Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Journée du GERPISA – 15/03/2019

15 mars- 9 h 30 min - 11 h 00 min

« L’automobile : ses usages et ses coûts sociaux. »
 
Vendredi 15 mars 2019 (09h30-11h00)
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Tour Séquoia, salle R1A, La Défense
Intervenants :
Yoann DEMOLI
sociologue au laboratoire PRINTEMPS (CNRS-UVSQ), maître de conférences à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, a consacré sa thèse de doctorat à la place contemporaine de l’automobile dans la stratification sociale en France. Il mène de nouvelles recherches essentiellement quantitatives dans le cadre de l’ANR « CONDUIRE » qui étudie les nouveaux comportements de mobilité en zone périurbaine
Présentation : L’automobile : ses usages et ses coûts sociaux.
 
L’automobile ne cesse d’exciter les passions et de susciter les controverses. Choisie et utilisée avec soin, présentée comme un symbole de réussite et d’autonomie, elle est aussi fustigée comme la cause de nombreux fléaux environnementaux, urbanistiques et sanitaires du monde contemporain. Si la voiture est l’objet de jugements si paradoxaux, c’est parce qu’elle n’est pas seulement un objet matériel, mais un fait social à part entière. Le mouvement des gilets jaunes incarne justement ce paradoxe d’une rencontre (ou plus vraisemblablement du choc) entre deux évolutions historiques : le développement de la dépendance automobile et celui, en partie parallèle, de sa critique, deux processus qui, âgés de plus d’un demi-siècle chacun, ont atteint aujourd’hui, tous deux, un caractère incontournable.
La présentation sera ainsi l’opportunité de présenter deux chapitres de l’ouvrage au cœur de ce paradoxe, l’un ayant trait aux usages de l’automobile et l’autre aux coûts sociaux, fréquemment invoqués par ses détracteurs, qu’elle occasionne. Dans un premier temps, nous nous poserons les questions suivantes : Quelle place occupe aujourd’hui l’automobile dans les déplacements quotidiens des Français ? Quelles représentations se font-ils de ce moyen de transport ? En quoi consiste les formes alternatives d’automobilisme qui se développent en ce début du XXIe siècle ? Ensuite, nous verrons que si la critique de l’automobile est ancienne, sa systématisation est relativement récente. C’est en effet dans les années 1970 qu’apparaît puis se développe une « littérature des externalités » [Miller, 2001], alimentée par la production de diverses disciplines (économie, ingénierie, psychologie, écologie, accidentologie, etc.) ainsi que par l’activité des autorités politiques, des médias et des groupes militants. Que nous apprend la sociologie au sujet des coûts internes et des externalités négatives de l’automobile ?

Détails

Date :
15 mars
Heure :
9 h 30 min - 11 h 00 min
Étiquettes Évènement :
Site Web :
http://gerpisa.org/node/5138

Organisateur

GERPISA
Site Web :
http://gerpisa.org/

Lieu

Ministère de la Transition écologique et solidaire
Tour Séquoia
La Défense,
+ Google Map