Le directeur de la MSH Paris-Saclay s’appuie, pour prendre ses décisions, sur un bureau composé de six (6) personnes ; chacun des membres du comité de pilotage de l’Unité avec voix délibérative désignant une personne, sauf les représentants du CNRS, qui en désignent une conjointement. Les six membres du bureau représentent à la fois les établissements membres de la COMUE impliqués dans les activités de la MSH Paris-Saclay et les disciplines des sciences humaines et sociales majoritaires du site. Le bureau est coordonné par le Directeur, qui préside à la réalisation de la stratégie scientifique déterminée par les Parties, suivant les avis du conseil scientifique de la MSH Paris-Saclay. Le directeur du département « SHS » de l’Université Paris-Saclay est membre de droit de ce bureau.

Sandra Charreire-Petit

Née en 1967, Sandra Charreire-Petit est Professeur des Universités (PR-CEX 1),  en poste à l’Université Paris Sud depuis 2003. Auparavant, elle était Maître de Conférences à l’UPEC (anciennement Université Paris 12), après avoir soutenu une thèse en sciences de gestion à l’Université Paris Dauphine en 1995, après un DEA en Management Stratégique obtenu en 1991 dans cette même Université et une maîtrise d’économie à l’Université Paris X Nanterre.

Depuis 2003, elle a exercé différentes responsabilités et mandats au sein de l’Université Paris Sud : Directrice du centre de recherche en gestion de Paris Sud de 2004 à 2009, puis de l’Ecole Doctorale 263 Droit-Economie et Gestion à Paris Sud, jusqu’à la mise en place des EDs de l’Université Paris-Saclay, processus dans lequel elle s’est impliquée dès 2012. Elle est par ailleurs élue depuis 2008 à la commission recherche de l’Université Paris Sud et présidente de la CCSU (commission consultative de spécialistes de l’Université) pour les sections du CNU 05 et 06 depuis 2014.

Sandra Charreire-Petit a développé ses recherches en management stratégique autour de questions liées à l’apprentissage dans les organisations et au pilotage des changements dans des organisations ou réseaux d’organisations, tels que les clusters. Ses publications portent sur l’apprentissage organisationnel et le management du changement, ainsi que sur la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) vue à travers le déploiement des dispositifs de gestion.

Eric Godelier

Professeur des universités agrégé de sciences de gestion, il est président du département des Humanités et Sciences sociales à l’École polytechnique. Il est ancien élève de l’École Normale Supérieure de Cachan et docteur en histoire à de l’EHESS.

Au sein du Laboratoire interdisciplinaire eh sciences sociales (LinX) de l’École polytechnique, ses recherches portent sur la conception et la diffusion des outils et des modèles de management dans une perspective historique et anthropologique. Il a publié : Usinor-Arcelor. Du local au Global, et La culture d’entreprise en 2006. Il a rédigé de nombreux articles (Entreprises et Histoire, BHC On Line, Entreprise and Society, …) .

Entre 2006 et 2011, il a coordonné un programme sur l’histoire des pratiques et de la pensée managériales française depuis le XIXe siècle. Un livre en ligne a été publié en 2011 avec 42 contributions (http://mtpf.mlab-innovation.net/fr/). Enfin, en 2015 il a publié avec Eve Chiapello (HEC-EHESS) l’ouvrage Management Multiculturel, Tome 1 « Pratiques de Management comparées » et Tome 2 « Explorations indiennes » (éditions de l’école polytechnique). Cet ouvrage présente les recherches menées dans le cadre de la chaire sur le management multiculturel lancée en 2007, à l’initiative de C. Ghosn, PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan.

Ses responsabilités administratives et scientifiques sont diverses :
2016 : Président de l’Association Français pour l’Histoire des Entreprises (AFHE)
2016 : Membre du bureau de la MSH Paris-Saclay
2015-16 : Membre nommé du Conseil National des Universités (CNU) section 06 (Sciences de gestion)
2015 : Membre du Comité scientifique pour l’organisation du champ « économie » aux rendez vous des Journées Nationales d’Histoire de Blois.
2014-16 : Membre du conseil scientifique du CNAM

2013-2016 : Membre du comité de direction de l’école doctorale SHS de l’Idex Université Paris-Saclay.

Stéphanie Lacour

Directrice de recherche CNRS, Stéphanie Lacour est docteur en droit privé HDR et directrice adjointe de l’ISP – site de Cachan.

Lien vers la page personnelle : http://www.isp.cnrs.fr/?LACOUR-Stephanie

André Torre

Economiste, André Torre exerce les fonctions de Directeur de recherche à l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), rattaché à AgroParisTech. Ses recherches se sont longtemps situées à la frontière entre l’économie spatiale et l’économie industrielle puis ont pris une tournure davantage pluridisciplinaire, avec un intérêt grandissant pour les problématiques de développement et d’aménagement du territoire.

Aujourd’hui ses travaux sont consacrés à l’analyse des relations de proximité et à leur importance dans les processus de coordination entre acteurs. Ils portent principalement sur deux domaines d’étude :

– les interactions locales entre firmes innovantes, et plus particulièrement le rôle joué par la proximité géographique dans la transmission des connaissances ;

– les processus de gouvernance territoriale et les conflits d’usage et de voisinage, dans une optique de développement territorial. Cette approche pluridisciplinaire vise à identifier et définir les conflits, ainsi que leurs modes de pilotage ou de résolution.

André Torre a publié une centaine d’articles dans des revues à Comité de lecture, 13 ouvrages, seul ou en co-direction, et dirigé une dizaine de numéros spéciaux de revues, essentiellement sur les questions d’espace et de coordination entre acteurs.

Son implication dans l’administration de la recherche le conduit à assumer les fonctions de :

– vice-Président de l’ERSA (European Regional Science Association) (http://www.ersa.org/)

– Directeur des programmes PSDR (Pour et Sur le Développement Régional) (http://www.psdr.fr)

– Rédacteur en Chef de la Revue d’Economie Régionale et urbaine (RERU) (http://www.reru.fr/)

Lien vers son site personnel : http://www.andre-torre.com

Laurent Willemez

Professeur de sociologie à l’UVSQ, Laurent Willemez dirige le laboratoire PRINTEMPS (UMR 8085).

Lien vers sa page personnelle : http://www.printemps.uvsq.fr/willemez-laurent-190350.kjsp?RH=1306397253216

Lien vers ses publications : http://uvsq.academia.edu/LaurentWillemez/

Célia ZOLYNSKI

Agrégée des Facultés de droit, Célia Zolynski est professeur de droit privé à l’Université de Versailles Saint QuentinParis Saclay où elle dirige les Master Propriété intellectuelle et Numérique et co-dirige le Master 2 Propriété intellectuelle et droit des affaires numériques (PID@N).

Ses activités de recherche et d’enseignement portent sur le droit du numérique, le droit de la propriété intellectuelle, le droit du marché et les libertés fondamentales. Elle est l’auteur de différentes publications dans ces domaines, notamment sur les liens qu’entretiennent le droit interne et le droit de l’Union européenne.

Elle anime plusieurs groupes de travail interdisciplinaires sur le droit européen de la propriété intellectuelle ainsi que la protection et la valorisation des données à l’ère du Big data.

Codirectrice du pôle Propriété intellectuelle et Droit du numérique du réseau Trans Europe Experts, elle est également membre du Comité de prospective de la CNIL et du Conseil national du numérique (CNNum).

Liste complète des publications : http://www.uvsq.fr/zolynski-celia-339560.kjsp