Labellisé en 2017 dans le cadre de l’appel à projets Maturation MSH Paris-Saclay, le projet mené par Grazia Cecere (Institut Mines-Telecom Business School), avec Clara Jean (Epitech), Fabrice Le Guel et Matthieu Manant (RITM – université Paris-Sud ), vise à mettre en place des expérimentations de terrain pour tester la discrimination des algorithmes en situations réelles dans le cadre de campagnes publicitaires et sur différentes plateformes internet, et ainsi contribuer à comprendre plus globalement les biais des algorithmes sur ces plateformes.

Les premiers résultats du projet sont évoqués dans Le Monde dans une chronique d’Annie Khan : « La publicité des écoles d’ingénieurs ne s’intéresse pas aux filles ».

Lire l’article :

https://www.lemonde.fr/emploi/article/2019/05/22/la-publicite-des-ecoles-d-ingenieurs-ne-vise-pas-les-filles_5465305_1698637.html