre et de consentement à celui-ci dans les prisons contemporaines. Dans cette perspective, notre regard se porte sur les modules de respect [MdR] espagnols, que nous analyserons au prisme du genre.

 

Nés en Espagne en 2001, les MdR sont implantés aujourd’hui dans tous les établissements pénitentiaires espagnols. En France, ils ont été expérimentés dans plusieurs prisons depuis 2015 et sont voués à être institutionnalisés. Les MdR représentent un régime de détention spécifique qui repose sur le « volontariat » et un système infradisciplinaire de punition/récompense. L’objectif affiché est de favoriser la responsabilisation des personnes détenues. Ces modules sont régis par un règlement intérieur propre, qui oblige notamment les détenu.e.s à se plier à de nombreuses règles comportementales et à participer gratuitement aux tâches de nettoyage de « leur espace de vie ». L’hygiène personnelle et des locaux est un principe structurant de l’organisation de la détention au sein des MdR.

 

Ce régime de détention a été analysé comme un instrument de « redomestication » des femmes par Ballesteros Pena (2017), permettant de renforcer le contrôle et le traitement différentiels des femmes détenues dans les prisons espagnoles. À partir d’une comparaison avec nos propres observations menées dans des modules de respect pour hommes, nous mettrons en évidence une convergence dans les formes de contrôle et de disciplinarisation des comportements des hommes et des femmes au sein de ce régime de détention. En outre, on remarque des similitudes dans les processus de catégorisation des personnes détenues jugées aptes à être affectées en module de respect, construits sur les mêmes stéréotypes et raccourcis cognitifs.

 

In fine, cette mise en perspective genrée nous permettra de discuter l’hypothèse suivante : peut-on parler d’un nouveau modèle disciplinaire dans les MdR, qui prolongerait des formes de contrôle social traditionnellement réservées aux femmes en prison ?

Détails

Date:
15 avril 2019
Heure :
14 h 00 min - 17 h 00 min
évènement Tags:
Site :
http://msh-paris-saclay.fr/events/

Organisateur

IDHES
Site :
http://www.idhes.cnrs.fr/

Lieu

ENS Paris-Saclay – Salle Pollak
61 avenue du Président Wilson
Cachan, 94230
+ Google Map
Site :
http://www.ens-paris-saclay.fr/plan-dacces
Retour haut de page